Accueil Actualités Entreprise Automobile : Trump veut de la réciprocité avec la Chine

Automobile : Trump veut de la réciprocité avec la Chine

79
2
PARTAGER

Les 6 et 7 avril prochains, Donald Trump rencontrera Xi Jinping en Floride. Parmi les dossiers abordés, il y aura l’automobile. Fidèle à lui-même le président Américain pourrait se montrer exigeant.

Rappelons qu’en Chine, les voitures importées sont surtaxées à 25%. De plus, toute entreprise étrangère doit monter une joint-venture avec un constructeur local. Les étrangers ne peuvent détenir plus de 50% du capital de cette joint-venture. Des exigences uniques dans l’automobile. Certains analystes Chinois trouvent que c’est trop strict. L’obligation des joint-ventures dissuade les constructeurs étrangers d’investir dans le design ou la R&D (par peur -légitime- de fuites vers leurs partenaires.) Ca a créé une situation où il n’y a guère que des unités de production. De plus, la plupart des constructeurs étatiques considèrent les joint-ventures comme une rente. Seuls GAC et SAIC font de vrais efforts pour développer leurs propres marques.

D’après Michael J. Dunne de Forbes, Donald Trump voudrait que GM, Ford et FCA puissent être présents en Chine sans passer par les joint-ventures et sans surtaxe mortifère sur les importations. Sans quoi, tout constructeur Chinois qui exporter aux Etats-Unis devrait faire face à une surtaxe similaire. Et les filiales US des constructeurs Chinois devront payer leurs impôts aux USA !
Actuellement, GM est la première marque en Chine (ou la seconde, suivant que l’on compte ou pas Wuling) et Ford est bien implanté. A contrario, Byd ne fait que vendre quelques centaines de bus électriques (qui sont d’ailleurs assemblés près de Los Angeles.) Elle semble loin, l’époque où les stands Chinois envahissaient le salon de Detroit. Néanmoins, plusieurs constructeurs sont en embuscade (notamment GAC) et le président US aurait donc un angle d’attaque. Réussira-t-il à infléchir Xi Jinping ?

Source :
Axios

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Automobile : Trump veut de la réciprocité avec la Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

allez trump sois disruptif!!

Membre

C’est bien la première fois que je suis d’accord avec Trump, la Chine impose tout un tas de contraintes pour investir en Chine et personne n’ose faire la même chose avec les entreprises chinoises.

wpDiscuz