Accueil Général WRC – Suède 2017 : Latvala « libéré délivré »

WRC – Suède 2017 : Latvala « libéré délivré »

107
7
PARTAGER

Après la grosse surprise (et navrante sortie) de Neuville hier soir, Latvala a hérité de la tête du rallye et a su gérer pour offrir à Toyota sa première victoire depuis son retour, cette année.

Ce matin, Latvala a su faire l’effort pour augmenter son avance et la porter à 20 secondes tout rond sur Tänak et près d’une minute sur Ogier. A l’abord de la Power Stage, il semble presque acquis que Latvala ne va pas aller chercher les points de la Power Stage, contrairement à Neuville.

Neuville veut la Power Stage

En effet, Neuville doit attaquer s’il ne veut pas repartir bredouille. Il signe un excellent chrono, suivi de peu par Meeke. Derrière, Ostberg termine prudemment sur une voiture qu’il découvre sur ce rallye. Lefebvre sur une « vieille » DS 3 de l’an dernier (moins d’appuis, moins puissante) termine lui aussi « prudemment » son rallye pour assurer une belle 8ème place au général.

Breen, Sordo, Evans ou même Paddon se cassent les dents sur le temps de Neuville. La spéciale se dégrade rapidement. On est plus bas en altitude et la neige est plus molle. Pas certain que partir après plusieurs passages soit un avantage. Ogier, lui, est à l’attaque. La Fiesta est un peu plus lente en vitesse de pointe (on atteint les 180 km/h sur cette spéciale sans réelle ligne droite) mais Ogier signe le meilleur temps et va marquer au moins 3 points de bonus. Neuville grimace un peu.

180 km/h sur les chemins

Tänak part lui aussi le couteau entre les dents sur la Fiesta mais commet une petite erreur au milieu de la spéciale et préfère assurer sur la fin. Il est 6ème de la Power Stage, sans bonus. Latvala lui est à quelques kilomètres d’une victoire qui le fuit depuis mars 2016 ! Il est à l’attaque et continue de surprendre tout le monde. Et s’il faisait une Ogier en prenant la victoire et le maxi-bonus ? Mäkinen le boss de Toyota et quadruple champion du monde regarde tout cela avec attention.

Deux derniers gros sauts, épingle et courte ligne droite. 180 km/h lui aussi ! On plonge sur les freins, la jupe avant racle la neige molle, mord dans la terre. Il prend le meilleur temps à Ogier ! Il est le roi des neiges ce weekend.

Plus de 17 ans de diète pour Toyota

Nous venons de vivre une petite page d’histoire du rallye mondial avec la première victoire de Toyota depuis septembre 1999 (!) et la victoire de Didier Auriol sur une Toyota Corolla. Mais aussi avec le retour de Latvala au premier plan, qui n’a plus la pression d’Ogier sur les épaules. Au général on a donc Latvala, Tänak, Ogier pour le podium. Sordo termine au pied du podium, suivi par Breen, Evans, Paddon et Lefebvre.

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 10 J. LATVALA 2:36:03.6
2. 2 O. TANAK 2:36:32.8 +29.2 +29.2
3. 1 S. OGIER 2:37:03.1 +30.3 +59.5
4. 6 D. SORDO 2:38:15.1 +1:12.0 +2:11.5
5. 8 C. BREEN 2:38:54.8 +39.7 +2:51.2
6. 3 E. EVANS 2:41:30.2 +2:35.4 +5:26.6
7. 4 H. PADDON 2:41:34.8 +4.6 +5:31.2
8. 15 S. LEFEBVRE 2:43:18.3 +1:43.5 +7:14.7
9. 32 P. TIDEMAND 2:45:14.7 +1:56.4 +9:11.1
10. 31 T. SUNINEN 2:46:06.5 +51.8 +10:02.9

Latvala et M-Sport en tête des championnats

Au classement du championnat, Latvala prend la tête devant Ogier pour 4 points. Tänak suit à distance mais confirme le potentiel vu l’an dernier. Sordo est le premier pilote Hyundai après les deux « cagades » de Neuville au Monte Carlo ou en Suède. Craig Breen est le premier pilote Citroën juste devant Lefebvre qui roulait la « mamie » DS3. Neuville et Meeke, deux chefs de file qui plantent leur début de saison et qui vont devoir réagir.

Pos Pilote Points
1 Jari-Matti LATVALA 48
2 Sébastien OGIER 44
3 Ott TANAK 33
4 Dani SORDO 25
5 Craig BREEN 20
6 Elfyn EVANS 18
7 Stéphane LEFEBVRE 10
8 Thierry NEUVILLE 8
9 Hayden PADDON 7
10 Andreas MIKKELSEN 6

Ce sera peut-être au Mexique. Latvala aura fort à y faire puisqu’il ouvrira la route et balaiera le vendredi. M-Sport est en tête du championnat constructeur, à la barbe de Toyota, Hyundai et Citroën.

Pos Constructeur Points
1 M-Sport 73
2 Toyota 53
3 Hyundai 40
4 Citroën 26

WRC2 : Tidemand à domicile

En WRC2, Tidemand s’est imposé sur ses terres avec une confortable avance sur Suninen. Un autre scandinave complète le podium, Veiby. Eric Camilli, redescendu de WRC termine 4ème. Mikkelsen, vainqueur de la première épreuve, n’était pas là pour se défendre. Au championnat, il est ex-aequo avec Pontius Tidemand avec 25 points. Camilli grimpe à la 3ème place en passant Kopecky lui aussi absent en Suède.

Source et illustration : WRC

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "WRC – Suède 2017 : Latvala « libéré délivré »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité
Libéré d’Ogier certes, mais surtout et de son propre aveu, libéré du fait de vouloir copier son style de pilotage au sein du même team, perdu sur une Polo pas du tout faite à sa main, et multipliant les « Latvalades »… Ici, bien qu’il découvre sa voiture depuis tout juste 2 mois, la Yaris a été pensée par un finlandais pour un finlandais, et sur une épreuve typiquement nordique, le combo a toujours tenu un rythme élevé, même lorsque Neuville était devant, avec une position plus favorable. Personne n’aurait misé un kopeck sur Latvala avant le rallye, pourtant à bien y… Lire la suite >>
Invité
Je ferai le constat exactement inverse avec Ogier, qui se retrouve dans une auto moins « latine » que la VW ou la DS3. Lauriaux et Wilson lui ont vendu qu’il serait le pilote #1 et qu’ils feraient une voiture pour lui, sauf que la Fiesta est peut-être plus « nordique » qu’il n’y parait: Hivonen, Latvala, Solberg, Ostberg, Tanak l’on éprouvée… Le seul top pilote latin fut Neuville, et encore peut-être pas aussi bon qu’il ne le montre aujourd’hui (si on écarte ses bévues de début de saison…). Tanak est un sérieux opposant pour Séb, qui commence à avoir une bonne expérience de… Lire la suite >>
Invité
Oui, c’est souvent ce que l’on dit du rallye du Mexique. C’est un rallye qui sert aussi de juge des moteurs à cause de l’altitude. Et ce que je crains, c’est que la Fiesta ne soit pas à la fête: d’abord parce qu’elle a déjà rencontré des soucis cette année (bobines si je me souviens bien, pour Tanak et Evans), je me pose donc des questions sur sa mise à l’épreuve durant les tests hivernaux. Ensuite, et surtout, à cause de la vitesse de pointe constatée en Suède, plus faible que les autres WRC: trop de trainée aéro ou moteur… Lire la suite >>
salociN
Invité
@Xarena : Complètement, et on peut ajouter que Tänak qui a développé cette nouvelle Ford (tout comme Østberg) part avec un atout technique indéniable en terme de connaissance de la voiture, qui plus est adaptée à son style de pilotage. Mais encore faut-il avoir la pleine confiance dans sa monture, ce qui n’est pas complètement le cas encore, suite à quelques déboires d’ordre techniques et de fiabilité. Peut-être ce qu’il manque encore à Tänak pour atteindre son premier succès. Pour rappel, Ogier n’a signé qu’un an chez Ford. Lorsque qu’il avait signé en 2011/12 chez VW, sachant qu’il pourrait façonner… Lire la suite >>
4aplat
Invité

Oui, il faut absolument que Neuville termine les rallyes sans faute … Meeke est dans le meme cas. Il faut des fois savoir assurer une belle place, plutot que de la perdre en voulant jouer la gagne et surconduire …
En tout cas, ce championnat 2017 semble etre tres interressant

wpDiscuz