Accueil Actualités Entreprise Waymo poursuit le fondateur d’Otto et Uber pour vol de propriété intellectuelle

Waymo poursuit le fondateur d’Otto et Uber pour vol de propriété intellectuelle

132
0
PARTAGER

Au cœur d’un scandale de harcèlement sexuel, Uber est de nouveau chahuté en cette fin de semaine par Waymo, la filiale de conduite autonome de Google, qui a porté plainte contre le service de VTC pour vol de propriété intellectuelle.

La plainte de Waymo détaille les allégations contre Uber qui a racheté pour un montant de 680 millions de dollars la start-up Otto fondée par un ancien de Google, dirigeant du projet Google Car. Waymo aurait découvert le vol après avoir reçu un email de l’un de ses fournisseurs qui contenait des schémas de circuits imprimés très semblables à ceux que Waymo utilise pour son système LiDAR. Ce dernier permet de détecter les autres voitures, piétons et obstacles sur la route.

Waymo aurait alors mené son enquête et découvert qu’Anthony Levandowski aurait dérobé 14 000 dossiers confidentiels concernant les capteurs laser LiDAR de Waymo avant son départ.

Sur son blog, Waymo explique que des centaines d’ingénieurs ont passé des milliers d’heures à concevoir le système LiDAR afin d’en réduire le coût initialement élevé. La filiale de Google a expliqué qu’Uber avait acquis Otto et ses fondateurs pour leur expérience des systèmes LiDAR.

Pour Waymo, ce vol de propriété intellectuelle a permis à Otto et Uber de gagner du temps de développement et d’économiser de l’argent à son détriment. Waymo demande au tribunal californien d’interdire aux accusés l’usage de cette technologie et de les condamner à verser des dommages et intérêts.
Source : Waymo

Source photo : Waymo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz