Accueil Général Tata Motors discute partenariat avec VW

Tata Motors discute partenariat avec VW

243
7
PARTAGER

Tata Motors et le groupe Volkswagen seraient en discussion avancée pour la signature d’un partenariat dont la nature reste encore à déterminer.

Selon des sources proches du dossier, les deux constructeurs discuteraient encore sur l’envergure du partenariat qui pourrait prendre la forme d’un partenariat technique ou d’une coentreprise. Ils exploreraient également la possibilité pour Tata d’utiliser la plateforme MQB A0 inaugurée sur la nouvelle Seat Ibiza. Les négociations pourraient aboutir à une annonce au salon de Genève.

Géants par leur taille, les deux constructeurs souffriraient de problèmes similaires selon une personne proche du dossier. Les deux constructeurs sont limitées financièrement, mais n’ont pas d’autre choix que de mener de lourds investissements.

La bonne santé de Jaguar Land Rover a évité jusqu’à maintenant la banqueroute au groupe indien qui n’en finit pas de cumuler les pertes sur son marché domestique. Le constructeur a lancé son plan de reconquête du marché indien, mais l’objectif paraît difficilement atteignable pour le moment. Sans compter le problème Nano.

Ce n’est pas la première fois que Tata et Volkswagen entament des négociations. À la suite de la présentation de la Tata Pixel au salon de Genève en 2011, les deux constructeurs avaient discuté d’un partage de la plateforme de la VW Up ! qui n’avait débouché sur rien de concret. Cette fois-ci, l’arrivée de Günter Butschek au post de PDG de Tata Motors en février 2016 aurait changé la donne. Passé par Mercedes et Airbus, Butschek aurait de très bonnes relations avec les dirigeants du groupe Volkswagen.

Un partenariat avec Tata permettrait au constructeur allemand de bénéficier des coûts de production réduits du premier. Le constructeur souffre d’une gamme en manque de renouvellement et la montée en gamme opérée ces dernières années ne facilite pas le développement d’un modèle low-cost. Le constructeur a d’abord songé à utiliser la plateforme de la Up ! en 2012-2013 puis la plateforme MQB en 2015, mais leur coût trop élevé a contraint le constructeur à abandonner ces projets.

Le marché indien aiguise décidément les appétits et les grands mouvements ont commencé pour profiter de la future manne. Nos regards seront vraisemblablement tournés vers le continent indien au cours des prochaines tant les prochaines années promettent d’être riches en rebondissements et nouveautés.

 

Source : Economic Times of India

Source photo : Tata

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Tata Motors discute partenariat avec VW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedroj
Invité

Pour avoir ete en Inde une fille comme ca ne fait pas 100m seule dans la rue…. Ils sont chauds la bas, je pense ca vient de la bouffe…

Invité

Ca aurait un partenaite interessant pour PSA, avec cooperation avec Jauar LR.

Allegra
Invité

Mais encore une fois PSA a raté le coche lorsque c’était le moment… Des discussions avec Tata et JLR ont bien été mené mais ça n’a débouché sur rien.

SGL
Invité

Ah bon !?
PSA a annoncé une alliance avec Hindustan Motors (la mythique Ambassador) et Avtec, deux petites filiales du conglomérat CK Birla, dpuis le 25 janvier.
Dommage pour JLR, cela aurait fait un groupe homogène au niveau des segments ! 🙁

Invité

On parlait deja d’utilisation d’usines Tata pour PSA, recuperation par PSA des technos çx4 et de plus gros moteurs, en echange PSA aurait fourni l’EMP2 a Jaguar LR pour que celui-ci puisse descendre en gamme et mieux concurrencer les allemands…

Ca avait quand meme plus de sens que Hindustan Motors…

Gros bourdon de compétition
Invité

« Les deux constructeurs sont limitées financièrement » : ça vaut depuis peu pour VW et ça ne durera pas .. il suffit de faire un bond dans les années 2012-2015 pour VW pour voir que l’argent n’est pas un pb quand la justice n’est pas passée par là

wpDiscuz