Accueil Citroën PSA affiche une bonne santé en 2016

PSA affiche une bonne santé en 2016

218
23
PARTAGER

Carlos Tavares doit être un patron comblé en ce moment. Pour la troisième année d’affilée, le groupe PSA affiche des résultats au beau fixe. Le groupe avance même les objectifs du plan « Push to Pass ».

Avec les rumeurs de mariage avec Opel, le groupe PSA est sous les feux de la rampe en ce moment. En 2016, le groupe affiche de plus gros volumes de vente et une augmentation de la marge opérationnelle. En outre, PSA dispose d’une plus grande trésorerie mobilisable, le sacro-saint « free cash flow ». Enfin, PSA révise à la hausse ses objectifs.

Le chiffre d’affaire du groupe est pourtant en baisse à 54 milliards d’euros contre 54,7 l’an dernier. La baisse est principalement due à la division automobile. Mais, en considérant des taux de change constants, les deux chiffres d’affaire se retrouvent en hausse d’un peu plus de 2%. Les modèles achetés ayant tendance à monter en gamme, et les ventes ayant augmentées en volume, PSA annonce dégager un résultat opérationnel courant de 3,2 milliards d’euros en hausse de 18%. L’augmentation de la productivité et les réductions de coûts de production jouent également leur rôle. L’automobile représente plus de 2,2 milliards d’euros de ce résultat opérationnel.

2,7 milliards d’euros de Free Cash Flow

Par rapport à 2015, le groupe PSA fait plus que doubler son résultat net consolidé. Ainsi, il s’établit à 2,15 milliards d’euros (contre 947 millions). Le résultat net part du groupe double également à 1,73 milliard d’euros contre 899 millions en 2015. Le sacro saint Free Cash Flow, dont Carlos Tavares s’est fait le chantre, s’élève à 2,698 milliards d’euros. Cela représente la trésorerie mobilisable pour répondre à une attaque financière mais surtout pour pouvoir profiter des opportunités qui se présentent, comme avec Opel actuellement.

Ces résultats démontrent notre capacité à réaliser de manière récurrente d’excellentes performances dans un environnement adverse. C’est le fruit du travail mené sur l’amélioration de l’efficience opérationnelle de l’entreprise et de la concentration d’équipes compétitives sur l’exécution du plan Push to Pass. Le Groupe construit au quotidien les conditions d’une croissance rentable et pérenne, renforcée par le succès des premiers lancements de son offensive produits.

Carlos Tavares, Président du Directoire du Groupe PSA

Signe de la bonne santé financière du groupe PSA, pour la première fois depuis 2011, le versement d’un dividende de 0,48 euro par action sera soumis au vote. Ce vote aura lieu lors de la prochaine Assemblée Générale. Sur cette bonne santé, PSA relève ses objectifs avec :
– une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5 % pour la division Automobile sur la période 2016-2018 et une cible à 6 % en 2021
– une croissance de 10 % du chiffre d’affaires du Groupe entre 2015 et 2018 (à taux de change constant), en visant 15 % supplémentaires d’ici 2021

Source : Groupe PSA

 

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "PSA affiche une bonne santé en 2016"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gianni
Invité

Encore un article sur PSA, ce ne sont pas les forumeurs du blog auto qui sont les vendeurs d’Opel. Il faut convaincre GM plutôt. Bon courage, cela commence à patauger grave.
PS demandez conseil à Magna….. il en sait quelque chose…;sur le sujet.

Anonyme
Invité

comment ça, ça « a commence à patauger grave » ?

En tout cas, bonne année 2016 pour PSA, année de records pour Renault, où est le soucis ?

Gianni
Invité
La vente s’enlise… au début, il était écris que la transaction se ferait en 7 jours afin de prendre de court tout le monde.. maintenant, il n’y a plus de date…. probablement la semaine des 4 jeudis. Le blog auto bourre le mou sur PSA….. PSA ceci PSA cela…. donc, à croire qu’il faut en mettre plein les yeux à GM. Je réecris donc, ce ne sont pas les quelques forumeurs qu’ils font convaincre, mais la direction de GM, donc merci de nous dire si c’est PSA qui sponsorise ce site… dans ce cas libre à nous de ne plus… Lire la suite >>
SGL
Invité

Apparemment, ça fait des jaloux !!!! 😯 😀

wizz
Membre

ce gianni aurait aimé voir GM vendre Opel à FCA pour 1€ symbolique….

Anonyme
Invité

disons que Renault a été plus rapide pour reprendre Nissan, Mitsu …, quand même 😉

gigi4lm
Invité

Ce que je retiens de positif c’est que si les finances de PSA vont bien la venue de Peugeot en WEC au plus haut niveau est quasiment actée.
Chacun voit l’intérêt qui lui convient 😀

Pierre Robès
Invité

« Ces résultats démontrent notre capacité à réaliser de manière récurrente d’excellentes performances dans un environnement adverse. C’est le fruit du travail mené sur l’amélioration de l’efficience opérationnelle de l’entreprise et de la concentration d’équipes compétitives sur l’exécution du plan Push to Pass. Le Groupe construit au quotidien les conditions d’une croissance rentable et pérenne, renforcée par le succès des premiers lancements de son offensive produits. »

C’est marrant comme ce discours fait très… très ça : http://pipotronic.com/ 🙂

HCJ
Invité

Etrange etrange… Les éminents spécialistes économiques et autres pontes de l’industrie automobile dans les commentaires de ce blog qui remettent en cause chaque décision de PSA et qui lui promettent un avenir bien sombre se seraient ils trompés?

SGL
Invité

Comme je le disais précédemment PSA se trouve dans la même situation de Renault en 2012, soit le départ d’une sacrée montée en puissance.
Vivement, la situation de 2020 ! 🙂

wpDiscuz