Accueil Electriques Genève 2017 : Peugeot Partner Tepee Electric

Genève 2017 : Peugeot Partner Tepee Electric

620
8
PARTAGER
Peugeot Partner Tepee Electric (2017)

Déjà proposé en version utilitaire, le Partner Electric arrive à présent également pour en version familiale Partner Tepee Electric. Avec une autonomie annoncée de 170 km en cycle NEDC.

La gamme électrique Peugeot vient donc de s’enrichir d’un Partner Tepee Electric. Un ludospace 5 places, que Peugeot décrit comme idéal pour les trajets familiaux du quotidien (école, travail, courses, petite ballades…). Pas de grands trajets au programme donc pour ce ludospace qui devra se cantonner au rôle de seconde voiture avec son autonomie de 170 km en cycle, soit sans doute plus proche de 130 km en usage réel.

On retrouve l’installation électrique de la version utilitaire, avec un moteur de 49 kW / 67 ch / 200 Nm, et une batterie de 22,5 kWh répartie dans deux packs devant et derrière le train arrière. Le volume de coffre et l’habitabilité sont inchangés par rapport à la version thermique.

Question recharge, on retrouve la prise de Type 1 (courant alternatif) sur l’aile avant droite). Elle permettra une charge en 8h30 dans l’idéal sur une prise standard. En option, une seconde trappe, à l’arrière droit, accueille une prise de recharge de Type 4 / Chademo en courant continu. Qui permet une recharge à 80% en 30 minutes.

Le Peugeot Partner Electric permet également une connectivité avec les smartphones, pour consulter le niveau de la batterie et la durée de la charge. On pourra aussi via cet outil programmer la mise en température de l’habitacle. Une fonctionnalité qui peut aussi être activée lorsque le véhicule n’est pas en charge. Auquel cas on pourra indiquer le niveau de batterie à préserver.

Le Citroën Berlingo aura-t-il lui aussi droit à cette déclinaison ?

Source : Peugeot

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Genève 2017 : Peugeot Partner Tepee Electric"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Espérons que Peugeot présente bien à Genève la 308 restylée également 🙂

Christophe
Invité

Dans mon agglomération la société qui gère les bus utilise un véhicule de ce type pour faire la relève des conducteurs en ligne. Ils ont un kangoo ZE 5 places.
A mon avis ce véhicule sort parce qu’avec la nouvelle règle, il va y avoir une demande de la part des administrations et des sociétés parapubliques. Elle n’est pas faite pour les particuliers.

Thibaut Emme
Admin
En fait Christophe le Kangoo Z.E. n’est présenté par Renault que pour les pros (dans la présentation de 2011 comme sur leur site). Les prix sont affichés HT, hors loyer de la batterie. Pour un pro, le ROI fait foi. Là le Kangoo est bien placé. Mais pour un particulier, outre les caractéristiques du véhicule (autonomie, équipement, volume du coffre, etc.) le prix est un verrou. Et le Kangoo ZE 5 places vitré, commence à 23 750 euros…hors taxe soit 28 500 TTC hors bonus soit avec les 6 300 euros en moins 22 200 euros…pour la version « confort » somme… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@Thibaut Emme Intéressant, j’avais effectivement retrouvé le kangoo ZE 5 places uniquement dans la partie pro en HT. Donc manifestement ils le destinent uniquement à des entreprises ou collectivités (cela tombe bien avec la nouvelle loi leur imposant un % de véhicule propre). Mais pour PSA, même si il est dans la gamme VP, qu’est-ce qui interdit à un pro (idem ci-avant) de l’acheter en HT (disons de le payer en TTC et de récupérer la TVA) ? Par contre il y a une ambiguité sur leur gamme business qui reprend des VP mais en les destinant uniquement aux Pro… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Sur l’électrique je ne connais pas les règles. Pour les VT, les gammes dites « business » sont spécialement étudiées pour rentrer dans les cases ultra-strictes de l’administration, quitte à avoir des bizarreries, mais passer à 1 gramme près sous un seuil. Vous le souligniez avec la 208.

Pour le VE…pas de gramme, mais peut-être des règles « alakon » comme on adore les avoir.
Passer un véhicule pro en véhicule particulier, cela se fait. L’inverse c’est plus problématique, le véhicule doit être homologué et avoir sa plaque « utilitaire ».

Christophe
Invité
@Thibaut Emme Chez PSA, la gamme business (notamment sur la 208 en 79g) est effectivement pour rentrer dans la « case » de la TVS ; 79 × 2 coûte moins cher que 90 × 2 (voiture pour les particuliers) dans le barème CO2. Pour autant la 208 de la gamme business n’est pas un VU, j’en ai d’ailleurs déjà retrouvé en occasion (mais comme à l’époque j’avais des doutes sur sa pollution réelle par rapport à celle que j’ai prise, même si elle était mieux en terme de CO2). Les VU sur base de 208 sont en fait des VP sur… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Ce site est intéressant : https://www.afecreation.fr/pid2758/vehicules.html&espace=3&pagination=1
mais il ne donne pas la réponse sur le cas du kangoo 5 places utilisé dans le cadre du transports des employés

SGL
Invité

Intéressant sur le principe, mais là aussi les 22,5 kWh sont limite ridicule pour être vraiment être une réussite.
Vivement, la prochaine génération avec 50 kWh et 300 km en usage réel. 😉
Avant 2020, je l’espère !

wpDiscuz