Accueil Cadillac Le futur de Cadillac passe par la Chine

Le futur de Cadillac passe par la Chine

152
4
PARTAGER

Alors que le constructeur cherche à réduire la voilure sur le marché américain avec le projet Pinnacle, l’arrivée de nouveaux produits, l’ouverture d’une nouvelle usine à Shanghai et le triplement du nombre de concessions ne laissent pas de doute sur les intentions de Cadillac sur le marché chinois. Le futur de la marque de luxe américaine passe par l’Empire du Milieu.

Cadillac n’abandonne pas son marché domestique pour autant puisque les nouveautés chinoises seront aussi commercialisées sur le marché américain, mais les résultats de ces deux dernières années ne sont guère encourageants. À son pic, Cacillac écoulait 347 000 voitures aux Etats Unis. En 2016, moins de la moitié, 170 006, on trouvé un acheteur.

Contrairement aux marques premium européennes, le constructeur américain n’a jamais eu de réelles ambitions sur le plan international et s’est longtemps limité à son marché domestique. Sous les assauts répétés des constructeurs européens et japonais, Cadillac s’est fait rogner ses parts de marché à tel point qu’en 2016, Mercedes a vendu 374 000 voitures dans des conditions, il est vrai, un peu faciles.

Devant cette situation, il n’est pas étonnant que General Motors ait lorgné du côté de la Chine. Le géant américain est le deuxième constructeur du marché chinois derrière le groupe Volkswagen. Les modèles Buick et Chevrolet sont plébiscités par les automobilistes chinois. Cadillac n’est pas un nouvel entrant sur le marché puisqu’il y est arrivé il y plus de dix ans. Mais, le constructeur avait fermé les yeux sur les desiderata des clients chinois. Alors que le client typique de Cadillac avait un chauffeur, le constructeur s’obstinait à oublier les passagers arrière. L’échec commercial fut au rendez-vous.

Cette fois-ci, avec la nouvelle berline CT6 et le SUV XT5, la marque premium a retenu la leçon et plutôt que de les importer, ils seront produits sur le sol chinois dans la nouvelle usine de Shanghai et éviteront ainsi les taxes d’importation de 25%. Pour écouler cette nouvelle production, le constructeur met les bouchées doubles pour tripler son réseau de distribution à 900 concessions le plus rapidement possible. les efforts paient. En janvier 2017, Cadillac a vendu 18 011 voitures le sol chinois contre 10 298 véhicules sur le marché américain.

 

Source : Automotive News, Detroit News, Reuters

Source photo : Cadillac

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le futur de Cadillac passe par la Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joannie
Invité

Ce texte est bourré de fautes de frappe… que s’est-il passé?

wpDiscuz