Accueil Général WRC – Monte Carlo 2017 – ES3-ES13 : Neuville était en tête...

WRC – Monte Carlo 2017 – ES3-ES13 : Neuville était en tête quand…

195
7
PARTAGER

Après une première journée marquée par l’accident de Paddon et le décès d’un spectateur, le rallye de Monte Carlo a repris pleinement ses droits avec un Thierry Neuville déchaîné.

Très rapidement, Neuville s’est montré comme très à l’aise sur sa Hyundai i20 par rapport au reste du plateau. Sur plusieurs spéciales, il se fait battre par Tänak (Ford Fiesta) ou Ogier (Ford Fiesta) mais globalement il creuse un écart conséquent en signant plusieurs temps scratch. A la fin du deuxième jour, Neuville compte 45 secondes sur les deux nouveaux coéquipiers, Ogier et Tänak qui se tiennent en moins d’une seconde.

Derrière, la route piégeuse du Monte Carlo a fait des dégâts. Dans l’ES4, Kris Meeke (Citroën C3) tape et endommage la suspension avant gauche. Il doit abandonner et va prendre beaucoup de pénalités pour repartir samedi matin en rallye 2. Dani Sordo a visiblement des soucis de différentiel. Sa Hyundai i20 est moins fringante que celle de Neuville et l’Espagnol fait plusieurs tête-à-queue. Dans l’ES5, Hanninen (Toyota Yaris) sort de la route. Il doit abandonner. Avec 4 spéciales non courues, il va prendre 28 minutes de pénalité.

Une première pour D-Mack

Aujourd’hui, Neuville est reparti comme vendredi. Il porte son avance sur Ogier à 1 minute avant que le quadruple champion du monde ne grappille quelques secondes. Tänak, lui, a perdu 50 secondes déjà à l’ES11. Mais il a de l’avance sur Latvala et sa Toyota Yaris. A noter que l’ES12 marque la toute première victoire en spéciale de D-MACK sur asphalte. C’est l’oeuvre de Evans (Ford Fiesta D-Mack) qui revient en WRC après une année de « purgatoire » en WRC2. Lui a fait le chemin inverse faute de mieux. Mikkelsen est sur une Skoda Fabia R5 (WRC2) et il épate tout le monde. Il est certes à plus de 9 minutes mais dans le top10.

Neuville perd 32 minutes et le rallye

Mais voilà l’ES13, la dernière de la journée. Tout d’un coup, Neuville est annoncé à l’arrêt par les officiels. Le temps que les infos remontent, il apparaît que l’équipage est en train de mécaniquer sur la roue arrière gauche. Ogier passe en tête. Il ne se réjouit pas pour autant. « Voyons ce qu’il va arriver. Je suis désolé pour Thierry, il faisait un boulot incroyable, avec une vitesse fabuleuse jusqu’alors. Nous avons eu de la chance ce weekend, quelques erreurs aussi. J’ai touché un talus encore sur la fin, mais rien de particulier ».

Pos.Num.PiloteVoitureTempsDiff. préc.Diff. 1er
1.1S. OGIERFord Fiesta3:26:10.7
2.2O. TANAKFord Fiesta3:26:57.8+47.1+47.1
3.10J. LATVALAToyota Yaris3:28:31.3+1:33.5+2:20.6
4.14C. BREENDS 33:29:58.0+1:26.7+3:47.3
5.6D. SORDOHyundai i203:30:13.9+15.9+4:03.2
6.3E. EVANSFord Fiesta3:33:37.9+3:24.0+7:27.2
7.31A. MIKKELSENSkoda Fabia R53:35:25.9+1:48.0+9:15.2
8.32J. KOPECKYSkoda Fabia R53:38:45.1+3:19.2+12:34.4
9.40B. BOUFFIERFord Fiesta R53:40:52.6+2:07.5+14:41.9
10.76P. TIDEMANDSkoda Fabia R53:41:10.0+17.4+14:59.3
11.8S. LEFEBVRECitroën C33:42:29.1+1:19.1+16:18.4
12.39E. CAMILLIFord Fiesta R53:44:08.6+1:39.5+17:57.9
13.35Q. GILBERTFord Fiesta R53:45:14.3+1:05.7+19:03.6
14.78O. BURRIFord Fiesta R53:49:53.4+4:39.1+23:42.7
15.5T. NEUVILLEHyundai i203:58:15.4+8:22.0+32:04.7

Finalement, Neuville explique une fois arrivé (avec 32 minutes de retard) qu’il a perdu un peu l’arrière à la sortie d’un virage et qu’il a tapé quelque chose, endommageant la roue arrière. La Hyundai i20 a fini en crabe avec une roue « ouverte ». Ogier retrouve donc la tête, devant Tänak et Latvala. Craig Breen (sur une « vieille » DS 3 de 2016) est le premier représentant de Citroën Racing à la 4ème place. Suivent Sordo et Evans et après on trouve Mikkelsen sur sa Skoda Fabia R5. Il a plus de 3 minutes d’avance sur Kopeki sur une autre Fabia.

Il reste encore 4 spéciales et un peu plus de 53 km. Si Ogier remporte ce Monte-Carlo, ce sera la première victoire pour M-Sport depuis le rallye Wales 2012 (!) avec Jari-Matti Latvala au volant. Un très bon recrutement pour Malcolm Wilson. A noter que François Delecour a du abandonner très tôt sur un ennui mécanique sur son Abarth 124, tandis que Dumas, sur Porsche en RGT est 26ème. Tempestini, vainqueur du WRC3 l’an dernier, a du aussi abandonner.

[Mise à jour : Kris Meeke a été percuté par une autre voiture sur le parcours de liaison vers Monaco. Il doit abandonner définitivement.]

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "WRC – Monte Carlo 2017 – ES3-ES13 : Neuville était en tête quand…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Et merde, ca recommence, Ogier devant …

salociN
Invité
Et merde, 4aplat a encore posté (et encore une fois, ça tombe… à plat). Et sinon ça va chez Citron ? La patate hein ? J’allais partir sur une grande démonstration en 6 points (l’épisode de l’accrochage de Meeke avec une DS3 en liaison aurait été un must comique), puis finalement, devant l’évidence que cette diatribe n’aurait été qu’un immense enfonçage de portes ouvertes, je ne vois qu’un seul mot pour décrire le lancement de cette désormais fameuse C3 : LOL Et aussi bisous au très brillant et perspicace astrologue Matton 😉 Par contre, ça fait plaisir de voir Neuville… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

Neuville (Grand pilote) nous l’a refait à la Armin Schwarz
Dommage. Mais quelle vitesse pour ces Messieurs qui ont de « bons jouets »
De ttes façons, à ces allures, c’est difficile pour tous de ne pas tutoyer le pépin.

Gros bon en avant pour les autos de cette nouvelle réglementation. C’est visible à l’oeil nu.

BOURILLOT
Invité

François DELECOUR ne conduit pas une Porsche, mais une Abarth (FIAT 124) !

stephy.0130
Invité
Perte de puissance fonctionne sur 2 cylindres de O.TanaK sur sa fiesta ( 3 ème quand même…. 38 secondes d’avance au général sur Sordo !!), OGIER gagne une nouvelle fois le MONTE Carlo 2’15 » sur Latvala et 2’57 » sur Tanak …4 victoires consécutives ( 5 Fois )…une surprise Latvala ancien coéquipier de Ogier sous VW monte sur la 2ème places du podium avec sa Yaris WRC 6 eme sur la power stage il ne veut pas prendre de risque ( compréhensible quand il y a une avance sur le 3 ème ) !! Beaucoup de casse sur ce Monté Carlo… Lire la suite >>
wpDiscuz