Accueil Rallye WRC – Monte Carlo 2017 : et à la fin c’est Ogier...

WRC – Monte Carlo 2017 : et à la fin c’est Ogier qui gagne

218
13
PARTAGER

Bon, le titre est un sacré raccourci tant la bataille fut âpre sur ce rallye de Monte Carlo 2017. Pour M-Sport, c’est la première victoire depuis le Wales 2012.

Thierry Neuville a dominé toute la première partie du rallye avec une Hyundai i20 qui semble très bien née. Hélas un virage un peu trop optimiste et la Hyundai a fini avec une roue arrière droite qui prenait la tangente. Ogier brillant second se retrouve propulsé en tête du rallye sur sa nouvelle Ford Fiesta.

Aujourd’hui il aurait du y avoir 4 spéciales avec deux fois la montée mythique du col de Turini. Sauf que la 3ème spéciale a été annulée. En effet, les spectateurs trop nombreux se plaçaient une nouvelle fois n’importe où, notamment dans des zones interdites. Devant le danger, et pour éviter un nouveau drame, la spéciale 16 est annulée.

Le col de Turini fidèle à sa légende

Après une ES14 plutôt calme, les concurrents partaient sur le col de Turini dans l’ES15. Le premier passage était sec et dans ces conditions c’est un super Stéphane Lefebvre qui remporte la spéciale sur sa Citroën C3. Le choix de pneu fut déterminant. Il devance Sordo de 1,5 seconde. En revanche, la Fiesta de Tänak donne des signes de faiblesse. Visiblement elle tourne sur 2 cylindres. Il faudra que cela tienne jusqu’au bout comme cela car il n’y a pas d’assistance. Latvala le passe au général mais Tänak reste sur le podium. Il va devoir sauver 46 secondes sur Sordo pour conserver le podium.

La dernière spéciale est aussi la power stage. Cette année les points de bonus de cette spéciale sont augmentés. 5 points pour le premier, puis 4, puis ainsi de suite. Les 5 premiers au lieu des 3 premiers l’an dernier marquent des points. La neige est annoncée en haut du col et les premiers à passer vont être avantagés.

La neige pour saluer les pilotes

Neuville envoie tout ce qu’il a et signe un chrono impressionnant. Déjà dès les suivants les plaques de neige fondue qui glacent sur le sol gelé empêchent de rouler aussi vite. Neuville va au moins marquer les points de la power stage. Stéphane Lefebvre en profite tout de même un peu et signe le 2ème temps. Un beau cadeau pour le retour de Citroën. Il est suivi par Hanninen et la Toyota Yaris. Après eux, les conditions deviennent vraiment très délicates. De vrais funambules.

Evans montre que les D-Mack ont vraiment progressé. Il prend la 4ème place sur sa Ford Fiesta. Sordo signe le 5ème temps mais ne reprend que 9 secondes à Tänak malgré son moteur ratatouillant. L’Estonien conserve son podium. Ogier termine sur des oeufs à 1 min 56 de Neuville. Mais la victoire finale est là.

Position#PiloteVoitureTempsDiff. préc.Diff. 1er
1.1S. OGIERFord Fiesta4:00:03.6
2.10J. LATVALAToyota Yaris4:02:18.6+2:15.0+2:15.0
3.2O. TANAKFord Fiesta4:03:01.4+42.8+2:57.8
4.6D. SORDOHyundai i204:03:39.4+38.0+3:35.8
5.14C. BREENDS 34:03:51.4+12.0+3:47.8
6.3E. EVANSFord Fiesta4:06:48.6+2:57.2+6:45.0
7.31A. MIKKELSENSkoda Fabia R54:09:36.3+2:47.7+9:32.7
8.32J. KOPECKYSkoda Fabia R54:13:01.7+3:25.4+12:58.1
9.8S. LEFEBVRECitroën C34:14:47.4+1:45.7+14:43.8
10.40B. BOUFFIERFord Fiesta4:16:13.0+1:25.6+16:09.4

Au général, il l’emporte avec plus de 2 minutes sur Latvala et près de 3 minutes sur Tänak. Un beau doublé pour M-Sport mais aussi une victoire, une première depuis Latvala en 2012. Suivent Sordo, Breen (sur une ancienne DS 3 rappelons le), Evans, Mikkelsen, Kopecky (tous les deux sur des Skoda Fabia R5 de la catégorie en dessous), Lefebvre et Bouffier. Lefebvre grimpe de deux places sur la dernière spéciale. Sans les 10 minutes de pénalité de l’ES2, il serait sans doute dans le Top6. De bonne augure pour le Français.

Romain Dumas (Porsche 997 GT3) termine 26ème. Eric Camilli reparti en WRC2 avec M-Sport termine 12ème.

Classement du championnat pilote :
1. Ogier 25 points
2. Latvala 18 points
3. Tänak 15 points
4. Sordo 13 points
5. Breen 10 points
-. Evans 10 points
7. Mikkelsen 6 points
-. Lefebvre 6 points
9. Neuville 5 points
10. Kopecky 4 points
11. Hänninen 3 points
12. Bouffier 1 point

Classement du championnat constructeur :
1. Ford 40 points
2. Toyota 22 points
3. Hyundai 18 points
4. Citroën 8 points

Prochain rendez-vous en Suède du 9 au 12 février prochain. Après un rallye de Monte Carlo dantesque (et endeuillé), on devrait un peu plus voir les forces en présence pour ce Championnat WRC 2017.

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "WRC – Monte Carlo 2017 : et à la fin c’est Ogier qui gagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité
Une édition mémorable avec du suspens et des rebondissements à tous les niveaux, comme seul un Monte Carlo truffé de pièges sait nous en offrir; des funambules toujours sur le fil du rasoir qui prouvent tous, sans exception, qu’ils ne sont pas des robots mais bien de courageux compétiteurs respectables et admirables; de très belles spéciales (en particulier les 3 ES du samedi, AMHA); de la neige comme rarement il y en a eu depuis que le MC est à Gap (soit 2014); et un Malcolm heureux comme ça n’était plus arrivé depuis un bail, récompensé de sa détermination à… Lire la suite >>
salociN
Invité

Correction : les 3 ES du vendredi 😉

Fred21
Invité

Le spectateur décédé, le gros point noir du rallye et les spectateurs qui ne tiennent pas compte de l’avertissement, c’est stupide.
Le plateau semble très équilibré cette année. Meeke fait du Latvala et Latvala n’a pas fait du Latvala. Personne pour embaucher Mikkelsenen en catégorie Wrc, ça c’est vraiment dommage. Ca se décantera peut être en cours de saison …
Tanak, Evans, Haninen, Breen: du beau potentiel.
Neuville: ce n’est que partie remise.
Ogier qui gagne: que dire à part que pour gagner, il faut savoir finir. Chance, talent ou gestion ? Ce sont les 3 qui font les champions.

Labradaauto
Invité
Ogier confirme qu’il est LE pilote pour son employeur. être très rapide et fiable, ramener l’auto intacte: c’est de l’impossible sur un Mté carlo aux terrains changeants.Ogier a peut-être eu une once de chance, mais il l’a fait ! Le « gamin » Neuville,oui depuis le temps que je le vois aux légend boucles je l’appelle comme ça: c’est le même que François Duval, il ont un peu de l’Armin Schwarz: Dens gens qui donnent le frisson tant ils vont vite, et ça ne zigzague pas : j’appelle ces gens là des fusées. Même avec une visa 1000 pistes , Neuville m’a… Lire la suite >>
salociN
Invité

Et chez Ford, dixit Dave Pericak qui assistait pour la première fois à une spéciale du WRC, on étudie déjà des plans pour un retour officiel… voilà de quoi voir plus loin que la simple année de contrat d’Ogier !
http://progressive.laola1.at/wrc/podcast/COL_ON_MSPORT_FORD.mp3

Labradaauto
Invité
…à propos de Neuville encore, pour ceux qui veulent le voir dans une bonne auto, une pas toute jeune, mais bien restaurée. Ily aura du monde au château de Mirwart en février : … Legend Boucles @ Bastogne 2017 Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul rois du show! Difficile de garder un aussi grand et beau secret plus longtemps : dans la foulée d’un Rallye Monte-Carlo où ils ont été héroïques, nous sommes très heureux d’annoncer, après trois ans d’absence, la présence de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul au départ des Legend Boucles, les 17, 18 et 19 février à Bastogne.… Lire la suite >>
wpDiscuz