Accueil Général Véhicule électrique : la prime à l’achat ne suffit pas à faire...

Véhicule électrique : la prime à l’achat ne suffit pas à faire frémir la demande en Allemagne

82
15
PARTAGER

Le dispositif incitatif entré en vigueur en Allemagne au début du mois de juillet 2016 (avec effet rétroactif jusqu’au milieu du mois de mai) ne suffit pas à faire frémir la demande.

Selon les chiffres compilés par un média allemand la prime pour l’achat d’un véhicule électrique à hauteur de 4 000 euros (2 000 euros par l’État et 2 000 euros par la marque) ou de 3 000 euros pour un hybride rechargeable n’a pas encore les effets escomptés.

Loin de la même puisque quelques 9 000 demandes seulement ont été enregistrées environ six mois après le lancement.

La répartition chiffre à environ 5 000 électriques contre 4 000 hybrides rechargeables. Le constructeur à l’hélice aura été le plus grand bénéficiaire avec un peu plus de 2 600 unités ce devant Renault à quelques 1600 exemplaires.

La prime est clairement boudée en Allemagne. Un constat à la lecture des chiffres qui rejoint ce que déclarait le patron de Daimler il y a quelques semaines. Dieter Zetsche soulignait alors que le véritable essor de cette mobilité viendrait quand les produits seraient suffisamment attractifs.

En clair une pierre dans le jardin des constructeurs actuels. En clair aussi sans doute la gamme EQ pourrait illustrer un décollage.

Le montant total de l’enveloppe allouée par le gouvernement de la chancelière (600 millions d’euros jusqu’en 2019) est bien loin d’être épuisé. Quant au million de ces autos électrique et hybride rechargeable sur les routes allemandes au début de la prochaine décennie…

Source : Autogazette.

Crédit illustration : BMW.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Véhicule électrique : la prime à l’achat ne suffit pas à faire frémir la demande en Allemagne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NBLL
Invité

aux français de tirer profit de ce retard à l’allumage des allemands. Impatient de voir les chiffres de ventes de la Zoé 40!

SGL
Invité

Tout à fait !

Béret vert
Invité

Oui c’est ça, mettons la main à la poche pour que les bourgeoises puissent se rendre chez Fauchon place de la Madeleine sans polluer l’atmosphère parisienne.

psam
Invité

euh …

wizz
Membre

on pourrait aussi favoriser l’usage de la voiture électrique via le remboursement kilométrique pour ceux qui déclarent en frais réel. Ils sont nombreux en province à faire bien plus que 2x30km pour aller bosser à la grande ville la plus proche, ou à la ville voisine, avec une voiture qui ne fait que ça. Ce sont eux qui auront le plus d’intérêt à passer en électrique.

SGL
Invité

Et tant mieux, pas vraiment pressé qu’ils nous brûlent du lignite sans limite pour faire rouler leurs VE… Dans 10 ans, cela sera déjà nettement mieux 😉

psam
Invité

Tout a fait. J’ai fait le choix de l’électrique, parce qu’en France la production de l’électricité produit peu de CO2 ni de particules (mais n’est pas propre ni renouvelable pour autant) – d’autant que la recharge la nuit ne crée pas de besoin additionnel.
Un moindre mal par rapport au reste, en attendant l’électricité verte

Thibaut Emme
Admin

@psam : sans faire de pub pour aucun d’entre eux, vous pouvez aussi prendre un contrat chez un fournisseur d’électricité « verte ». Au final ce sont les mêmes électrons mais le fournisseur s’engage à injecter dans le réseau l’équivalent en électricité verte de votre consommation.
Et vous pouvez même dès à présente faire votre propre électricité aussi verte et renouvelable que vous le voulez 😀

Michel
Invité

!ATTENTION!
 » l’électricité verte » vanté dans la pub vient principalement des barrages hydrauliques et non du réseau éolien ou photovoltaique

Béret vert
Invité

Oui, trouvez un truc parce que cet hiver EDF fait son plein dans les centrales au charbon de nos voisins.

Thibaut Emme
Admin
Cela n’en resterait pas moins renouvelable (d’ailleurs souvent l’eau est « remontée » par pompe dans la journée pour éviter de perdre l’électricité éolienne ou photovoltaïque…le barrage servant de stockage tampon). Mais pour le coup, dans l’élec verte il y a de tout. Et certains opérateurs ne possèdent pas forcément les « centrales » pour produire mais achète à des producteurs (ils sont alors intermédiaires). Dans l’élec verte on trouve de l’éolien, de l’hydraulique, du photovoltaïque, mais aussi de la biomasse. Bcp de petites centrales à biogaz se sont créées autour des déchetteries ou des stations d’épuration. D’ailleurs tous (sauf erreur) des opérateurs qui… Lire la suite >>
wizz
Membre
thibaut encore faudrait il que ce fournisseur injecte la même quantité au bon moment, ou au moins aux moments où c’est judicieux, nécessaires. Avec une éolienne par exemple, il injectera que lorsque le vent souffle, pas forcement au moment où cette personne branche sa voiture électrique, ou à un moment où le réseau est déjà saturé…. Maintenant, s’il possède ses éoliennes et ses barrages à proximité, ce serait différent. Mais rare sont ceux qui ont investi dans les moyens de production ET de stockage: cela fait des surcouts supplémentaires inutiles (pour eux!) puisqu’on leur donne la priorité à l’accès au… Lire la suite >>
georges
Invité

Ils attendent peut être des offres allemandes comme une zoé par ex.
Ils sont chauvins.

greg
Invité

Pas plus que les français, c’est juste que cela n’intéresse pas encore le client allemand qui n’est pas vraiment incité faute d’avantages supplémentaires ou de taxation négative sur le CO2.

wizz
Membre

quels avantages supplémentaires manquent ils en Allemagne pour les voitures électriques?

wpDiscuz