Accueil Chevrolet Trump menace de taxer les importations de GM vers les Etats-Unis

Trump menace de taxer les importations de GM vers les Etats-Unis

92
9
PARTAGER

Les constructeurs automobiles semblent être la nouvelle cible de Donald Trump. En droite ligne avec ses propos de campagne musclés, le bientôt président des Etats-Unis a indiqué sur Twitter qu’il voulait revenir clairement au « made in USA ».

General Motors figure en première ligne des critiques de Trump, qui ne voit pas d’un bon œil les fabrications hors des frontières des sociétés américaines, et affiche sa nette volonté de les pénaliser.

Si Ford a semble-t-il préférer prévenir que guérir, Trump tente désormais d’infléchir la politique industrielle de GM : « General Motors livre des voitures Chevy Cruze, fabriquées au Mexique, à ses concessionnaires aux États-Unis sans payer de taxe. Fabriquez aux États-Unis ou payez une lourde taxe frontalière« .

Lors de la campagne électorale, Donald Trump avait déjà critiqué les accords commerciaux négociés par ses prédécesseurs. Selon lui, ils sont responsables de la perte de millions d’emplois industriels aux États-Unis. Le futur président avait notamment promis de dénoncer l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui lie les États-Unis, le Canada et le Mexique depuis 22 ans. Il reproche particulièrement à cet accord de permettre aux constructeurs US de fabriquer au Mexique et d’importer aux États-Unis hors taxe. Cet avantage aura permis l’essor de l’industrie mexicaine, le Mexique disposant d’un coût horaire très inférieur au taux horaire américain.

En avril 2016, lors d’un discours sur son programme économique à Detroit, Trump avait qualifié de « honte absolue » la décision de Ford d’investir au Mexique. Il avait également affirmé que, depuis l’entrée en vigueur de l’ALENA en 1994, le nombre d’employés dans la construction automobile dans l’État du Michigan, où se trouve Detroit, était passé de 285 000 à 160 000. En novembre dernier, le milliardaire a menacé à plusieurs reprises de rétablir des droits de douane dissuasifs, des propos qui ont fortement inquiété les constructeurs installés au Mexique.

En guise de première réponse aux nouvelles menaces de Trump, GM a tenu à préciser que la Chevrolet Cruze vendue aux Etats-Unis était produite sur le site de Lordstown près de la ville de Cleveland dans l’Ohio. La Chevrolet Cruze hatchback est certes assemblée au Mexique, mais elle est destinée aux marchés mondiaux. Seul un petit nombre d’unités est commercialisé aux Etats-Unis.

A l’heure actuelle, GM est le seul constructeur américain qui fabrique des véhicules hors des frontières nord-américaines pour les revendre aux Etats-Unis. Depuis cet été, il y importe une voiture fabriquée en Chine, la Buick Envision. Il envisage également de vendre en début d’année 2017 aux Etats-Unis un second modèle produit en Chine, la Cadillac CT6 hybride.

Reste enfin que le Canada a également son mot à dire, en tant que troisième partenaire de l’Alena. Si dans un premier temps le taux de change de la monnaie canadienne par rapport au billet vert avait permis d’attirer les investisseurs, ces derniers se tournent désormais vers le Mexique, le peso mexicain leur offrant de plus amples avantages. La qualification de ses techniciens canadiens – reconnue comme supérieure – ne semble rien changer à l’affaire.

Le Canada dénonce fréquemment des investissements dix fois supérieurs au Mexique qu’en Ontario. Selon des chiffres communiqués par Unifor, le plus important fournisseur d’équipements canadien, avant la crise de 2008, 25 % des voitures fabriquées en Amérique du Nord l’étaient au Canada contre seulement 15 % à l’heure actuelle.

Sources : AFP, Reuters

Crédit Photo : Chevrolet

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Trump menace de taxer les importations de GM vers les Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Par contre, M. Trump veux bien que les produits fabriqués au USA soient exportés …

Pedroj
Invité

Il veux proteger les emplois sur le territoire americain meme au detriment de constructeurs locaux. Monstre!!! Quelle decision intolerable!

greg
Invité

Non Pedroj, il fait du populisme de bas étage car lui-même a toujours recouru massivement à la main-d’œuvre bon marché et aux productions externalisées….
Sans compter que je ne suis pas sûr que les américains et les étrangers seront prêts à payer plus cher des véhicules pour le simple bonheur d’acheter américain….

billou
Invité

avec tout le pognon pour les renfloué c’est un peu normal …..

sur un iPhoune cela ferait augmenter de 5% le prix …

greg
Invité

Je sais pas, d’un autre côté des centaines de milliers d’emplois ont été sauvés grâce au programme TARP….Et au final l’Etat US a récupéré 89% des sommes investies (70,42 milliards sur 79,86).
http://www.usatoday.com/story/money/cars/2014/12/30/auto-bailout-tarp-gm-chrysler/21061251/
Et globalement, le programme « TARP », qui a touché plusieurs industries, a été bénéficiaire de 15,2 milliards de dollars.
http://money.cnn.com/2014/12/19/news/companies/government-bailouts-end/

billou
Invité
enfin des écrits de branleur qui on pas vu venir le crise il faut se mefier .. et faire le postula qu’on pert 3 million de personne a cause que la boite coule est vite fait si la boite coule elle se fait racheter et les voiture continue a etre vendu sauf a dire que du jour au lendemain paff il achète plus usa .. apres pour l’industrie US et pour le monde entier peut etre qu’il aurait fallut qu’elle coule car au jour d’aujourdhui on est dans une MONTAGNE de credit , même un clodo peut acheter un F15à… Lire la suite >>
greg
Invité
« enfin des écrits de branleur qui on pas vu venir le crise il faut se mefier .. » On passe sur la vulgarité, as-tu une seule source qui contredit ces chiffres? Ensuite tu discrédites toute la presse au motif qu’elle n’aurait soi-disant pas vu venir la crise? Réveille-toi un peu, la crise était pourtant annoncée par ces même médiats un an avant que la bulle éclate, c’est juste que tout le monde s’en foutait! J’avais lu plusieurs articles sur le sujet. Et même si tu avais raison, ce qui n’est pas le cas, en quoi cela disqualifie des informations officielles transmises… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Et lui, Trump, qui a déjà roulé dans de nombreuses voitures étrangères(Mercedes, Ferrari notamment), il n’en a pas honte aussi ???

Béret vert
Invité

Trump me semble-t-il ne fait qu’indiquer que le traité de libre-échange signé par Obama avec le Canada et le Mexique avantage trop ces pays ( en particulier le Mexique dont le niveau de vie est très différent).
Il faut de la mesure en toutes choses.

wpDiscuz