Accueil Actualités Entreprise Gigafactory : Tesla investit et embauche

Gigafactory : Tesla investit et embauche

77
14
PARTAGER

Nouvelle étape industrielle confirmée par le constructeur américain alors que se profile à terme la Model 3.

Après avoir lancé la production en volume des nouvelles cellules Panasonic voilà que Tesla franchit une nouvelle étape dans la Gigafactory du Nevada, complexe toujours en phase de construction.

Afin de soutenir la production d’autres éléments et composants, la marque américaine va injecter 350 millions de dollars et procéder à l’embauche de 550 nouvelles personnes (le site totalise actuellement quelques 1 000 salariés).

Cette enveloppe va accompagner la production des moteurs, batteries et transmissions faisant plus que jamais de l’usine gigantesque un site clef pour la future Model 3.

Les parties de la Model 3 prendront ensuite la direction de l’usine  d’assemblage de Fremont en Californie.

Bien évidemment cette annonce a été saluée par le gouverneur de l’état du Nevada. Donald Trump n’aurait pas encore tweeté saluant aussi le patriotisme économique, de circonstance, de Tesla.

Source : Electrek.

Crédit illustration : Tesla.

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Gigafactory : Tesla investit et embauche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité
C’est une bonne nouvelle paradoxale, le couple Tesla/Trump fonctionne à merveille, non pas au nom de l’écologie, mais plutôt au nom de protectionniste et du patriotisme (On ne va pas dire nationalisme pour le moment 😉 ) . Cela dit, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les BAM (BMW, Audi, Mercedes), que cela soit pour leur site de construction au Mexique ou ailleurs des States sur d’éventuelles taxes à l’importation que sur la concurrence sur le terrain avec la (très) prometteuse Tesla Model 3. 2018 sera l’année ou arrivera en masse la première voiture électrique extrêmement efficace sur le… Lire la suite >>
dav77
Invité

Si Trump joue à surtaxer les produits manufacturés européens, les européens ne vont pas se gêner pour en faire de même sur les produits manufacturés américains.
Et alors bye-bye le rêve d’Elon Musk d’envahir le marché de la compacte électrique en Europe.
Malheureusement, cette situation de protectionnisme réciproque ne risque pas de stimuler les constructeurs européens pour développer la voiture électrique et abandonner le diesel.

SGL
Invité

Même pas ! @ dav77
Car comme le dit Hubert Védrine l’Europe est « l’idiot du village mondial »
L’Europe se goinfre et se goinfra des produits US et chinois, tout en subissant des mesures de protectionnisme sur nos produits européens.

amiral_sub
Invité

MAIS PUISQU’ON VOUS DIT QUE TESLA C’EST DU VENT!!!!
mieux vaut parier sur un champion de l’automobile propre, volkswagen par exemple

SGL
Invité

🙂

Fred21
Invité

La loi de Greg qui dit que tout sujet ramène à VW est donc vraie ? 🙂

SGL
Invité

Le point Godwin serait en rapport avec Volkswagen en fait !? 😀

amiral_sub
Invité

VW c’est Das Auto, la référence

SGL
Invité

Euh… en quoi ? en écologie ou en magouille !?
Parce que ces derniers temps… 🙁

amiral_sub
Invité

en écologie??????? 😉

Arbracam
Invité

Quand la gigafactory atteindra le maximum de sa production, soit 150GWh de batterie lithium-ion, elle aura alors englouti la totalite de la production mondial 2016 de lithium !

SGL
Invité

Cela va être intéressant de suivre ça …
On avait, jadis, prévu la pénurie du pétrole bien avant l’an 2000 déjà 😉
wait and see !

Arbracam
Invité

Attention je parle pas de penurie, mais que l’extraction mondial de lithium en 2016 aurai juste servi a alimenter la gigafactory quand celle ci sera capable de tourner au maximum de ses capacités, soit 150GWh de batterie lithium-ion.
Mais oui, etre moins dépendent du lithium pour produire des batteries va etre necessaire au developpement du VE.

ylgmac
Invité

On peut s’attendre à ce que les miniers n’attendent pas pour augmenter leur capacité de production et rafler ce marché avant la disparition du Lithium des packs de batteries.

Car je pense que l’industrie minière à tout intérêt à maintenir pas le cout du lithium bas pour en favoriser l’usage et ne pas inciter à trop vite faire le switch vers le carbone dont le développement serait accélérer avec un lithium trop élevé..
La pénurie, ce n’est pas pour demain.

wpDiscuz