Accueil Opel Francfort 2017 : Opel Astra OPC

Francfort 2017 : Opel Astra OPC

391
7
PARTAGER

La berline compacte du constructeur au Blitz profitera du prochain salon de Francfort pour se révéler dans sa déclinaison la plus pointue.

Au milieu de la lutte opposant les compactes en survêtement chez Opel on va rapidement dégainer son arme fatale, l’Astra OPC.

On ne parle pas de l’Astra équipée du pack OPC Line faisant uniquement la part belle au style.

On évoque bien évidemment la plus puissante et délurée déclinaison. On sait depuis des mois que celle-ci troquera son 2.0 l contre un plus petit 1.6 l, un quatre cylindres.

Dowsizing certes mais si le 2.0 l affichait 280 ch, ce 1.6 l turbo pousserait le curseur aux alentours de 300 canassons.

De quoi finalement ne pas grever des performances pour cette Astra OPC dont la cure de poids serait plus que coquette et une fourchette tournant autour de 150 kilogrammes de moins sur la balance. Sa présentation en première mondiale publique semble promise pour le prochain salon de Francfort.

Source : Autobild.

Crédit illustration : Opel.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Francfort 2017 : Opel Astra OPC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

1.6 l et 300 canassons… ouille ouille ! 😯

KifKif
Invité

Désolé si la question est stupide, je ne suis pas connaisseur des Opel… C’est une traction ou une intégrale ?

SGL
Invité

traction sur l’Astra

KifKif
Invité

Merci ! Cela me semble beaucoup à passer sur un train avant, mais comme les Ménages RS y arrivent depuis quelques années je suppose que l’Astra OPC peut elle aussi être exploitable

SGL
Invité

Avec les différentiels à glissements limités, on fait (presque) des miracles.
Loin, l’époque ou les tractions les plus puissances était la Lancia Thema 8.32 V8 à 215 ch (seulement maintenant, mais énorme à l’époque !)
😀

rigolo
Invité

je pense qu’on pourra compter le nombre d’exemplaires vendus en France sur les doigts d’un moignon avec les nouveaux malus….

Fanopel
Invité

Les marchés suisse , britannique et allemand sont demandeurs de sportives

wpDiscuz