Accueil F1 F1 2017 : Renault Sport Racing s’associe à BP et Castrol

F1 2017 : Renault Sport Racing s’associe à BP et Castrol

224
1
PARTAGER

Une page se tourne. Un mois et demi après Red Bull, c’est au tour de Renault Sport Racing de changer de pétrolier. Ainsi, pour la saison 2017, l’écurie de F1 fera confiance à BP et Castrol.

Il y a un précédent : en 1997, la Williams motorisée par Renault était sponsorisée par Castrol (photo du haut.) Jacques Villeneuve a d’ailleurs remporté le titre à son volant. Néanmoins, à l’époque, le pétrolier se contentait d’apposer des autocollants : le V10 Renault était alimenté et lubrifié par Elf. D’ailleurs, ce dernier n’avait guère apprécié une campagne de pub où Castrol sous-entendait que Villeneuve s’était imposé grâce à l’huile anglaise…

Cette fois, Castrol fournira bel et bien l’huile; tandis que BP s’occupera de l’essence. On les connait surtout pour leur présence en rallye. Néanmoins, les deux partenaires sont également en F1, depuis longtemps. Mais ils se sont souvent montrés discret. Les plus anciens se souviennent que les Leyton House avaient un nez vert, orné d’un logo BP ou que Castrol était bien visible sur le capot des Lotus des années 90. Il est vrai qu’ils n’ont jamais été lié à un motoriste, comme Elf/Total et Renault ou Agip (puis Shell) et Ferrari. Le contrat avec le Renault Sport Racing marque un retour à la lumière.

L’autre évènement, c’est le retrait, sans fleurs, ni couronnes, de Total. Red Bull se fournissant désormais chez ExxonMobil. C’est la fin d’une histoire qui débuta en 1967, avec un autre débutant, Matra, alors que le pétrolier venait de naitre. Elf sponsorisait Alpine et Renault en endurance, ainsi qu’en rallye. Lorsque Renault débuta en F1, Elf fut bien sûr de la partie et toutes les F1 à moteur Renault furent approvisionnées en carburant Elf (y compris celles portant d’autres couleurs, cf. l’épisode Castrol.) C’était aussi, François Guiter, créateur de la « filière Elf » et qui révolutionna le marketing du sport auto. Puis il y a eu le scandale Minol et surtout, la fameuse « affaire Elf ». En 2000, Total (partenaire de Peugeot en F1, durant la deuxième moitié des années 90) racheta le pétrolier. Néanmoins, jusqu’en 2012, les F1 à moteur Renault continuaient d’afficher un logo Elf. Une page se tourne alors que Elf-Total allait fêter ses cinquante années de présence en F1.

Crédit photo : BP

Source :
Renault

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 2017 : Renault Sport Racing s’associe à BP et Castrol"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Ce partenariat me fait peur, je ne vois pas en quoi ça pourrait être mieux et le risque que ce soit moins bien est réel. Sans parler du coté historique, lâcher un partenaire depuis toujours juste parce que Red Bull n’en fait qu’à sa tête et ne facilite en rien la progression du moteur Renault avec leurs bêtises… (ils se croient vraiment plus malins que tout le monde eux..).
Bien dommage tout ça…

wpDiscuz