Accueil Fiat Dieselgate : le ministre allemand des Transports exige désormais un rappel des...

Dieselgate : le ministre allemand des Transports exige désormais un rappel des modèles du groupe Fiat

121
24
PARTAGER

On pensait la situation apaisée entre Berlin et Rome. Que nenni. Voilà maintenant que le ministre allemand des Transports passe la vitesse supérieure.

Bruxelles, Fiat, Italie, Allemagne. Depuis de très nombreux mois, le terme dieselgate ne se résume pas au seul groupe Volkswagen.

Alexander Dobrindt qui en septembre dernier portait l’affaire (le résumé) devant la commission européenne de Bruxelles franchit une nouvelle étape. Pas de quoi réchauffer les relations entre Berlin et Rome.

Le ministre allemand des transports exhorte la commission européenne à prendre ses responsabilités.

Alexander Dobrindt va plus loin et, s’appuyant sur des batteries de tests menées en Allemagne, affirme que ces autos sont équipées d’un logiciel truqueur… L’élu tire à boulets rouges sur le gouvernement italien l’accusant de savoir mais de taire la vérité.

Pour Alexander Dobrindt, la donne est désormais claire : c’est à l’UE de faire pression sur l’Italie et ses autorités locales de régulation afin de pousser le groupe Fiat à rappeler les autos concernées, un groupe blanchi suite à des tests.

Du côté de Rome évidemment on indique pleinement collaborer avec les enquêtes et procédures en cours. S’il entend prochainement se rendre en Italie, Alexander Dobrindt devrait être bien accueilli…

Source : Autonews Europe.

Crédit illustration : le blog auto.

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Dieselgate : le ministre allemand des Transports exige désormais un rappel des modèles du groupe Fiat"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est déjà totalement réglé le dieselgate chez VW ?
Leurs 11 millions d’autos sont propres maintenant ?
Et les nouvelles, respectent-elles réellement les normes ?

billou
Invité

oui

amiral_sub
Invité

mais oui les motorisation blue-je-ne-sais-quoi et eco-bidule sont propres puisqu’elles peuvent obtenir la vignette critair que la fabuleuse maire de notre capitale impose. N’oublions pas que nous avons également la chance d’avoir une formidable ministre de l’environnement. On peut dormir sur nos 2 oreilles, et respirer à pleins poumons dans notre beau pays géré par d’honnêtes génies.

Christophe
Invité

@amiral_sub
Manifestement en matière d’honnête génie tu en fais un beau.
Pour mémoire, tous les véhicules Euro 2 et ultérieurs peuvent avoir un certificat Crit’Air (à priori 9 % seulement sont Euro 1 ou Euro 0). Les interdictions vont progressivement toucher les vignettes autres que verte et violette dont tous les diesel sont exclus. Pour les pics de pollution les diesel seront interdits !

Mais puisque tu es si malin, propose-nous une classification avec uniquement les informations présentes sur le certificat d’immatriculation (seul document exigible par les forces de l’ordre).

amiral_sub
Invité
Christophe, ta réaction m’étonne toi qui n’aime pas la pollution. Soit on juge que la pollution est inacceptable et on oblige à avoir la sortie du pot d’échappement au milieu du volant, soit on est laxiste et on donne le certificat aux hybrides et 0g de CO2 (VE), soit on s’en fout et on occupe les médias, on fait une mesurette qui n’autorise que les véhicules euro2 et ultérieurs, essence et diesel (comme chacun sait les niveaux de pollution sont plus bas sur les essence euro2 que sur les diesels). Dans 10 ans faudra recommencer , D. Voinet nous avait… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@amiral_sub
Pour faire des interdictions en se basant uniquement sur les émissions lors d’un test, il faut bien un référentiel et des moyens de vérifier.
Le référentiel existe ce sont les normes Euro. Les moyens de vérifier, c’est la carte grise qui indique le type de « carburant » et la norme de pollution. Donc à partir de là on peut faire une vignette qui peut être lue de l’extérieur.

Si on veut que le mesure soit efficace, il faut interdire un max. de véhicules (donc des millions). Mais là on va avoir amiral_sub et les bonnets rouges qui vont venir parader !

amiral_sub
Invité

seuls les politicards faibles baissent leurs pantalons face aux bonnets rouges. Étrangement ce même gouvernement se n’est pas couché devant les nuits dehors. Quand on veut….

Christophe
Invité

@amiral_sub
Tu es un sacré honnête génie, à partir d’une chose tu arrives à généraliser. Il n’y a eu qu’une cause défendue par les bonnets rouges.
Par contre des gouvernements qui ont plié face à la rue, il y en a plein, à commencer par le CIP, cela devait être des « politicards faibles ».

Swinginpastyoknees
Invité

Dans peu de temps, l’Italie va se plaindre de l’état français qui protège ses constructeurs eux aussi soupçonnés… (voir Citroën ce jour en plus de Renault…). A terme tous les états constructeurs vont pouvoir se plaindre d’un autre 🙂

Miamdeschips
Invité

PSA est le plus transparent sur ses emissions. Ils avaient déjà été examiné auparavant.
Concernant Fiat, si trucage il y a, il va falloir rappeler Fiat mais aussi Suzuki et peut être Opel, non ?

2 0 8
Invité

Vous avez oublié PSA qui a encore un accord sur les utilitaires avec Fiat..

Christophe
Invité

L’accord concernant la gamme petits fourgons est terminé (avec Toyota maintenant). Seuls sont utilisés des moteurs PSA.
Pour la gamme grands fourgons, il me semble que les productions PSA ne sont plus disponibles qu’avec le 2 l PSA.
En tout étant de cause, je serai surpris que sur le moteur 3,0 l FTP, pour la conformité NOx, FPT utilise uniquement une vanne EGR quand on sait qu’ils ont la technologie Hi-SCR.

2 0 8
Invité

Fiat construit toujours (et jusqu’en fin 2017) des Nemo et Bipper dans son usine de Bursa (avec moteur Fiat) et effectivement les grands fourgons sont toujours en production mais quid de l’avenir de cette collaboration (pardon du hs) pour la future génération ?

Amiral_sub
Invité

PSA transparent ? Le c4 cactus HDi semble être motorisé par la même saloperie de diesel avec logiciel « optimisé » que les vw, Renault et autres Fiat. Honnêtement ça sent le sapin pour les moteurs diesel.

SGL
Invité

@ Amiral_sub
« avec logiciel « optimisé » » ??? Non apriori, elle pollue six fois plus que la normale par temps froid ou très chaud, mais sans logiciel tricheur !
Ils ne sont pas tous pourris sous prétexte qu’ils se viandent dans des tests réels !

Amiral_sub
Invité

Pardon j’aurais dû écrire par un logiciel « mal optimisé »

Christophe
Invité
@Amiral_sub Tu oublies de préciser que le test a été fait par un laboratoire de la commission européenne et qu’ils reconnaissent eux-même qu’ils ne sont pas dans la configuration de la norme d’essai. Donc pas étonnant qu’il y ait une dispersion des valeurs. Mais peut-être cherchaient-ils à se prouver à eux-mêmes que leur norme était insuffisante. Je voudrai savoir ce que donne une Prius équipée du système portable de mesure par rapport à ses valeurs d’homologation et aux limites de la norme Euro 6 et bien évidemment conduite aux limites de vitesse et en cherchant à chaque changement à aller… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Parce qu’un honnête génie comme toi sait bien évidemment qu’il faut un système de dépollution pour chaque moteur thermique et que chaque système a une limite finie, dans notre cas un volume maxi. de polluants traités dans un temps défini.

amiral_sub
Invité
ce que je sais c’est que dépolluer un diesel est complexe et cher, mais faisable. a technologie existe. Les camions sont correctement dépollués. http://www.euractiv.fr/section/climat-environnement/news/diesel-cars-are-10-times-more-toxic-than-trucks-and-buses-data-shows/ « La réduction spectaculaire des émissions de NOx des poids lourds est le résultat de tests européens beaucoup plus stricts, mis en place en 2011 et qui reflètent les conditions de conduite réelles. Si les bus et les camions peuvent respecter ces limites, il n’y a pas de raison que les voitures n’y arrivent pas » Une voiture diesel « propre » existera. Elle sera chère. On y viendra. Alors le diesel se cantonnera aux très gros rouleurs… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@amiral_sub Et justement, PSA utilise la technologie utilisée par la très grande majorité des constructeurs de PL, y compris Mercedes qui utilise la même techo. sur ses voitures, à savoir recirculation EGR + SCR + FAP. Seul Iveco a éliminé la recirculation EGR et utilise uniquement le SCR + FAP. Ensuite c’est une question de calibrage, en d’autres termes de consommation d’AdBlue. Mais PSA ne s’est pas caché devant la commission Royal qu’ils avaient un calibrage du taux de recirculation EGR en fonction de la température d’admission. Ils ont d’ailleurs prévenu la commission qu’il était possible d’atteindre le 120 mg/km… Lire la suite >>
Christophe
Invité

La commission voudrait jeter le discrédit sur la motorisation diesel qu’elle ne s’y prendrait pas autrement.

Ensuite il suffit qu’elle renforce les règles en terme de CO2 et il va y en avoir qui vont être dans la merde.

wizz
Membre
Le soucis n’est pas forcement de décider d’augmenter ou pas la taille du réservoir d’Adblue Le soucis, c’est….que la place n’est pas extensible sous la voiture Dans la zone arrière, il faut placer le réservoir de gasoil, le pot d’échappement, le réservoir d’Adblue, mais aussi le réservoir de cérine. Contrairement aux autres, PSA utilise un FAP additivé Le FAP a besoin de chaleur pour se regénérer. Le SCR aussi. Celui qui sera disposé le plus près du collecteur se chauffera plus rapidement. Le deuxième devra attendre que le moteur soit à charge élevée et soutenue pour atteindre une température suffisante.… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@wizz
Merci pour les explications, on voit bien une nouvelle fois que le problème de la pollution due à l’automobile est aussi lié à l’usage qui est fait de l’automobile, notamment des petits trajets qui ne permettent jamais aux systèmes antipollution d’être en température.
Et ceci est vrai pour toutes les motorisations thermiques.

Christophe
Invité

Cela commence sérieusement à sentir la chasse aux sorcières.
Donc dans un premier temps on va s’orienter vers une interdiction du diesel.
Mais comme c’était le système qui permettait les meilleurs gains en émissions de GES, on va interdire ensuite l’essence. Et pour les autres système on va introduire un calcul sur le cycle de vie.

Je pense qu’il y en a beaucoup qui vont se retrouver à pied. Dommage pour ceux qui ont conçu leur existence autour de la voiture.

wpDiscuz