Accueil Honda Detroit 2017 : Honda Odyssey

Detroit 2017 : Honda Odyssey

456
3
PARTAGER
Honda Odyssey 2018

Pour la cinquième génération, Honda a fait le plein de technologies sur l’Odyssey.

Célibataires, amateurs de sportives, passez votre chemin. L’Odyssey ne vous est pas destiné. Le monospace de Honda n’a qu’une mission : prendre soin des familles américaines grâce aux nouvelles technologies et aux sièges « Magic Slide ».

L’Odyssey cru 2018 inaugure deux nouvelles technologies, CabinWatch et CabinTalk, qui vont aider les parents à garder un œil sur leur progéniture. Le premier dispositif va les aider à surveiller ces derniers à l’aide d’une caméra qui retransmet les images sur l’écran de huit pouces du système d’infordivertissement. Le deuxième système va les aider à leur parler par l’intermédiaire des haut-parleurs du système audio t des casques d’écoute du système de divertissement. Ce dernier permet de diffuser sur son écran 10,2 pouces le programme PBS Kids ou Spotify grâce au système Wifi de l’Odyssey.

Les parents seront également soulagés d’apprendre que les ingénieurs de Honda ont repris une bonne idée du Chrysler Pacifica avec l’application « How Much Farther? ». Celle-ci permet aux « morpions » de vérifier la distance restante avant d’arriver à destination sans harceler leurs parents avec des « C’est encore loin ? » ou « Quand est-ce qu’on arrive ? ».

L’autre nouveauté du monospace de Honda est l’introduction des sièges « Magic Slide ». Comme leur nom baptême l’indique, les sièges du deuxième rang peuvent glisser latéralement afin de faciliter l’accès à la troisième rangée ou l’installation du petit dernier dans son siège auto. Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut toutefois retirer au préalable le siège du milieu.

Esthétiquement, l’Odyssey perpétue la direction prise par la quatrième génération qui avait adopté un style moins « camionnesque ». Il s’éloigne visuellement de l’Odyssey japonais pour se rapprocher du Mobilio vendu en Asie du Sud Est, notamment avec son pavillon flottant.

Au chapitre sécurité, le minivan japonais est équipé du pack « Honda Sensing » qui inclut le système de freinage anticollision, le détecteur de lignes blanches et le régulateur de vitesse adaptatif.

Sous le capot, l’Odyssey embarque accessoirement un V6 3,5 litres de 280 ch accouplé en série à une boîte automatique à neuf rapports sur la finition de base et à dix rapports sur les finitions huppées.

Numéro deux du segment, le Honda Odyssey semble bien paré pour résister encore un peu aux assauts des SUVs. Ces deniers ont dévoré les parts de marchés monospaces sur le marché américain. Un dernier baroud d’honneur pour l’Odyssey ?

 

 

Source : Honda

Source photo : Honda

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Detroit 2017 : Honda Odyssey"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

ok quand mème plutot 6 places quand mème , vu le strapontin au milieu, et pas fan du profil de corbillard , à choisir avec la couleur noire et violet ?

AXSPORT
Invité

Pour ceux qui veulent du fiable

Scal
Invité

Pas mal. Plutôt bien de retrouver un véhicule qui propose de la modularité. Pour rappel, il y a encore des familles nombreuses dont le papa rêve de coupés ou berlines confortables, mais qui doit faire avec les mioches, les valises et le transport des vélos le week-end.

wpDiscuz