Accueil Dakar Dakar 2017 – étape 1 : Al-Attiyah premier vainqueur, en feu

Dakar 2017 – étape 1 : Al-Attiyah premier vainqueur, en feu

152
3
PARTAGER
AMBIANCE during the Dakar 2017 Paraguay Bolivia Argentina , Start Podium / Podium de Départ Asuncion, Prologue January 1 at Asuncion, Paraguay - Photo ASO/ @WORLD / A Vialatte

Le Dakar 2017 vient de partir du Paraguay (d’Asuncion) pour sa première spéciale, direction l’Argentine. Sur un court parcours de mise en jambes, Nasser Al-Attiyah donne sa première victoire à Toyota mais fini l’étape avec le moteur en feu, puis remorqué.

Serait-ce une victoire à la Pyrrhus pour Al-Attiyah ? L’avenir nous le dira. L’étape du jour est longue de 454 km dont uniquement 39 de spéciale. Sans « grande difficulté » (tout est relatif), mais avec quelques pièges, la spéciale sert surtout de dernière vérification pour tout le monde et de classement pour l’ordre de départ de demain.

Le vainqueur 2011 et 2015, 2nd l’an dernier derrière le « Roi Peter », fait ses grands débuts avec Toyota et son nouveau Hilux, 2 roues motrices. Dès l’unique point de contrôle de la journée il annonce la couleur en mettant tout le monde à 26 secondes et au-delà. Mais, la fin de la spéciale est plus difficile et il reperd du temps. Le moteur prend feu mais le Toyota passe la ligne d’arrivée. Il est désormais remorqué par De Villiers direction Resistencia en Argentine.

3 Espagnols aux 4 première places

A la seconde place du jour, on retrouve un étonnant concurrent, Xavier Pons. Ancien pilote du WRC, l’Espagnol place son Ford Ranger à 24 secondes du Toyota. A quelques secondes derrière, on trouve Nani Roma revanchard de l’an dernier et qui est passé chez Toyota lui aussi. Suit un troisième Espagnol, « El Matador » Carlos Sainz qui place le premier Peugeot 3008 au pied du podium du jour à 33 secondes.

Ensuite, on trouve De Villiers (Toyota), Loeb (Peugeot), Al Rajhi (Mini), Despres (Peugeot), Hirvonen (Mini) et Van Loon (Toyota). Evidemment, cette spéciale est trop courte pour déceler déjà une première hiérarchie. Reste à voir les dégâts sur le Toyota de Al-Attiyah et s’il s’agit d’un souci de conception ou d’un simple aléa. Les températures très chaudes qui règnent actuellement en Amérique du Sud vont mettre tout le monde à rude épreuve.

A noter qu’en SSV (side by side vehicule), les jumeaux Tim et Tom Coronel réalisent le doublé dans la catégorie USV (un seul participant dans le véhicule). Il faut dire qu’ils sont les deux seuls « fous » à s’y être inscrits, les autres préférant partir avec un copilote. On leur souhaite « bon sable » (NB : il n’y a pas de pare-brise sur ces véhicules). Tim réalise tout de même le meilleur temps de la catégorie ex-aequo avec l’équipage sino-français Ruijin-Delaunay.

L’étape de demain sera un gros morceau avec 803 km entre Resistencia et San Miguel de Tucumán. Sous 40° à l’ombre, les concurrents auront 275 km de spéciale plutôt plate mais poussiéreuse.

Source et illustration : Dakar

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Dakar 2017 – étape 1 : Al-Attiyah premier vainqueur, en feu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jrc
Invité

Quels sont les différences entre le 3008 dkr et le2008 dkr 16 hormis les feux arrière

wpDiscuz