Accueil Bilan Bilan 2016 : Lamborghini

Bilan 2016 : Lamborghini

170
6
PARTAGER
Bilan 2016 Lamborghini

Nouvelle année record pour Lamborghini. Les ventes de sportives ont ainsi augmenté de 7% pour atteindre 3457. Soit 200 Huracan et Aventador de plus qu’en 2015.

En passant pour la première fois les 3400 unités, Lamborghini est sur une nouvelle année record. Et des ventes qui ont été multiplié par 2,6 depuis 2010. Si l’on parle souvent de la Chine pour les voitures de luxe, le marché américain reste clé pour les sportives. Avec ici 1041 unités, il est le premier marché de la marque italienne. Viennent ensuite le Japon, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, le Canada, le Moyen-Orient et la Chine.

La Huracan bat elle même son record, avec 2353 unités. L’Aventador est pour sa part à 1104 unités. Un niveau remarquable pour un coupé de ce niveau de gamme. Le 6000ème exemplaire du modèle V12 a d’ailleurs été assemblé en décembre 2016.

L’année 2017 sera marquée par le 50ème anniversaire de la Miura. En attendant le SUV Lamborghini Urus en 2018 et une nouvelle poussée des ventes de la marque à la clef.

Source : Lamborghini

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Bilan 2016 : Lamborghini"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

2353 Huracan + 1003 Aventador ça fait 3356 véhicules, il en manque encore 101 pour arriver au total de 3457 !

Labradaauto
Invité

la marque est mondialement reconnue, bénéficie pour sa mercatique du réseau des pièces communes issues du groupe Audi. Il en ressort une démocratisation de ces autos fantastiques qui peuvent devenir plus accessibles que d’autres marques totalement « cinglées ».

CDA
Membre

« Il en ressort une démocratisation de ces autos fantastiques qui peuvent devenir plus accessibles » : à mon avis, c’est ‘juste’ que la gamme est plus complète/meilleure et qu’il y a un peu plus de fortunés.

gigi4lm
Invité

Je crois que ce que veut dire Labradaauto est qu’il existe de par le monde un nombre non négligeable de « constructeurs » de supercars plus ou mois reconnus (et cinglés !😉) mais ceux ci ne bénéficient pas d’un réseau digne de ce nom ni de l’appui d’un grand constructeur.

Will
Invité

Ouais disons que le terme « démocratisation » (Action de mettre un bien à la portée de toutes les classes de la société) est « un tantinet » exagéré. On va déjà essayer de démocratiser la Zoé avant de s’attaquer aux Lambo. Mais c’est probablement mieux une lambo actuelle qu’une diablo dont le coffre n’était parait-il pas étanche à la pluie.

wpDiscuz