Accueil Actualités Entreprise Tesla, Samsung, Nvidia, chemins croisés dans la voiture autonome

Tesla, Samsung, Nvidia, chemins croisés dans la voiture autonome

147
0
PARTAGER
Nvidia Voiture autonome (2016)

Tesla cherche à maîtriser ses technologies à tous les étages. Ce qui devrait à terme mettre fin à sa coopération avec Nvidia. Qui de son côté travaille sur ses propres systèmes de conduite autonome. Samsung y trouve au passage une nouvelle entrée dans le monde automobile.

Tesla a clairement adopté une stratégie d’intégration verticale. Et pas uniquement sur le secteur spécifique de la production, de la distribution ou du stockage d’électricité (Solarcity, Supercharger, GigaFactory). La voiture autonome est un autre des crédo du constructeur. Qui ne se contente pas de vouloir développer le logiciel.

Tesla compte donc développer ses propres composants électroniques. Ce n’est pas pour rien si certaines de ses dernières précieuses recrues ont été débauchées chez le fondeur AMD ou PA Semi. Comme l’architecte Jim Keller nommé Vice-President of Autopilot Hardware Engineering. A ce titre, Tesla serait en discussion avancées avec Samsung pour produire ces puces. Ce qui signifie du coup l’abandon à moyen terme des composants actuellement fournis par Nvidia.

De son côté, Nvidia effectue justement le chemin inverse. Concepteur de microprocesseurs, Nvidia voit depuis plusieurs années un marché porteur dans l’automobile. Et après s’être intéressé aux écrans embarqués, il s’implique de plus en plus dans le domaine de la voiture autonome. Par des ensembles de puces dédiées. Nvidia sera d’ailleurs fournisseur des courses Roborace

Mais Nvidia s’intéresse également de près à l’intelligence artificielle qui utilisera ces circuits et capteurs. Le fondeur de Santa Clara est ainsi devenu la 20ème entreprise autorisée à tester des voitures autonomes en Californie.

Source : Reuters / Nvidia

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz