Accueil Peugeot WEC : Le paddock courtise Peugeot

WEC : Le paddock courtise Peugeot

187
8
PARTAGER

Suite à la défection de l’équipe Audi Sport pour 2017, il ne reste plus que deux constructeurs officiellement engagés en championnat du monde d’endurance : Porsche, le tenant du titre depuis deux ans, et Toyota. Plus pour longtemps ? Il semblerait qu’en coulisses, Peugeot soit courtisé pour revenir en WEC…

Selon les confidences d’une source anonyme travaillant pour l’une des équipes courant en WEC, « Il y a beaucoup de pression actuellement pour que Peugeot revienne en endurance. Le constructeur pense à investir entre 80 et 90 millions d’euros, mais c’est encore loin des budgets actuels, qui tournent autour de 150 millions ». Des propos en adéquation avec les déclarations de Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, qui estimait le WEC trop coûteux actuellement. A titre indicatif, le budget du Team Audi était cette saison estimé à 300 millions d’euros, et celui de Toyota à 100 millions…

« Notre préférence serait d’attirer un nouveau constructeur », déclarait à Bahrein Andreas Seidl, le directeur de l’écurie Porsche, avant la dernière course de la saison. « Il n’est pas bon de voir le plateau perdre des voitures, surtout s’il s’agit d’une marque comme Audi… Nous avons pu voir dans le passé avec Peugeot et Audi  que la bataille était intense et séduisante ». Doit-on voir dans cette déclaration un léger appel du pied du constructeur allemand envers le groupe PSA ?

 

A l’heure actuelle, le retour de la marque sochalienne en endurance est à mettre au conditionnel ; hormis le fait que l’entité Peugeot Sport se concentre sur le Dakar 2017 avec la récente présentation du 3008 DKR , la priorité du groupe PSA est avant tout de retrouver une santé financière satisfaisante.

Mais au vu du passé de Peugeot en endurance avec les prototypes 905 et 908 HDI FAP/Hybrid4, et surtout de l’intérêt porté au sport automobile sous toutes ses formes par son président, Carlos Tavares,  qui sait ce qu’il adviendra pour 2018 ou 2019? Après tout, il ne faut jamais dire jamais…

Source : Automotive News Europe
Crédit photo : Peugeot Sport

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "WEC : Le paddock courtise Peugeot"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Moi aussi j’aimerais tant un retour de Peugeot au Mans 🙁

Greg7778
Invité
Le 3007 DKR ? Ah, j’ai cru que c’était le 3008 DKR que l’on a pu voir au Mondial de l’auto… Oui, un retour du lion serait sympa… Mais la 908 hdi fap/hy4 n’ayant jamais couru, et la technologie ayant bien évolué en lmp1 depuis 2012 et le retrait de peugeot…. Il faudrait au lion repartir d’une feuille blanche, avec une techno très élaborée…. Sans forcément être compétitif dès le début…. Developper une auto pour 2018 (bah oui, pour 2017 c’est trop tard), qui serait à faire evoluer pour 2020….(donc en gros 2 ans de ré- apprentissage)… Why not… Ce… Lire la suite >>
Thomas Roux
Invité

Greg, c’est corrigé, merci beaucoup d’avoir souligné l’erreur (je me suis trompé d’un chiffre, je ne sais pas pourquoi je voulais absolument qu’il s’appelle 3007…)

4aplat
Invité

Le president de PSA a pose 2 conditions pour le retour du Lion en endurance
1- Gagner le Dakar et c est fait
2- que les budgets baissent en LMP1 Hybride …

Sevijc
Invité

Porsche et Audi, c’est le même groupe, Volkswagen. Alors pourquoi avoir deux programmes différents pour la même compétition?

wpDiscuz