Accueil Suzuki Genève 2017 : Suzuki Swift

Genève 2017 : Suzuki Swift

352
19
PARTAGER

La quatrième génération de la polyvalente japonaise est officiellement dévoilée.

Le constructeur nippon révèle la nouvelle Swift avant son lancement au Japon début janvier puis sa première lors du salon de Genève (où on la découvrira donc dans ses spécificités européennes).

Cousine de plateforme de la Baleno, la Swift, plus légère de quelques 150 kilogrammes (de 840 kg à 970 kg selon la version), est logiquement ici présentée dans sa mouture japonaise.

Chacun jugera le style de l’auto entre évolution et conservation de l’ADN de celle connue. En fonction de la configuration retenue, le choix au niveau des transmissions s’articule entre la CVT, la boîte auto 6 rapports et la boîte manuelle cinq rapports, deux ou quatre roues motrices selon l’architecture et le moteur.

La partie mécanique justement ? Comme la Baleno du segment B la citadine est proposée en version hybride légère (Smart Hybrid Vehicule by Suzuki entre démarreur-générateur intégré alias ISG, système stop & start, batterie lithium-ion) avec le 1.2 l de 91 ch à 6 000 tr/min et 118 Nm à 4 000 tr/min pour une consommation moyenne devant tourner autour de 3,6 l/100 km.

On retrouve aussi le trois cylindres 1.0 l Boosterjet fort de 102 ch à 5 500 tr/min et 150 Nm entre 1 750 tr/min et 4 500 tr/min. Il faudra en revanche encore patienter pour en voir et apprendre plus sur la plus piquante Sport appelée à hériter du 1.4 Turbo de 140 ch.

Au niveau du gabarit ? La Swift pousse à 3,84 m en longueur, jusqu’à 1,52 m en hauteur pour une largeur de 1,69 m et un empattement à la hausse à 2,45 m.

Ci-dessous les images de la galerie pour se forger une première opinion sur celle qui perpétuera la lignée d’une voiture vendue à plus de 5,3 millions d’exemplaires dans le monde.

A revoir bien évidemment dans sa déclinaison européenne au salon de Genève.

Source : Suzuki.

Crédit vidéos : Suzuki.

Crédit illustrations : Suzuki.

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Genève 2017 : Suzuki Swift"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Suzuki, ses p’tites voitures pleines d’astuces, ces p’tits moteurs et son insolente santé en Inde et les marché asiatiques du sud-est. Le plus gros échec de VW où comment l’allemand aurait pu sauver son label au Brésil (c’est le plus gros gadin de 2016 au niveau des ventes) en utilisant les plate formes et les 3 cylindres du nippon pour renouveler et développer toute une gamme « entry » et s’installer durablement en Inde!!!!

Elle a un côté Nissan GT-R cette p’tite puce Swift pour le style!

Anonyme
Invité

Et aussi la seule marque dont le dernier modèle a eu 3 étoiles à Euro N Cap !?! Pourtant, la Baleno me plaisait bien, mais bon, 3 étoiles ?!?

Et moi aussi ‘ai fait le parallèle avec la GT-R, tient !

greg
Invité

Ben tiens, encore une remarque fielleuse sur VW.
Sinon tu sembles un peu oublier que le tribunal arbitral avait attribué l’intégralité de la responsabilité la rupture de l’alliance à Suzuki qui n’a pas joué le jeu….

crash71100
Invité

Je l’a trouve très joli avec un petit coté Kei car très sympathique

greg
Invité

Kei car?? Ah bon….

SGL
Invité

Déçu pour ma part, je trouve qu’elle perd en personnalité.
Très coréenne dans l’esprit, à vouloir plaire à tout le monde…
Sur certaines vues, je crois revoir la Clio3 !!!
Plus de carrosseries bi couleur, plus généraliste, moins premium. Etc.

Fred21
Invité

Elle avait un statut de petite citadine chic et sympathique. Des années pour l’acquérir et là, elle change trop, n’est pas assez dans la continuité de la précédente, elle se banalise trop. On perd ses repères, l’identification instantanée. Est ce la bonne formule ?

SAM
Invité

Je ne partage pas votre avis par rapport à une C3 (208 recarossée), une Yaris ou une Micra (Clio recarossée), elle n’a rien dilué au niveau du style et s’offre même le soin de rester contenue et mesurée dans ses proportions extérieures

ludo
Invité

Pour ma part je trouve que c’est une réussite. Enfin Suzuki retrouve un dessin de carrosserie sympa, après l’ignis et la Baleno qui pour moi sont complètement ratés.

Dcomdim
Invité

Qu’avait de premium la précédente génération?

SGL
Invité

Pas premium mais avec une vraie personnalité qui la mettait au-dessus des généralistes conventionnelles;
Avec sa taille spécifique, son look spécifique, sa finition extérieure spécifique etc.

wpDiscuz