Accueil Ferrari Ferrari SP 275 rw Competizione : en détails et en images

Ferrari SP 275 rw Competizione : en détails et en images

200
9
PARTAGER

La firme de Maranello en dévoile davantage sur la SP 275 rw Competizione.

Initialement surprise à l’occasion des Finali Mondiali qui se déroulaient à Daytona, revoici donc la belle et unique SP 275 rw Competizione.

Comme anticipé ce one off reprend le châssis de la F12berlinetta adoptant la boite de vitesses (la boîte à double embrayage F1 DCT) et le V12 développant la bagatelle de 780 ch partagés avec la F12tdf.

L’Italienne, qui entend marquer une filiation entre rouet et compétition avec les Ferrari 275 GTB et C des années 1960, se démarque par ses quelques appendices et par son traitement de carrosserie, ses jantes en alliage de 20  » et sa livrée de carrosserie jaune Giallo.

Comme de coutume le montant de la réalisation reste à la discrétion entre Ferrari et le client. Une réalisation à apprécier ci-dessous à travers les quelques images fournies.

Source : Ferrari.

Crédit illustrations : Ferrari.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Ferrari SP 275 rw Competizione : en détails et en images"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Bella!

ART
Invité

Vivement de la voir entre les mains de Chris Harris, en espérant que le LBA n’en face pas qu’à leur tête pour présenter la vidéo…

Will
Invité

Un peu trop d’ouïes, mais sinon elle est jolie, une belle ligne, pas de superflus. N’est-ce pas lambo… 😉

nicolas
Invité

Plutôt d’accord. les ouïes avant auraient suffi.

Sinon elle est très jolie

labradaauto
Invité

Elle ressemble à une vraie auto ! Une ancienne mais aux goûts 2016, avec des traits novateurs.
Elle est magnifique, moins exubérante que les supercars totalement sculptés au scalpel.
j’adore des autos comme ça !

ART
Invité

Elles sont rares les anciennes au gout moderne, tant elles sont désormais grasses et débordent de part en part…

salociN
Invité
Au delà de la réussite esthétique évidente, ce qui me réjouit, c’est le fait que Ferrari « promulge » en quelque sorte ce modèle commandé par un client, presque comme s’il s’agissait d’un modèle officiel de la marque, avec tout de même le contexte du département de personnalisation. D’autant que Ferrari par le passé a eu nettement moins d’égard pour l’initiative (plus personnelle il est vrai) de M. Glickenhaus et sa P4/5. Ce veut dire que quelque part, Ferrari affiche une certaine fierté quant au goût de ce modèle; encourage ses clients à en faire autant (sinon mieux); et pourrait peut-être même… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Je n’aurais qu’un mot : MA-GNI-FI-QUE !!!

wpDiscuz