Accueil Politique Elon Musk et Travis Kalanick conseillers économiques de Donald Trump

Elon Musk et Travis Kalanick conseillers économiques de Donald Trump

115
5
PARTAGER

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, a rencontré hier quelques représentants des entreprises de nouvelles technologies américains. Et nommé les patrons de Tesla et Uber dans son panel de conseillers économiques.

Face à l’élection de Donald Trump et ses positions économiques et écologiques, plusieurs entreprises de nouvelles technologies semblaient inquiètes ces dernières semaines. Le Président élu a donc rencontré hier une quinzaine de représentants des plus grandes entreprises du secteur. A savoir Amazon, Alphabet, Facebook, Apple, Oracle, Microsoft, IBM, Cisco, Palantir, Intel. Des entreprises du monde informatique, rejointes par deux issues du monde des transports : Tesla et Space X. Représentées par Elon Musk.

Le patron de Tesla a en outre rejoint Mary Barra au sein du panel de conseilles économiques de Donald Trump. tout comme Travis Kalanick, fondateur et PDG de Uber. Des nominations destinées à prendre en compte également dans ces conseils les aspects spécifiques du véhicules électrique, de l’espace, et de l’économie collaborative.

Source : Elektrek

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Elon Musk et Travis Kalanick conseillers économiques de Donald Trump"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Franck Boizard
Invité

En français, on ne dit pas « président élu », décalque sans queue ni tête de l’américain « president elect », mais « futur président ».

Bien à vous.

Verslefutur
Invité

Nous pourrions prendre exemple sur les Etats-Unis sur ce point.
J’imagine un Etat débarrassé de son personnel politique accroché à vis à différentes fonctions. Ne plus voir ses vieux croulants qui changent de postes au gré des copinages.
Le peuple devrait avoir accès à ses fonctions, sur un temps limité. Les entrepreneurs et les ouvriers sont connectés à la vraie vie et doivent apporter leurs compétences

nicolas
Invité

ils sont conseillés, pas ministres!

wizz
Membre
Donner l’accès a peuple, ce n’est pas forcement une solution. Comment s’assurer que ces personnes vont prendre une décision pour l’intérêt commun et non pour leur intérêt personnel? La nature de l’homme est ce qu’elle est, et tout le monde tire la couverture vers soi. Ce mois ci, sur cette période limitée, c’est le tour du chef d’entreprise, et il va appuyer sur la libéralisation des lois sur le travail Puis le mois suivant, ce sera le tour de l’ouvrier, qui va défendre les acquis sociaux, la semaine de 35h… Viendra le tour du paysan, qui va privilégier les projets… Lire la suite >>
koko
Invité

Musk et Kalanick
Me voila rassuré, les droits sociaux seront bien défendus dans les futures reformes économiques !

wpDiscuz