Accueil Rallye WRC 2017 : Ordre de départ, retour en 2014

WRC 2017 : Ordre de départ, retour en 2014

131
2
PARTAGER

Le Conseil Mondial du Sport Motorisé de la FIA s’est réuni pour annoncer différentes décisions. Parmi celles-ci, le nouvel ordre de départ des épreuves de rallye WRC 2017.

Priorité à la performance plutôt qu’à la tactique

L’ordre de départ est un sujet épineux, souvent remis sur la table, tant par ceux qui en pâtissent que ceux qui en bénéficient. Ainsi, depuis 2 saisons, le leader du championnat était forcé d’ouvrir la route, balayant pour les autres. La FIA fait machine arrière et revient au règlement 2014. En effet, dès le jour 2, l’ordre de départ prendra en compte le classement du rallye.

1er jour : Les voitures de la catégorie RC1 (ie. WRC) partiront dans l’ordre du championnat (cela ne change pas).
2ème jour : Les équipages partiront dans l’ordre inverse du classement après le jour 1. Puis les pilotes des autres catégories dans l’ordre du classement.
3ème jour : Les équipages partiront dans l’ordre inverse du classement après le jour 2. Puis les pilotes des autres catégories dans l’ordre du classement (cela ne change pas).

Autre nouveauté, les pilotes qui repartiront en « rallye 2 » (après un abandon) partiront à la fin du groupe RC1 et non plus au début comme actuellement. Ici, la volonté est que ces pilotes interfèrent le moins possible avec la règle de l’ordre de départ. Or, sur certains rallyes, 3 ou 4 pilotes peuvent se retrouver en rallye 2 et balayaient jusqu’à présent la piste. C’est désormais terminé.

Un trophée pour les WRC actuelles

2017 sera une année de nouveau règlement technique, mais les voitures WRC actuelles seront autorisées à courir. Désavantagées sur le papier (moins puissantes, moins d’appui, etc.), elles pourraient créer la surprise de temps à autre. Donc, la FIA crée un trophée spécifique pour les pilotes et les co-pilotes qui seront sur ces voitures. Pour prétendre à ce trophée, il faudra s’aligner sur au moins 7 épreuves mondiales et seules les 6 meilleures manches seront prises en compte. Dernière condition émise par la FIA, il faudra qu’il y ai au moins 5 participants sous peine d’annulation du trophée.

Dernier point, les voitures du Junior WRC (ou J-WRC) ne seront plus des DS 3 R3T mais (certainement) des Fiesta R2 mises aux normes R3T (moteur turbo). En effet, ce n’est plus Citroën Racing qui les fournira mais M-Sport.

Sans surprise, le calendrier du WRC 2017 débutera par le Monte Carlo à partir du 20 janvier. Il comptera 13 épreuves et se terminera en Australie. On notera que la Chine, qui a été annulée cette année suite à des inondations, n’est pas de la partie. Le rallye de France, en Corse, est avancé et devient la première épreuve asphalte du calendrier (sauf s’il n’y a pas de neige au Monte Carlo).

20-22 janvierMonte Carlo
10-12 févrierSuède
10-12 MarsMexique *
7-9 avrilFrance
28-30 avrilArgentine
19-21 maiPortugal
9-11 juinItalie *
30 juin – 2 juil.Pologne
28-30 juilletFinlande
19-20 aoûttAllemagne
6-8 octobreEspagne *
27-29 octobreAngleterre
17-19 novembreAustralie

* A confirmer

Source : FIA, illustration : WRC

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WRC 2017 : Ordre de départ, retour en 2014"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Petite correction: le JWRC se courait sur des DS3 R3T et non R2 ( elles sont aussi homologues en R1). En tout cas ça pourrait donner du boulot à M-Sport de Malcolm Wilson, vendeur des kits de Fiesta R2!
A part ça, ce que je remarque c’est que l’ordre des départs concerne les RC1, donc les WRC à moteur 1.6 turbo… donc WRC 2017 et antérieures confondues. Vu l’écart de performance auquel on peut s’attendre, je n’aimerais pas être dans la WRC 2017 qui partira 2min derrière un privé sur une ancienne auto…

wpDiscuz