Accueil Rallye Rallye : Freddy Loix prend sa retraite

Rallye : Freddy Loix prend sa retraite

240
2
PARTAGER

Le Belge Freddy Loix a annoncé mettre un terme à sa carrière en sport automobile. Le pilote de rallye, âgé de 46 ans, boucle un périple de 26 ans qui l’a vu atteindre le WRC avant de revenir dominer son championnat national.

Une progression fulgurante

Freddy Loix, fils d’un concessionnaire Opel, est venu au rallye un peu par hasard. Alors pilote de karting, il va assister à une épreuve en 1988 et se décide à faire un test pour voir. Le voilà lancé. En 1989 il roule en Lancia Delta ou en Mitsubishi Galant. Son copilote n’est nul autre que la personne qui l’a amené voir son premier rallye, Eric Dupain. Il côtoie l’un des grands noms du rallye belge, Guy Colsoul (dont l’un des fils sera au départ du Dakar 2017 avec Mini NDLA), qui lui prépare sa voiture.

La première équipe officielle à lui donner sa chance, c’est Opel Belgique qui l’aligne pour 3 saisons en championnat de Belgique à partir de 1993, grâce au soutien de Marlboro. Le cigarettier continue de le pousser et Loix intègre l’écurie officielle de Toyota. C’est avec eux qu’il signe ses 3 uniques podiums au niveau mondial (Portugal 97, 98 et Espagne 98). Après 3 saisons en pointillés, il passe chez Mitsubishi pour 3 saisons complètes. Là encore, la marque rouge et blanche est derrière.

Dans le dur chez Mitsubishi

La Lancer Evo VI lui permet de signer des accessits mais il reste surtout célèbre pour un accident impressionnant à haute vitesse au Kenya en 1999. Blessé, Freddy est absent plusieurs semaines et manque le Portugal. Il signera tout de même trois 4ème places consécutives sur les 3 derniers rallyes de la saison. Mais la Lancer commence à accuser son âge et son manque de développement. Loix sur-conduit très souvent et abandonne une fois sur deux en 2000. Une version évoluée de la Mitsubishi lui permet de bien commencer 2001. Mais cette saison est une saison de transition avec les nouvelles WRC qui supplantent les groupe A. La marque aux diamants engage enfin la version WRC à 4 rallyes de la fin mais rien n’y fait.

Loix trouve refuge chez Hyundai mais la Accent WRC n’est pas dans le coup. Le manque de moyens du Coréen se fait sentir et Loix enchaîne les abandons. Hyundai jette même l’éponge avant la fin de la saison 2003. Hyundai restera absent du WRC durant 11 saisons. Loix de son côté fait une pige pour Peugeot au rallye du Pays de Galles. Il remplace au pied levé Richard Burns interdit de courir par les médecins (on ne saura que plus tard qu’il avait une tumeur au cerveau qui l’emportera en quelques mois NDLA).

freddy_loix

Un dernier tour chez Peugeot

Toutefois, si dramatique qu’elle soit, cette pige est une chance pour Loix. Il termine 6ème et Peugeot l’engage pour une partie de la saison 2004, première saison de la si atypique Peugeot 307 CC WRC. Sur 5 épreuves il rentre 3 fois dans les points. Freddy Loix décide alors d’arrêter le WRC après 86 rallyes et 3 podiums à ce niveau. Il se consacrera dès lors à l’IRC où il remporte 7 rallyes. Il est vice-champion en 2008 derrière le Français Vouilloz.

Il domine encore son championnat national

Pour sa « pré-retraite », Fast Freddy, comme il est surnommé, est soutenu par Skoda Belgique. Il s’engage sur les rallyes du plat pays et y retrouve Bob Colsoul, l’un des fils de Guy Colsoul, le préparateur des voitures de ses débuts. Il devient quadruple champion de Belgique en remportant 4 titres consécutifs dont le dernier cette année. Cette année il enchaîne 6 victoires sur les 6 premiers rallyes. Il est vu au volant de sa Skoda Fabia R5 une dernière fois à l’East Belgian Rally fin septembre. Il reste la grande figure du rallye d’Ypres, SON rallye, remporté 11 fois.

ctw-2016-18-title-ypres-rally-2016-loix-gitsels-skoda-fabia-r5-skoda-belgium-duindistel

Freddy Loix va désormais devenir conseiller pour les jeunes pilotes. Il reste avec Skoda Belgique et va chercher à trouver un remplaçant à Thierry Neuville qui porte désormais les couleurs de la Belgique en WRC.

Illustration : 1-Skoda Motorsport, 2-Christopher Batt/Creative Commons

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Rallye : Freddy Loix prend sa retraite"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Labradaauto
Invité

Vive la Belgique et ses nombreux pilotes. On aime le Rallye en Belgique. Oui Freddy Loix est un vaillant pilote de rallye. Mais depuis les Gendebien et Bianchi en passant par les Ickx, Duval jusqu’à Neuville, la Belgique est un vivier de grands pilotes.( Snjers, Van de Wauver, Thiry, Cherain, tous les autres… et les dames). En plus , ce ne sont pas des stars. Ils sont tous aussi sympathiques que talentueux. Amitiés de France à eux tous.

yrd1967
Invité

Merci !

Mais il faut rester vigilant. Le point d’orgue de la saison Belge, le rallye du Condroz, subit des contestations de plus en plus structurées…

wpDiscuz