Accueil Alternatives Nouveau scandale : de l’huile de palme dans le « biodiesel »

Nouveau scandale : de l’huile de palme dans le « biodiesel »

299
26
PARTAGER

C’est l’ONG Transport&Environment qui met en lumière l’ampleur d’un scandale qui touche, une nouvelle, fois le diesel. Dans le « biodiesel », les pétroliers ajoutent la très polluante huile de palme.

Utilisée pour la pâte à tartiner et le…diesel

Le biodiesel consomme même 46% de l’huile de palme importée en Europe, 1 point devant l’utilisation pour la nourriture humaine, animale, la chimie, etc. L’huile de palme est régulièrement montrée du doigt comme étant nocive dans l’alimentation humaine. Pâte à tartiner, pain de mie (pour le moelleux), cappuccino en poudre, etc., l’huile de palme est partout dans l’agro-alimentaire. Cette huile est obtenue à partir de la pulpe du fruit du palmier à huile.

Cette huile est très peu chère (17% moins chère que l’huile la moins chère) et la demande explose. L’huile de palme représente 1/4 de l’huile consommé mondialement. Sauf que, en plus d’être très mauvaise pour les artères – surtout si hydrogénée, cette huile demande de plus en plus de terres agricoles. Pour cela, les pays producteurs (Indonésie, Malaisie, Papouasie, etc.) détruisent des pans entiers de forêt. Ces habitats naturels des orangs-outans ou autres espèces disparaissent et les espèces aussi. En outre, ce sont des puits de carbone naturels.

foret_detruite
Déforestation à Sumatra, pour faire place à une plantation de palmiers à huile (2007).

Mettez un orang-outan dans votre moteur

Pour tout cela, l’huile de palme est considérée comme très mauvaise pour l’environnement. Ainsi, la voir incorporée à de l’agrodiesel est pour le moins scandaleux. Le « biodiesel » ou agrodiesel contient une part d’huile issue de l’agriculture. Les agrocarburants de première génération utilisent du colza ou du soja. Ils sont déjà scandaleux car ils utilisent des plantes destinées à l’alimentation humaine. De plus, il sont plus polluants que le diesel fossile.

En effet, T&E s’appuie sur une étude de Globiom pour chiffrer que le diesel avec du colza pollue 20% de plus que le diesel fossile. Quant à l’huile de palme, elle la décroche justement la palme avec +200% de pollution ! Trois fois plus que le diesel fossile. Donc, les consommateurs, qui pensent faire un geste bon pour la planète, font, en fait, totalement l’inverse. Plus scandaleux, ces agrodiesel sont toujours autorisés à la vente alors que l’on sait pertinemment qu’ils sont une aberration.

Comptabilisée comme énergie renouvelable

En un an, la consommation d’huile de palme dans le diesel a augmenté de 2,6%. Dans certains pays, le diesel avec de l’huile de palme représente plus de 90% des agrodiesels vendus. Le « biodiesel » tout comme le « bioéthanol » (pour l’essence) sont des carburants scandaleux plus polluants que les carburants fossiles et qui trompent le consommateur. Pire, ces carburants rentrent dans le calcul des parts d’énergies renouvelables des pays européens.

Mais, visiblement, la commission européenne ne compte pas changer d’objectif. Les états doivent, d’ici 2020, utiliser 10% de ces « biocarburants ». Les agrocarburants de deuxième génération (éthanol et huile issus de déchets ou de plantes entières) ne sont pas attendus avant plusieurs années. En attendant, nous brûlerons de l’huile de palme et détruirons plus de 1 million d’hectares rien que pour la consommation européenne.

Source : T&E, illustration : 1-Wagino, 2-Hayden (Creative Commons)

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Nouveau scandale : de l’huile de palme dans le « biodiesel »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

instructif

Labradaauto
Invité

le diesel tue ! va falloir l’écrire sur les bagnoles comme sur les paquets de cigarettes ? Si un politique voit ça. Bon on est mal barré ….

Fabi35
Invité

Ce sont tous nos moyens de circulation qui tuent,de la production à l utilisation et ne parlons pas du pseudo recyclage en décharge .

Vive l\'angélisme et la bien pensance...
Invité
Vive l\'angélisme et la bien pensance...

C’est vivre qui tue !
Inéluctablement, la vie se termine par la mort…

Manger tue.
Se déplacer tue.
Se chauffer tue.
Se loger tue.
S’habiller tue.

Une bonne solution : l’holocauste nucléaire total.
Alors, d’une il n’y aura plus de prolifération d’armes nucléaires, de deux il n’y aura plus de cette saleté de race humaine qui tue la planète.

Ce n’est pas parce qu’il nous faut améliorer notre façon de vivre sur terre pour le bien de tous qu’il faut sortir toutes les conneries bien pensantes éconlogiques habituelles.

Miamdeschips
Invité

Et le GPL ? Définitivement enterré ?

billou
Invité

pas du tout .. vw continue a developper et sortir des modele gpl meme hez audi de memoiré

vw pousse plus le gpl que l’ethanol .

wizz
Membre
En matière d’automobile comme dans tout autre domaine, le constructeur pousse (propose) mais c’est le client qui tire (achète). Si le premier ne pousse pas, ne propose rien, alors il n’y aura rien à acheter Mais le premier aura beau pousser, si le deuxième ne tire pas, n’achète pas, alors il n’y aura aucun exemplaire sur les routes Renault avait poussé l’Avantime et le Modus, mais personne n’en avait acheté Renault avait donné une petite impulsion sur le Captur, ou le Scénic en son temps, et les gens font la queue devant les concessionnaires pour signer les bons de commande… Lire la suite >>
lym
Invité

Disons que le modus a eu un certain succès… chez les glands!
Là ou il y a 20 ans on voyait généralement une BX au début d’un bouchon roulant, la Modus se singularise aussi à ce niveau. D’autant plus qu’elle n’a pas fait les mêmes chiffres de vente.
Plus récemment, on peut ajouter l’ensemble de la gamme DS de Citroën.
Il y a des véhicules comme ça, véritables appeaux à glands… C’est ainsi!

lym
Invité

Dès les années 80, les allemands gros rouleurs étaient déjà tous équipés GPL. Pour abreuver l’Opel Senator 3.5L, c’était quand même une grosse économie… Il y a donc chez eux un historique fort différend du nôtre avec ce carburant, bien distribué, que VW se doit de prendre en compte.

ART
Invité

Les arnaques au bio et aux vertus écologiques par des dénominations trompeuses, ce n’est très certainement que le début et fait déjà suite à la confusion voulue sur la notion de polluant CO2/NOx…

billou
Invité

enfin il y a eu de l’huile de moteur dans de la mayonnaise .. ca fait une moyenne :d

wpDiscuz