Accueil Chevrolet Morrissey interpelle Mary Barra : du cuir végétalien à bord des Bolt...

Morrissey interpelle Mary Barra : du cuir végétalien à bord des Bolt EV et Volt

77
8
PARTAGER

L’ex chanteur des Smiths s’est fendu d’un courrier adressé à Mary Barra la patronne du groupe General Motors.

Végétarien depuis des dizaines d’années et membre actif de l’organisme PETA, Morrissey s’est donc livré à un exercice particulier.

Il a directement interpellé la patronne de General Motors à travers un courrier (publié dans son intégralité via ce lien) en marge d’un concert du côté de Detroit.

L’objet de cette missive ? Morrissey demande à la directrice générale de GM Mary Barra que les Bolt EV et Volt puissent permettre à leur client d’opter pour du cuir végétalien.

Selon Morrissey le client d’une Bolt EV ou d’un Volt ayant une conscience écolo, offrir cette possibilité serait un plus (oui suivre cette prescription alimentaire serait bénéfique pour la planète). Du cuir végétalien donc à la place du vrai cuir.

Tiens du cuir végétalien dans une auto ? Oui en option chez Tesla déjà. Quant à savoir quel impact aura cette lettre dans l’esprit de Mary Barra…

Source : Metrotimes.

Crédit illustration : Chevrolet.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Morrissey interpelle Mary Barra : du cuir végétalien à bord des Bolt EV et Volt"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

Si j’ai bien compris, le cuir végétal, c’est (toujours) de la peau d’animal, mais traité avec des produits moins polluants issus des végétaux ?

Je ne trouve pas ça très vegan…

beniot9888
Invité

Ou alors, ce serait un nom classieux pour désigner du skaï.

Bizaro
Invité

exactement.

Vo2
Invité

Il ne s’agit pas ici de la blague du cuir végétal (en fait c’est le tannage qui est végétal mais ça part toujours d’une peau de bête).

Il est bien ici question de cuir végane.
Le texte est sans ambiguïté, on parle d’ici (comme pour Tesla) d’un cuir synthétique ne reposant pas sur les produits animaux.

Note : Végétalien, en France, porte sur le régime alimentaire qui exclue tout produit d’origine animale. Un végane par extension sera donc végétalien.
http://www.societevegane.fr/documentation/terminologie/le-terme-vegane/

C’est l’occasion de changer le titre de l’article du coup.

lulu
Invité
Oui, enfin ce n’est pas une nouveauté; aux USA, c’est 20 à 30 millions de consommateurs qui refusent le cuir (une paille!…) et depuis des années les constructeurs ont été interpellés sur le sujet. Je me souviens par exemple de Mercedes qui s’était engagé il y a longtemps à la suite d’une initiative de ce genre médiatisée notamment par Pamela Anderson à fournir une alternative sur tous ses véhicules haut de gamme. En France, c’est, comme tout, un sujet de raillerie. En attendant, il serait temps de réagir; personnellement, je répugne à m’assoir sur une peau de bête morte, que… Lire la suite >>
François
Invité
 » aux USA, c’est 20 à 30 millions de consommateurs qui refusent le cuir » Vous auriez une source, autre que la PETA (que je respecte au demeurant), SVP ? « En France, c’est, comme tout, un sujet de raillerie » Peut-être mais le premier média par lequel j’ai appris cette info est le Detroit Free Press qui est Américain, pas Français. Sur le fond, la démarche de Morrissey peut paraître comme celle d’un bobo en mal de reconnaissance (plutôt de caméras braquées vers lui) mais je lui accorde une chose : Si on est écolo, il faut l’assumer jusqu’au bout, sinon on… Lire la suite >>
lulu
Invité
Alors je ne suis pas à l’origine des informations et des évaluations qui mettent le nombre de vegans/dietary vegans/Vegs en général à 20 ou 30 millions aux USA. Public Policy 2013 dit notamment 6% de vegétariens + 7 % de vegans, soit 22 millions sur cette simple dernière catégorie. Après, c’est sur on peut tout contester. Si vous y vivez ou connaissez ce pays, vous ne pouvez pas douter qu’on les y compte en millions; c’est un sujet qui est très présent, un énorme marché du point de vue alimentation et restauration et une tendance de fond qui se développe… Lire la suite >>
Bernard
Invité

Bonjour, je trouve que c’est une bonne chose, sans compter que de plus en plus de personnes commencent à bouder les matériaux issus d’animaux. Ce sera donc un manque à gagner énorme pour la firme.

wpDiscuz