Accueil Porsche Mission E : priorité des priorités chez Porsche

Mission E : priorité des priorités chez Porsche

113
6
PARTAGER

La priorité du moment chez Porsche est fixée. D’un E comme le concept Mission E et du modèle de série qui en découlera.

Intronisé depuis plusieurs mois désormais à la tête du développement de Porsche, Michael Steiner a succédé à Wolfgang Hatz.

Le nouveau patron de cette antenne s’est confié quant à l’avenir à court terme. Sans aucune forme d’ambiguïté, Michael Steiner a fixé quelle était la priorité du moment pour la marque de Zuffenhausen, priorité laquelle allait concentrer la majorité de toutes les ressources.

Sans grande surprise en réalité c’est le modèle de série qui découlera du concept Mission E qui reçoit les suffrages.

Aussi bien dans le domaine du modèle de production qui doit encore être définitivement figé que sur le plan technique ou encore sur tout ce qui sera concret sur la berline électrique, la Mission E sera centrale dans les prochaines étapes autour de la recherche et du développement.

Après renouvelé en partie son segment supérieur avec la nouvelle Panamera et que se profile le nouveau Cayenne du nom, plus que jamais le cap sur la mobilité zéro émission très haut de gamme est mis.

Programmée pour 2019 la version de série pourrait finalement débouler un peu plus tôt avec ce traitement de faveur.

Source : Insideevs.

Crédit illustration : Porsche.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Mission E : priorité des priorités chez Porsche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Tesla chatouille…

SGL
Invité

Ah là, on est d’accord ! 🙂
Bien que cela soit une évidence, elle n’est pas encore partagée par tout le monde 😉

greg
Invité

Disons que cette « évidence » ne peut pas être partagée par ceux qui prennent en compte tous les paramètres et qui utilisent un décodeur ultra-efficace, le cerveau.
Cela me rappelle l´autre qui disait « VW quitte le WRC car il a peur du retour de Citroen », un peu dans le même genre

SGL
Invité

Enfin… même en étant un petit peu simplet les responsables Porsche peuvent être légèrement irrités par les 15.000 Tesla S contre moins de 4.200 Panamera en Europe ainsi que les 25.000 Tesla S contre moins de 5.000 Panamera aux USA.
Pas la peine de faire de la grande philosophie pour comprendre que Porsche commence par se faire tailler les croupières par Tesla 😉
Ils peuvent donc avoir peur… s’ils sont un peu éveillés.

Woof
Invité

Vont-ils penser a mettre un simulateur de bruit moteur pour qu’on ait toujours l’impression de conduire une Porsche?

wpDiscuz