Accueil Alternatives Marché électrique – France 2016 : stagnation en octobre

Marché électrique – France 2016 : stagnation en octobre

92
34
PARTAGER

Le marché électrique en France au mois d’octobre patine un peu avec un recul pour les particuliers mais une hausse du côté des utilitaires. Le total est à l’équilibre, mais les effets des nouvelles autonomies se font attendre.

Les VE particuliers dans l’attente des nouvelles autonomies ?

Selon les chiffres de l’Avere, les véhicules électriques particuliers subissent une baisse de plus de 12% par rapport à octobre 2015. Avec 1 543 unités, le VE particulier passe juste sous la barre symbolique des 1% de part de marché à 0,99%. Le mois dernier a sans doute reculé devant les attentes d’annonces du Mondial de l’Automobile. Malgré tout, cela reste le deuxième meilleur mois d’octobre du marché électrique en France.

La Renault Zoe reste la reine dans l’hexagone avec 807 immatriculations. Elle reprend même de l’air sur ses poursuivantes. La version Z.E. 40 et ses 400 km NEDC devrait booster ces chiffres dans les prochains mois. Elle devance la Nissan Leaf avec 228 unités et la Bolloré Bluecar (188 unités). Le Top 5 est complété par la BMW i3 (qui intègre désormais les chiffres avec range extender NDLA) à 114 unités et le Kia Soul EV avec 86 véhicules vendus. A noter que 27 Tesla Model S et 22 Model X ont aussi trouvé preneur, ainsi que 11 Citroën e-Mehari et 3 Hyundai Ioniq.

L’utilitaire sauve les meubles à +51%

En revanche, du côté de l’utilitaire, la tendance est à la hausse en ce mois d’octobre. 637 immatriculations ont été enregistrées, soit +51,7% par rapport à l’an dernier. Le Renault Kangoo Z.E. réalise près de la moitié des ventes avec 303 unités contre 136 pour le Ligier Pulse ou 39 fourgon électrique e-NV200 de Nissan. On notera 37 Renault Zoe commerciales.

Grâce au marché de l’utilitaire électrique, le marché global reste stable en octobre par rapport à 2015. Depuis le début de l’année, on continue d’enregistrer une hausse supérieure à 30%. Avec plus de 22 260 véhicules électriques immatriculés depuis le début de l’année, on a dépassé l’année 2015 dans sa globalité. Les mois de novembre et décembre seront donc forcément de la pure hausse par rapport à 2015. On devrait dépasser les 26 000 immatriculations cette année surtout si l’effet « autonomies augmentées » débute de suite.

Source : Avere, illustration : T. Emme/le blog auto

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Marché électrique – France 2016 : stagnation en octobre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Dans un sens, pourquoi acheter un VE aux performances d’il y a 4 ans fin 2016 quand en 2017-18 les VE auront le double d’autonomie pour le même prix !

ART
Invité

Ouais, enfin il y a une différence certaine entre repousser l’achat d’un véhicule pour une question pratique et tangible sur l’autonomie et une question d’équipements ou de styles… Comparaison un peu à côté de la plaque…

pcur
Invité

@SGL tu as tort sur le CO2/NOX, le NOX détruit quelques habitants dans la maison, le CO2 lui va détruire toute la maison mais c’est plus pernicieux et ça prendras plus de temps…

SGL
Invité

Moui @pcur, ok c’est vrai, mais entre l’effet positif de notre malus écologique 2017 et l’effet prévisible de la politique industriel de Trump, c’est une goutte d’eau contre un océan !
Alors autant que l’on sauve les habitants de la maison à défaut de cette dernière !

Totoro
Invité

Juste pour info dans cette conversation : la demie vie des NOX est de 35… heures . On parle d’une pollution immédiate et de très faible durée de vie, qui se retourne directement sur celui qui l’emmet

Christophe
Invité

@pcur
Avec la libération du méthane en Sibérie cela va aller beaucoup plus vite que certains l’imaginent (gaz avec un effet GES 25× plus important que le CO2).

ART
Invité

« Personne ne dit que le CO2 est un polluant »
Je me demande qui joue à celui qui a la mémoire la plus courte tant on se rappelle lors de la mise en place du bonus/malus que c’était présenté comme écologique.. Faut se souvenir quand même, une voiture avec moins de CO2 était présenté comme voiture verte, c’est quand même une grosse blague ! Arrétez de respirer PLR, vous sortez du CO2 !

Pour une fois que je suis d’accord avec les explications de SGL, +1 !

amiral_sub
Invité

c’est trop peu, trop peu, trop peu… L’espoir c’est que la zoe 40 a été la renault la plus vendue pendant le salon de l’auto, peut etre un futur best seller uniquement grâce à sa super batterie?

NBLL
Invité

Pour ma part j’attends la Zoé 40. Pour moi c’est la vraie voiture de rupture. Achat dans quelques mois.

amiral_sub
Invité

idem

lym
Invité
Pas certain: 400km ça ouvre quand même plus de perspective pour le livreur que le particulier, pour qui la Zoé reste d’un gabarit citadin. Et encore, 4m, c’est un peu limite grand pour cet usage… et pas assez pour une familiale qui demanderait aussi encore plus d’autonomie de toutes manières. On en arrive avec les batteries actuelles a tenir une journée de livraison typique, avec le temps de recharger la nuit. Pour le particulier, une twingo électrique à 300km (et encore, pour ne pas se faire des frayeurs en hiver) aurait plus de sens. Reste de toutes manières ce pb… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@lym
Avez-vous une idée du coût kilométrique de votre voiture ?
Pour ma part, ma précédente m’était revenue à 50 ct€/km.
Depuis j’en loue une quand j’en ai besoin et je n’ai jamais atteint ce coût kilométrique.
Avec des Zoé de location, le kilométrage étant illimité, je tombe assez facilement sous les 20 ct€/km (location de l’ordre de 20 € / jour – dès 100 km on est sous les 20 ct€/km).
Depuis l’abandon du service d’autopartage de VE, par sécurité j’ai repris une voiture en LDD, elle me reviendra au mini. à 30 ct€/km si j’atteins le km défini.

wizz
Membre
Une Twingo électrique 300km! Prenons du recul pour voir les choses. Disons que dans la famille, on est dans la finance de père en fils. Papa, jeune diplômé, avait travaillé à la City et vivait dans Londres intramuros Il aurait pu acheter une Classe S sans problème, mais vu les conditions de circulation, il avait acheté une Smart. Il ne lui venait pas l’idée de partir en vacances avec sa Smart, faire quelques centaines de km dans cette voiture. Et ici, sur LBA, on est tous du même avis que papa De nos jours, c’est à mon tour d’être jeune… Lire la suite >>
XXX
Invité

Il s’est vendu 6 e-golf, c’est un bon début.

amiral_sub
Invité

je dirais même un carton!

r-motor
Invité

Les C1 et ion on elle totalement disparut des radars??

panama
Invité

Et toujours pas d’information sur la répartition des ventes entre particuliers, entreprises et surtout : les administrations.
Désolé mais les électriques moi les seules que je vois sont celles de l’autopartage. Pour le grand décollage on est prié d’avoir toujours la foi !

SGL
Invité

Exact @panama, bien que…
Moi, je trouve qu’il y beaucoup trop de thermique dans les flottes d’entreprises et les administrations.
La voiture électrique devrait être obligatoire dans ces cas, sauf dérogation, et je ne le dis pas pour plaisanter.

psam
Invité

j’ai une vieille zoé, je ne fais pas d’autopartage, et j’en suis super content ! C’est pas hyper optimal en terme de cout d’utilisation, mais une aston martin non plus, et ma zoé est plus facile au quotidien, avec un vrai plaisir de conduite !

amiral_sub
Invité

« vieille zoe »? elle est sortie en 2013 !

lym
Invité

La voiture elec, ca devient un peu comme du gros electroménager: Du jetable passé la garantie?
Vive l’écologie…

psam
Invité

je voulais dire, un modèle Q210..

wpDiscuz