Accueil Actualités Entreprise Karmann-Ghia do Brasil en faillite

Karmann-Ghia do Brasil en faillite

143
0
PARTAGER

Fin de parcours pour Karmann-Ghia do Brasil. Un tribunal a ordonné la fermeture de l’usine de São Bernardo. La fin de 55 années d’aventures.

C’est en 1961 que Karmann ouvre une usine au Brésil, Karmann-Ghia do Brasil. Basée à São Bernardo, elle produit la Volkswagen éponyme. Alors qu’en Europe, les derniers coupés Karmann-Ghia sortent de chaine en 1974, le Brésil la prolonge jusqu’en 1976, avec l’étonnante TC (photo.) Plus près de nous, de 1998 à 2005, l’usine assemble des Land-Rover Defender en CKD.
En 2008, la maison-mère boit la tasse et le groupe implose. Webasto ne reprend que les sites Américains et Mexicains. Grupo Brasil rachète São Bernardo. Avec tambours et trompettes, il annonce qu’il va investir 35 millions de dollars pour produire un coupé Karmann-Ghia moderne. Le projet n’aboutit pas et ILP prend le relais en 2012. Puis, en 2014, l’entreprise est rachetée par Nardini. A ce moment-là, Karmann-Ghia do Brasil produit essentiellement des portières pour Fiat et VW, l’Italien pesant 70% de son chiffres d’affaires. Or, Fiat est lui-même victime de la chute du marché brésilien. Moins de ventes, donc moins de commandes aux fournisseurs. Début 2016, les 350 employés se mettent en grève pour protester contre un plan social. Hélas, la situation ne s’améliore pas. Le tribunal de commerce de São Paulo doit chercher un repreneur. Faute d’en avoir trouvé un, il prononce la fermeture du site.

Crédit photo : Volkswagen

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz