Accueil Hybrides La Chine veut aussi développer le marché des hybrides

La Chine veut aussi développer le marché des hybrides

103
2
PARTAGER
Toyota Levin Hybrid - Chine (2016)

Toyota semblait isolé sur le marché chinois avec sa technologie hybride. Mais le vent tourne et le gouvernement chinois en fait à présent un axe de développement majeur du marché.

Contre vents et marées, Toyota continuait à pousser sa technologie hybride en Chine. Malgré l’orientation claire du gouvernement en faveur des hybrides rechargeables et électriques. Car les hybrides non rechargeables ne profitaient d’aucune incitation à l’achat.

Mais Pékin semble avoir réalisé que l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de CO2 (suite à l’accord de la COP21) ne pourrait se faire qu’avec un mélange de plusieurs technologies. Et l’heure est donc à l’encouragement massif de la technologie hybride. Non rechargeable.

Massif, car l’objectif serait de réaliser 8% du marché avec cette technologie en 2020, puis 20% en 2025. Sachant qu’à l’heure actuelle, cette technologie est quasiment inexistante. Les moyens mis en œuvre pour l’atteinte de ces objectifs n’ont pour le moment pas été précisés. Subvention aux consommateurs, intégration aux crédits ZEV ? Quoi qu’il en soit, les constructeurs ont un objectif à atteindre en 2020 : une consommation moyenne de leur gamme rapportée aux volumes (CAFE – Corporate Average Fuel Economy) de 5,0 l/100 km.

Source : Automotive News China

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La Chine veut aussi développer le marché des hybrides"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
Juste une petite question : limitent-ils l’hybride à hybride électrique ou acceptent-ils d’autres formes d’hybridation ? Ensuite il faut voir si on cherche à réduire la pollution en ville ou à réduire les émissions de CO2. Parce que si c’est bien de la deuxième solution dont on parle, sur route l’hybridation n’a de sens que si elle ne grève pas la masse du véhicule et si elle est capable d’emmagasiner l’énergie cinétique à la décélération et de la restituer. Pour mémoire, un véhicule d’1 tonne lancé à 90 km/h (25 m/s) présente une énergie cinétique de 12 500 J =… Lire la suite >>
Christophe
Invité

J’ai zappé le carré sur la vitesse, l’énergie cinétique est donc de 312 500 J (12 500 × 25) = 86 Wh, c’est plus logique avec la valeur que je retiens habituellement de moins de 500 Wh de stockage nécessaire.

wpDiscuz