Accueil BMW BTCC 2016 : Tordoff, la retraite à 27 ans !

BTCC 2016 : Tordoff, la retraite à 27 ans !

95
0
PARTAGER

Une rumeur folle court dans le paddock de Brands Hatch : si le leader du classement de BTCC ne décroche pas le titre, il raccroche le casque ! Ca sonne comme une promesse de fin de soirée au pub… Sam Tordoff (BMW 125i M) termine vice-champion, mais il reste muet. Puis, le recrutement d’Andrew Jordan par West Surrey Racing accréditait cela. Une semaine après, Tordoff abandonne le BTCC.

Dans le civil, Sam Tordoff est comptable. A 20 ans, en 2009, il débute en Clio Cup UK et fréquente d’emblée les podiums. En 2010, il joue le titre, mais il sèche la finale pour louer une Vectra BTCC à Triple Eight. Il marque un petit point. Ayant fait le tour de la Clio Cup, il s’essaye à la Carrera Cup GB en 2011. Il finit 3e d’une épreuve mixant les coupes des différents pays, sur le Nürburgring. L’année suivante, il finit 3e du championnat. Les boissons énergisantes KX tentent de monter une Academy. Pilote KX en Carrera Cup, Tordoff est invité à piloter la MG6 BTCC (également sponsorisée par KX) lors d’une journée coachée par Jason Plato. Le nouveau venu impressionne et le voilà de retour chez Triple Eight.
Le nouveau venu impressionne. Dans une équipe bâtie autour de Plato, il décroche une pole et une victoire, en 2013. En 2014, il est régulièrement dans la roue de son ainée et parfois, il est même devant. Fin 2014, le futur de MG en BTCC est très incertain. Tordoff préfère s’engager avec West Surrey Racing, champion sortant avec Colin Turkington. Pas facile de faire équipe avec des monuments comme Turk’ et Andy Priaulx, sans oublier le vétéran Rob Collard. Le comptable le plus rapide de Grande-Bretagne s’en sort bien, avec deux victoires. Puis il y a 2016, où il est le benjamin des prétendants au titre. Turkington mène longuement le championnat. Hélas, lors du dernier meeting, il ne peut résister au forcing de Gordon Shedden.

A 27 ans, il décide que ça sera tout. Sur sa page officielle, il déclare que ses sponsors vont l’accompagner dans un nouveau challenge. Où donc ? En rallye ? En rallycross ? En 2015, on l’a vu disputer trois manches d’European Le Mans Series avec une Ferrari 458 Italia GT2. Est-ce un indice sur la suite de sa carrière ? En tout cas, tout n’est pas perdu. Après tout, parmi les ex-équipiers de Tordoff, on note que Plato, Priaulx et Turkington ont effectué des aller-retours entre le BTCC et d’autres disciplines. Peut-être a-t-il voulu les imiter…

tordoff-2

Crédit photo : BTCC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz