Accueil BMW BMW attend la fin du Brexit pour prendre une décision

BMW attend la fin du Brexit pour prendre une décision

132
11
PARTAGER

Dans la bonne tradition germanique, le PDG de BMW se veut consensuel et a déclaré lors de la publication des résultats financiers trimestriels que le constructeur allemand attendrait l’issue des négociations pour prendre une décision sur l’usine d’Oxford.

« À BMW, les décisions sur les investissements futurs ne sont pas à l’ordre du jour. C’est pourquoi nous pouvons attendre la fin des négociations », a-t-il déclaré. Le groupe allemand produit actuellement la Mini dans trois usines, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Autriche. Il a donc la possibilité de transférer les productions entre les pays. Dans l’usine de Magna en Autriche, le constructeur allemand a notamment décidé d’interrompre la production de la Mini Paceman afin de libérer des capacités de production pour la nouvelle BMW Série 5. On peut imaginer que l’usine d’Oxford pourrait être amenée à produire des BMW pour le marché local si le Royaume-Uni s’engageait sur les voies d’un « Hard Brexit ».

Cette déclaration publique ne signifie pas néanmoins que les dirigeants de BMW ne s’inquiètent pas en privé. Ian Robertson, membre du directoire chez BMW et en charge du marketing et des ventes, avait affiché son inquiétude début octobre quant aux différences de réglementations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. De même, la liberté de travailler où l’on veut est atout pour l’industrie automobile européenne que le Brexit menace à long terme et qui inquiétait le dirigeant britannique.

 

Source : Automotive News

Source photo :

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "BMW attend la fin du Brexit pour prendre une décision"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rob64
Invité

J’ai un collègue qui m’a dit qu’il venait de commander une moto bmw directement en angleterre me disant qu’avec les taux de change il lui revenait moins chère de l’importé et de l’imatriculer plutôt que de l’acheter en zone euro.
Bonne nouvelle pour les anglais.

Thibaut Emme
Admin

Oui mais il se retrouve avec une moto conduite à droite…………. 😉

wizz
Membre
Pourquoi bonne nouvelle pour les Anglais? -la livre sterling a été dévalué par rapport à l’euro -il n’y a pas (encore) de taxe d’importation, puisque la GB est encore dans l’UE -BMW UK n’a pas encore répercuté sur le prix de vente la totalité de cette dévaluation (puisque la moto n’est pas fabriquée en UK) => alors forcement, pour un Européen de la zone d’euro, c’est tout bénef Demain, si jamais les Anglais ne font pas partis de la zone EEE, alors il faudra rajouter les taxes d’importation de cette moto achetée en Grande Bretagne, peu importe qu’elle soit fabriquée… Lire la suite >>
rob64
Invité

Wizz, la bonne nouvelle est la relance des exportations.
Les futures taxes? Elles seront le fruit d’un accord gagnant-gagnant et ne seront pas rédibitoire. Tu t’es déjà rendu compte que la majorité des produits que tu achètes viennent de pays hors d’europe? Sont-ils hors de prix? Non, donc oublie cet argument que tu relance tous le temps.

Thibaut Emme
Admin
Tiens Toblerone vient de (maladroitement) raboter la barre de chocolat pour le UK…la justification étant, taux de change défavorable. Une barre de toblerone édentée pour les Anglais, c’est triste. Mais tout cela pour ne pas faire grimper le prix affiché (mais le prix au kg si). http://www.nytimes.com/2016/11/09/world/europe/toblerone-triangle-change-uk.html Pour le reste, oui s’il y a des taxes elles seront fruit d’un accord, comme elles les sont déjà (l’absence de taxe étant une taxe négociée à 0 en fait). Mais pour cette négociation, le UK devra (devrait ?) payer plus cher que pour avoir accès au marché unique. Enfin rien n’est moins… Lire la suite >>
ART
Invité

Bof, une table de tablerone un peu plus courte, un peu moins de fat boy, peut-on vraiment sans plaindre…

Thibaut Emme
Admin
Vous pensez que c’est vraiment le toblerone qui est principal ? Cela fait juste la une car c’est maladroitement fait (l’espace entre deux pics est tellement visible). Mais c’est surtout que les matières premières n’ont pas vraiment augmenté. Ce qu’il se passe c’est que la livre est passée de plus de 1.4 à 1.1 au cours de l’année. 20% de dévaluation font 20% de hausse mathématique des prix des matières importées. On tamponne par les marges dans un premier temps puis on augmente forcément les prix à un moment donné. Là, on y est. Et le flou qui entoure le… Lire la suite >>
wizz
Membre
rob64 cette relance des exportations n’est donc pas due au Brexit mais à la dévaluation de la livre sterling. Et comme la Grande Bretagne n’a jamais adopté la monnaie unique, alors cette compétitivité n’a pas besoin du Brexit ensuite, oui, la majorité des biens de consommation qu’on achète viennent des pays hors d’Europe….surtout des pays à faible cout hors d’Europe (Maroc, Turquie, Chine, Mexique, Bengladesh…..). Malgré une taxe d’importation, ça reste encore largement moins cher que de les faire fabriquer par des Français aux conditions en vigueur je me demanderai si les gens iront encore acheter des fraises marocaines si… Lire la suite >>
OLO
Invité

Le gouvernement britannique ne pourra pas lancer la procédure de sortie sans l’approbation du parlement. Le parlement peut donc encore bloquer le Brexit.

greg
Invité

Heu non, car pour le Moment il n´y a pas de décision définitive sur ce Point, le parlement ne peut rien bloquer.

wpDiscuz