Accueil Ecologie Tesla dégage un bénéfice trimestriel

Tesla dégage un bénéfice trimestriel

59
15
PARTAGER

C’est le deuxième trimestre bénéficiaire pour le constructeur de véhicules électrique mais le dernier datait de plus de 3 années. Exactement 13 trimestres consécutifs en déficit. Le vrai début de Tesla ?

C’est en tout cas une embellie alors que le constructeur est englué dans différentes polémiques sur son autopilot (accidents mortels et pays qui cherchent plus ou moins à l’interdire). Tesla annonce un résultat net de 22 millions de dollars au troisième trimestre 2016 contre une perte de 230 millions de dollars en 2015 pour le même trimestre.

Alors que les analystes s’attendaient à une perte, cela se traduit par un bénéfice par action de 71 cents. Le chiffre d’affaire trimestriel ressort à 2,3 milliards de dollars, au-delà, là encore, des attentes des analystes. Cela suffit pour faire bondir de plus de 5% l’action le jour de l’annonce. Mais, l’action est retombée à son niveau d’avant l’annonce les jours suivants.

Objectif de 50 000 véhicules au second semestre

Certains mettent les différences entre attentes et réalisations sur le dos d’un changement de méthode comptable. Il faudra donc attendre les prochains trimestres pour savoir si Tesla commence enfin à gagner de l’argent ou non. Côté livraisons, Tesla a écoulé près de 25 000 véhicules dont 65% de la berline Model S et 35% du crossover Model X. Elon Musk confirme vouloir réitérer au quatrième trimestre pour atteindre les 50 000 ventes sur le semestre. La production suit pour l’instant, ce qui rassure sur les capacités de Tesla à répondre à la demande. Mais, il faudra être au-dessus pour le lancement du très attendu model 3.

 

 

Après avoir brûlé beaucoup d’argent pour prévoir la « Giga Factory », développer son usine, le model X, le model 3 mais aussi développer un « solar roof » (des tuiles pour faire des toits solaires plus intégrés visuellement, opaques vues du sol mais transparentes vues du ciel NDLA). Les liquidités n’ont diminué « que » de 100 millions entre les deux derniers trimestres ce qui pourrait signifier enfin le début de la rentabilité pour Tesla.

Source : AFP via La Tribune, illustration : Tesla

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Tesla dégage un bénéfice trimestriel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Captain Haddock
Invité

13 trimestres consécutifs en déficit, ….. en France Hollande fait mieux.

bénéfice par action de 71 cents !!! pour une action qui vaut 200 dollars ….
0,35% chez Giga Tesla c’est deux fois moins que le livret A.
Notre Hollande a tout à apprendre, il en donne trop .

devos
Invité

Faut pas exagérer, Tesla n’est pas si innovant par rapport à Pépère 1er !

philouze44
Invité

Tu nous rappelle combien de temps les actionnaires d’Apple ont attendu avant d’avoir des dividendes ? Tesla fait déjà mieux finalement.
Heureusement qu’on ne mesure pas la valeur d’un projet au bénéfice par action

Labradaauto
Invité

Quoi qu’il en soit, on s’accorde à penser que Tesla a vraiment mis la machine en route. Depuis Tesla, on ne considère plus l’auto électrique de la même façon qu’avant Tesla.

wizz
Membre

http://www.cncda.org/CMS/Pubs/CA%20Auto%20Outlook%202Q%202016.pdf
Tesla Motors a vendu en Californie 7904 voitures au 1er semestre 2016

http://www.navigantresearch.com/blog/making-sense-of-california%E2%80%99s-zero-emissions-vehicle-program
Grâce à la loi « avantgardiste » ZEV, avec disons 6pts en moyenne par voiture, à 5000$ le point ZEV, ce sont donc 235 millions $ qu’a gagné la compagnie en vendant les points crédit ZEV aux autres constructeurs pas vertueux….

…..et il parait que la compagnie aurait fait un bénéfice de 22 millions au 3eme trimestre (en tenant compte donc des revenus des crédits ZEV californienne….)

« On » m’avait appris que les USA, c’est le pays de la liberté, dont la liberté d’entreprendre, la libre concurrence, parait il…

Amiral_sub
Invité

Oui, libre à toi d’y produire et d’y vendre des voitures électriques et tu seras riche

devos
Invité

et t’as oublié le sauvetage de GM en 2008…
Eux comme nous, ne sommes plus trop dans une économie de marché.
Depuis la fin de l’URSS, on s’est soviétisé, drôle l’Histoire hein?

wizz
Membre

jamais dit le contraire…

juste pour dire que dans l’état actuel des choses, la victoire des voitures électriques n’est pas forcement une chose (naturellement) acquise, à l’échelle mondiale

juste pour rappeler à certaines personnes qui n’arrêtent pas d’encenser Tesla, tout en critiquant les nombreuses subventions qu’ils peuvent voir en France…

François
Invité

De toute façon, dire que l’industrie auto évolue dans un « marché libre » relève de la vaste blague. En effet, entre normes environnementales qui varient d’une région à l’autre, incitations à l’achat qui favorisent les productions locales, taxes sur les véhicules gourmands excluant certains modèles (là, je pense aux pick-ups HD aux USA), prises de participation plus ou moins longues d’Etats (GM et ex-Chrysler, c’est vrai, mais aussi PSA, Renault ou VW ), etc…Tirer à vue sur Tesla ne me dérange pas mais il convient dans ce cas de le faire pour tout le monde.

amiral_sub
Invité

tout à fait, chaque continent fait du protectionnisme et même chaque pays (diesel en France, et bonus malus favorisant clairement les Peugeot/renault)

wizz
Membre

GM, Ford, Chrysler et Tesla, ils sont sur une même région (USA), non?

FI analyst
Invité

N’importe quoi…Il suffit de décortiquer l’état financier trimestriel pour voir que c’est un résultat fake et que la méthode à changer. Reports d’échéances aux fournisseurs, reports de charges, suppression des lignes de R&D et intégration des aides fiscales américaines…un bénéfice en trompe l’oeil pour la comm. On en reparle sur lors la clôture fiscale.

Captain Haddock
Invité

C’est de la com
les catholiques pratiquants ont besoin d’aller à l’église le Dimanche.
Les adeptes du gourou Elon ont besoin d’une réclame par semaine.
Le monde évolue , alléluia.

ylgmac
Invité
Oui et ce n’est pas caché. Simplement pour démontré que dans un fonctionnement standard Tesla est capable de dégager des bénéfices en enlevant les sommes colossales qui sont investit dans l’outils de production que ce soit la GigaFactory et les chaines de prod de la Model 3. L’important est de montrer à l’investisseur que l’argent est englouti pour un profit future et tout à fait possible. Maintenant Tesla n’est pas parfait, mais quelle marque a réussi à naitre et perdurer sur ces 30 dernières années sans être un reliquat d’un constructeur existant? là est déjà la performance, la seconde étant… Lire la suite >>
wpDiscuz