Accueil F3 Résultats des autres disciplines pour la semaine 39

Résultats des autres disciplines pour la semaine 39

130
1
PARTAGER

Cette semaine, pas de brèves, que des résultats. Mais quels résultats, avec trois finales ce week-end ! Lando Norris (FR 2.0 NEC), Joey Mawson (F4 ADAC) et Neil Verhagen (F1600) sont sacrés. Les autres devront patienter…

FR NEC

Commençons par un tour à Hockenheim. Depuis dimanche dernier, Lando Norris (Josef Kaufmann) est champion d’Eurocup FR 2.0. Il pourrait profiter de la finale de la FR NEC pour faire le doublé. Le week-end débute justement par une pole de l’Anglais.

fr-nec-1

Au feu vert de la course 1, Sasha Fenestraz (Tech 1) trompe Norris. Derrière, Max Defourny (R-Ace GP) ne fait qu’une bouchée de James Allen (JD Motorsport) et de Bartłomiej Mirecki (BM Racing Team.) Le rêve de podium du Polonais n’aura duré que quelques mètres. Puis la pluie tombe et la course est interrompue.
A la reprise, le protégé de Jean-Bernard Bouvet tient le coup, sur une piste détrempée. Norris le laisse filer ; il n’est pas dangereux au championnat. Defourny, lui, s’agripe à sa médaille de bronze.

C’est le premier succès en FR 2.0 de Fenestraz. Norris est 2e et Defourny, 3e. A cet instant, le Belge est le dernier capable de lui barrer la route du titre.

fr-nec-2

Le dimanche matin, la piste est de nouveau sèche. Robert Schwartzman (Josef Kaufmann) s’élance devant Defourny. Norris, 3e, choisit d’assurer. Il laisse passer Hugo de Sadeleer (Tech 1) et Fenestraz ; une 5e place lui suffit amplement pour être titré. D’autant plus qu’en tête, Schwartzman retient son unique rival.

Schwartzman, Defourny et de Sadeleer montent sur l’estrade. Mais l’homme de la course est un quatrième pilote : Norris, désormais champion 2016.

fr-nec-3

Exceptionnellement, il y a trois courses. Dernier poleman 2016, Allen est sur orbite. Mirecki a Defourny et Norris dans ses rétros. Will Palmer (R-Ace GP) finit dans le gravier ; un bon résumé de sa saison. Safety-car.
Le Polonais craque, ouvrant la porte aux deux animateurs du championnat.

Allen remporte un premier succès en FR NEC dans l’ultime épreuve. Defourny et Norris complètent le dernier podium de 2016.

fr-nec-4

Champion de F4 MSA 2015, de Toyota Racing Series 2016, d’Eurocup FR 2.0, Norris s’offre la FR NEC, avec 326 points. A ce train-là, le jeune espoir va devoir embaucher quelqu’un pour s’occuper de l’argenterie ! A 16 ans, Norris n’a pas fini de faire parler de lui, au contraire. La prochaine étape, c’est la F3, avec pas moins de trois contacts.
Avec un début de saison moyen, le redoublant Defourny termine 2e, à 285 points. « Descendu » de la F3, Dorian Boccolacci (Tech 1) devait nous en offrir davantage sur le papier. Contrairement au Belge, il s’est évaporé à l’été, finissant 3e à 226 points. Il devance Jehan Daruvala (Josef Kaufmann), 4e à 223 points. Le protégé de Force India a été complètement éclipsé par le rouleau-compresseur Norris.
Du reste, on peut se poser des questions sur l’avenir de la FR NEC. Qu’apporte-t-elle de plus que l’Eurocup, alors qu’il n’y a plus d’autres championnat « régionaux » et que les concurrents des deux plateaux sont les mêmes ?

fr-nec-5

F4 ADAC

On reste à Hockenheim avec la finale de la F4 ADAC. Deux pilotes sont en lutte pour le titre : Joy Mawson (Van Amersfoort) et Mick Schumacher (Prema.) Mais d’emblée, le sort semble scellé. Alors qu’il n’a besoin que de quelques points, l’Australien décroche la pole. Quant à Schumacher, exclu des qualifications pour non-conformité, il passe le repêchage (éliminant au passage Marilyn Niederhauser -Lechner-) mais il s’élancera en queue de peloton.

adac-f4-1

Le samedi matin, Mike David Ortmann (Mücke) prend un meilleur départ. Mawson repasse néanmoins rapidement l’Allemand. 3e, Juri Vips (Prema) se contente d’un rôle d’observateur. Pendant ce temps, Schumacher effectue une belle remontée jusqu’au 6e rang ; insuffisant pour changer le cours des choses.

Victoire et titre pour Mawson, donc. Ortmann est 2e et Vips, 3e.

adac-f4-2

L’après-midi, il pleut. Mawson profite de sa pole, alors que derrière, c’est le chaos. Le safety-car intervient.
A la reprise, il y a un carton entre Juan Manuel Correa (Prema), Andreas Estner (RS Competition) et Fabio Scherer (Jenzer.) Cette fois, c’est un drapeau rouge.

Mawson double la mise. Il devance Thomas Preining (Lechner) et Kami Laliberté (Van Amrsfoort), deux rescapés.

adac-f4-3

Le dimanche, Laliberté dépose Kim Luis Schramm (US Racing) et Schumacher au feu vert. Derrière, Mawson s’accroche avec Lirim Zendeli (Mücke) et le safety-car sort.
Au restart, ce sont cette fois Robin Brezina (Rennsport Rössler) et Oliver Söderström (Mücke) qui se télescopent. Nouveau safety-car.
Schumacher profite de ce second regroupement pour virer en tête.

Schumacher sauve donc l’honneur à domicile. Notons le bon week-end -et la bonne fin de saison- de Laliberté. Schramm est 3e.

adac-f4-4

Pour sa seconde campagne, Mawson a fait les choses bien, inscrivant 374 points. Il y a deux semaine, Schumacher était en lice pour le titre en F4 Italia et en F4 ADAC; il repart bredouille dans les deux cas. 2e à 322 points, on en attendait plus d’un pilote avec un patronyme aussi illustre… Ortmann termine 3e à 247 points. 8e à 106 points, Nicklas Nielsen (Neuhauser) est le meilleur débutant. Un bon point pour le protégé d’Audi, par ailleurs présent en TT Cup.
Vendredi, Sophia Floersch (Motopark) a réitéré son envie de F1. 19e avec 25 points, l’unique féminine dans les points ferait bien de redescendre sur terre…

adac-f4-5

EuroFormula Open

Allons maintenant à Monza, pour l’EuroFormula Open. Leo Yee (BVM) réintègre le peloton. Tandis que Sam MacLeod (Fortec) débute.

Damiano Fioravanti (RP Motorsport) est le plus rapide à domicile.

eurof3-1

L’Italien loupe son départ, ce qui profite à MacLeod et à Leonardo Pulcini (Campos.) L’ex-pilote de F3 s’essouffle ensuite. Pulcini le double, puis Fioravanti et enfin « Ferdinand Habsbourg » (Drivex.)

Ce sont donc Pulcini, Fioravanti et Habsbourg qui montent sur le podium.

eurof3-2

Le dimanche, c’est cette fois Nikita Troitsky (Drivex) qui est en pole. Une première pour le Russe.

eurof3-3

L’après-midi, Troitsky conserve l’avantage face à Colton Herta (Carlin.) Puis le Canado-américain cède face à Pulcini et Diego Menchaca (Campos.) Un peu plus loin, Habsbourg passe à l’offensive. Il dépasse Herta, Menchaca, puis Pulcini. Enaam Ahmed (RP Motorsport) tente une telle remontée, mais Pulcini se dédouble et repasse 3e. Habsbourg arrive à rattraper le leader et à le doubler. Pulcini fait de même. La course tourne alors à une bagarre entre l’Italien et l’Austro-Hongrois, avec plusieurs dépassements à la clef.

L’Italien a le dernier mot et il signe un doublé à domicile. Habsbourg est 2e et Troitsky, 3e.

eurof3-4

Avec 242 points, Pulcini est quasiment déjà titré. Il devra attendre Jerez pour formaliser son sacre. Habsbourg est 2e, à 178 points. Le suspens concerne essentiellement la bagarre pour la 3e place. A l’issue du week-end italien, elle appartient provisoirement à Herta, avec 113 points.

eurof3-5

F 3.5 V8

Toujours à Monza avec la F 3.5 V8. Will Buller s’offre une pige avec RP Motorsport. Roy Nissany (Lotus) est en pole le samedi.

f-3-5-v8-5

L’Israélien cire le parquet au feu vert. Pietro Fittipaldi (Fortec) vire en tête, mais il oublie de tourner à la chicane. Nissany reprend les commandes, devant Louis Delétraz (Fortec.) Le Suisse ne résiste pas au forcing de Matthieu Vaxivière (SMP), il réussit néanmoins à se dédoubler un peu plus loin. Quant à Tom Dillmann (AVF), il doit rentrer aux stands suite à une crevaison lente.

Nissany s’impose ainsi devant Delétraz et Vaxivière.

f-3-5-v8-4

Le dimanche, Nissany est de nouveau en pole.

f-3-5-v8-2

L’Israélien cale durant le tour de formation et il doit partir des stands. Egor Orudzhev (Arden) hérite de la tête et il la conserve au feu vert. René Binder (Lotus) et Delétraz sont alors 2e et 3e. Vaxivière harponne le Suisse et il doit rentrer aux stands pour réparer. Plus tard, Aurélien Panis (Arden) se fait envoyer dans le décor, entrainant un safety-car.
Delétraz effectue son arrêt obligatoire peu après la reprise et Dillmann est provisoirement 3e. Puis c’est au tour de Delétraz et de Dillmann de s’arrêter. Orudzhev choisit un arrêt tardif, cédant brièvement le commandement à Yu Kanamaru (Teo Martin.)

Orudzhev passe finalement la ligne d’arrivée en 1er, devant Binder et Vaxivière… C’est à dire l’ordre au premier virage !

f-3-5-v8-1

Dillmann conserve la tête du classement, à 193 points. Pour autant, Delétraz se rapproche dangereusement, à 182 points. Nissany est le nouveau 3e à 165 points. Il reste deux autres meetings à disputer.

f-3-5-v8-3

F1600

On termine au Virginia International Raceway, avec la finale de la F1600. Peter Portante (K-Hill) est en pole.

f1600-1

Les trois courses sont cette fois réparties sur trois jours. Au feu vert, l’ex-pilote d’US F2000 se fait griller la politesse pour Calvin Ming (Pelfrey.) Mais le Guyanais ne résiste pas au forcing de Philippe Denes (Pelfrey), Kaylen Frederick (Pelfrey) et de Neil Verhagen (K-Hill.) Le benjamin du peloton double Denes et Verhagen l’imite. Ming s’est ressaisi et il revient sur le trio de tête. En vue de l’arrivée, Verhagen déboite le leader et il s’impose d’un cheveu.

Verhagen est donc le vainqueur du vendredi, Frederick et Denes l’encadrent sur le podium.

f1600-2

Ming est en pole le samedi, mais c’est Frederick, le premier leader. Le privé Joe Colasacco sort violemment et la course est neutralisée.
Frederick perd sa concentration et au drapeau vert, il en oublie de prendre un virage ! Portante hérite des commandes, alors que Verhagen et Denes sont à ses trousses. Ils passent la ligne d’arrivé de front, mais Portante a quelques centimètres d’avance.

Succès de Portante, donc. En terminant 2e, Verhagen décroche le titre 2016. Denes est 3e.

f1600-3

Frederick est le poleman de la finale. Cette fois, il n’y a pas de changement au feu vert. Désireux de rattraper sa bévue du samedi, le novice fait le break. En tentant de suivre, Verhagen part à la faute et il se retrouve dans le peloton. Portante est 2e, mais Ming le double. Puis à force de surconduire, Frederick termine une nouvelle fois dans le gravier. Ming est le nouveau leader, devant Portante et… Verhagen, en pleine remontée. Le néo-champion n’a rien à perdre, il oublie son équipier. En vue du damier, Ming commet une petite erreur. C’est assez pour que Verhagen ait le temps de passer.

Verhagen fête son titre par une victoire. Ming est 2e, mais en terminant 3e, Portante est sacré vice-champion (alors qu’il a manqué le début de saison.) Un beau succès pour K-Hill, face au « top team » Pelfrey.

f1600-4

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 et 12 à 16), FR NEC (photos 2 à 6), ADAC F4 (photos 7 à 11), Formula V8 (photos 17 à 21) et Mathisen Media (photos 22 à 25.)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Résultats des autres disciplines pour la semaine 39"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Ca fait 2 ans que je suis persuadé que le petit Lando deviendra un grand. Jusque là, il a tout bon, rapide, peu d’erreurs et déjà gestionnaire d’un championnat. Les redoublants de la F3 vont souffrir l’an prochain, go Lando !!!!

wpDiscuz