Accueil Finance PSA se rapproche d’Aramisauto

PSA se rapproche d’Aramisauto

154
2
PARTAGER

Aramisauto, leader de la vente en ligne de véhicules d’occasion, est la cible du groupe PSA. En effet, des négociations exclusives ont été lancées pour sceller une alliance capitalistique et stratégique.

Depuis quelques mois, PSA se diversifie dans différents domaines tels que les services, l’autopartage, etc. Avec ce rapprochement, le groupe PSA veut devenir un acteur mondial du marché de l’occasion multimarques. Mais, cela permet aussi des synergies. En effet, PSA pourra proposer aux clients d’Aramisauto ses offres de financement, d’assurance, de garantie et d’entretien des véhicules d’occasion. Ou comment faire de l’argent en vendant des véhicules de marques concurrentes. Du côté d’Aramisauto, l’appui de PSA va accélérer le déploiement en Europe

Pour autant, Aramisauto ne sera pas intégré au groupe PSA et conservera son autonomie. Après 15 années d’existence, Aramisauto c’est 32 000 ventes prévues en 2016 pour un chiffre d’affaire de 360 millions d’euros. « Cette alliance entre deux leaders Européens sur leurs marchés respectifs, ouvrira aux deux partenaires un fort potentiel de croissance sur un marché de l’occasion qui représente le double du marché du neuf et sur lequel le Groupe PSA est peu présent aujourd’hui » déclare Marc Lechantre, Directeur du département Véhicules d’occasion du Groupe PSA.

Evidemment, ce rapprochement est soumis à l’avis des autorités de la concurrence ainsi que les instances représentatives du personnel.

Source et illustration : PSA/Aramisauto (modifiée par LBA)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "PSA se rapproche d’Aramisauto"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Esp2
Invité

Très bonne alliance !!! ça va faire des jaloux !!! Plus de choix donc plus de clients potentiels pour l’achat en occasion !!! Et ça renforcera surement le réseau et fidélisera la clientèle !!! ça va être « le bon coin du lion » !!!

Allegra
Invité

A défaut de vendre des voitures neuves, ils arriveront peut être à vendre des voitures d’occasion… Pendant ce temps, Renault-Nissan met la main sur Mitsubishi, chacun sa stratégie me direz-vous.

wpDiscuz