Accueil Ecologie Paris 2016 live : Estaca on the salt

Paris 2016 live : Estaca on the salt

297
0
PARTAGER

Les étudiants de l’ESTACA continuent leur bonhomme de chemin en vue de leur défi de 2017. En attendant d’aller à Bonneville sur le mythique lac salé, ils exposent leur streamliner au Mondial de l’Automobile de Paris 2016.

Les étudiants du projet ont encore pas mal de pain sur la planche pour terminer leur cigare roulant. Pour le moment, il y a le châssis tubulaire et la carrosserie (avec les sponsors). Toutefois, cela donne une bonne idée du gabarit élancé du bébé d’Estaca. Pour rappel, il sera motorisé par la fée électricité. En effet, deux moteurs de 30 kg, développant 250 chevaux et 300 Nm chacun, entraîneront les 4 roues.

Long de 7,2 m pour 0,9 m de large et 1,02 m de haut, le streamliner roulera sur d’étroites roues de 15 pouces. L’objectif officiel est de dépasser les 213,084 mph (soit environ 343 km/h). Mais officieusement la barre des 400 km/h serait plus symbolique. Pourquoi 213,084 mph ? Car c’est tout bonnement le record actuel en classe 2 électrique. Le record a été établi en 1997 par Ed Rannberg avec son « Lightning Rod ».

20 ans c’est bien suffisant ! Espérons que l’Estaca et son « Electric Appeal » efface des tablettes le record et le repousse plus loin. D’ici là, nous suivrons l’avancée des travaux de la sympathique équipe.

Crédit photos :Aurélien Matysek/le blog auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz