Accueil Hybrides Mini Countryman, devenu grand

Mini Countryman, devenu grand

228
21
PARTAGER
Mini Countryman (2016)

Tout comme le Clubman avant lui, le Mini Countryman continue à grandir. Il vient à présent pleinement ancré dans le segment C. Le clou du spectacle est la nouvelle version hybride rechargeable, baptisée Cooper S E.

Si Mini a essuyé quelques échecs avec le coupé, le roadster ou le Paceman, le Countryman reste un succès enviable. Avec quelques 540000 exemplaires écoulés depuis son lancement en 2010. La nouvelle génération qui sera dévoilée au salon de Los Angeles arrivera sur le marché européen en février 2017.

D’un Countryman à l’autre, il a une différence de taille. Moins flagrante entre ce nouveau modèle et son prédécesseur qu’entre ce dernier et le modèle original des années 60. Mais quand même 20 c de plus en longueur. De quoi atteindre 4299 mm de long, pour 1822 mm de large, 1557 mm de haut. Des dimensions qui font de ce Countryman la plus grosse Mini, c’est clair. Mais aussi un modèle qui n’est plus à présent à comptabiliser dans les SUV citadins, mais bien comme un modèle familial du segment C.

Son design est en évolution du modèle précédent, avec le toit flottant, décalé à l’arrière, les optiques avant de moins en moins circulaires, et les feux arrière qui prennent de plus en plus de volume. Les feux avant sont dotés d’un guide de lumière continu sur tout leur pourtour.

Première voiture du foyer, cette Mini le revendique aussi à l’intérieur. Par un dessin et des matériaux qui font plus « sérieux », comme pour la Clubman. On retrouve néanmoins toujours le grand « compteur » central, avec écran tactile désormais. Et comme sur les autres Mini l’anneau d’éclairage qui change de couleur. Le Countryman a aussi une modularité de « grande ». En fait dérivée de ce que l’on trouve à bord des BMW familiales sur cette même plateforme : X1 et Série 2 Active Tourer. Avec donc une banquette coulissante 60/40, avec dossier fractionné 40/2040 et inclinable. Le coffre avec plancher plat accueille 450 litres de bagages. Il est accessible via un hayon motorisé avec accès mains libres. Mini a pensé aux utilisateurs « outdoor » avec une petite banquette 2 places en option qui s’installe sur le seuil pour pic-niquer ou changer ses chaussures confortablement installé.

On connaissait déjà sur la Mini cabriolet la fonction permettant de connaître le temps d’utilisation capote ouverte. Avec Mini Country, on connaîtra ici le temps d’utilisation hors des routes asphaltées. Sur la base des informations de l’ESP, le système est capable de distinguer les zones à adhérence réduite. Il calcule non seulement le temps, mais aussi le niveau de « maîtrise » du conducteur allant de « Street Cruiser » à « Cliff Champ ». Si vous croisez un Mini Countryman lancé à toute allure dans un chemin, vous saurez pourquoi…

Côté services connectés, n’oublions pas l’assistant personnel Mini Connected, ainsi que Mini Find Mate. Un service associé à des puces que l’on dispose sur les objets pour faciliter leur recherche…

La gamme de lancement sera déjà assez riche, avec 5 versions, dont la nouvelle Cooper S E hybride rechargeable:

  • Cooper : trois cylindres 1.5 / 136 ch (100 kW) / 220 Nm
  • Cooper S : quatre cylindres 2.0 / 192 ch (141 kW) / 280 Nm
  • Cooper D : quatre cylindres 2.0 / 150 ch (110 kW) / 330 Nm
  • Cooper SD : quatre cylindres 2.0 / 190 ch (140 kW) / 400 Nm
  • Cooper S E All4 : trois cylindres 1.5 / 136 ch (100 kW) + moteur électrique 88 ch (65 kW) / puissance totale 224 ch (165 kW) / couple total 385 Nm

Côté transmission, on trouvera une boite manuelle 6 rapports sur Cooper, Cooper S et Cooper D. Avec en option une unité automatique à 6 rapports Cooper, ou à 8 rapports sur Cooper S et Cooper D. Cette boîte est de série sur Cooper SD. Ces quatre motorisations sont livrables au choix en 2 ou 4 roues motrices ALL4.

Hybride rechargeable : Cooper S E

Attraction de cette nouvelle Mini, la Cooper S E All4. Une version hybride rechargeable qui reprend donc la mécanique de la BMW 225xe. La batterie de 7,6 kWh permet une autonomie de 40 km en mode électrique (cycle NEDC). Le cycle NEDC très favorable lui permet d’annoncer une consommation en cycle mixte de 2,1 l/100 km, soit 49 g/km de CO2. On pourra selon les modes de fonctionnement profiter soit du maximum de roulage électrique (Max eDrive), soit au contraire d’économiser la batterie (Save Battery), ou de laisser faire le système de façon automatique (auto eDrive).

Pour se différencier des autres Countryman, cette Cooper S E Fait sienne la couleur jaune, ainsi que le logo « E » lancé sur le prototype de Mini électrique Mini E. La prise de recharge est dissimulée dans le décor de l’aile avant gauche, légèrement plus grand que celui de l’aile avant droite.

Question modularité, comme sur la 225xi d’ailleurs, la version hybride rechargeable y laisse quelques plumes. Le logement de la batterie et du réservoir (35 litres seulement) fait en effet disparaître la fonction de banquette coulissante. Le coffre est également très légèrement réduit, mais son volume n’est pour le moment pas précisé.

Mini Countryman Cooper S E

Source : Mini

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Mini Countryman, devenu grand"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Même si c’est bien fait, pour le style cela commence par devenir de plus en plus chargé, dans la discrétion, on fait mieux ! 😯
Heureusement que la maison mère est bien BMW, car cela ressemble de plus en plus à un pur produit Chinois, ce qui est, avec le temps, de moins en moins péjoratif d’ailleurs.
Du bon et du mauvais donc, avec les 4.29m de longueur, on frôle le ridicule pour une Mini, mais c’est comme ça dorénavant.
Super auto de snob extrêmement efficace ! 🙂

pcur
Invité

Je trouve le design de plus en plus chargé, de moins en moins élégant…audi tourne peut être en rond question design mais leurs voitures restent élégantes. Là on achète vraiment un logo…

Carlos Ghost
Invité

Parti comme c’est, il aura un jour la taille du Hummer.

Ces protubérances en haut du volant, j’en peux plus. Et comme les volants sont devenus multifonctions, impossible de chercher son salut chez un accessoiriste qui vendrait les Nardi du XXI° siècle…

panama
Invité

Bah tu es un peu excessif : c’est un peu lourd certes mais ça n’a rien de chinois – surtout la qualité de fabrication et la durabilité aussi. Et puis on pourra choisir son cuir sa couleur de toit, des roues, etc etc avec une techno à la pointe. Bref, c’est du pur premium.

ART
Invité

Aucun rapport avec la finition et l’agrément avec des marques chinoises… En revanche le design ultra fat…

Xavier
Invité

Les deux générations cote à cote, cela donne l’impression que le capot seulement a grandi :S

SGL
Invité

Exact ! c’est pour le crash-test !?
+ 20cm sur le capot 😀

sylvo
Invité

on voit pourtant très bien l’allongement à l’arrière, la 3 ° vitre nettement plus grande

SGL
Invité

Oui, pour pouvoir ranger un croque-monsieur en plus dans le sens de la hauteur ! 😉 😀

crash71100
Invité

J’ai vraiment l’impression de revoir les mêmes voitures chez Mini…

SGL
Invité

Oui d’ailleurs, il ne faudrait pas que la clientèle se lasse du jour au lendemain du design très typé des années 60, car là, ils sont très mal ! 😯
Et refaire autant que la génération précédente serait extrêmement difficile.

sylvo
Invité

gros joujou très sympa, je ne vois pas comment le succès ne serait pas au rendez vous à nouveau. On peut critiquer tel ou tel détail ou ne pas aimer, mais s’il s’agit de se mettre à la place de l’acheteur potentiel, la réussite du produit est évidente, comme la Mini et le Clubman. Est ce qu’on possesseur actuel en LOA a une raison valable de refuser cet opus? Je pense que non!

SGL
Invité

Assurément… bien qu’il ne faille pas se lasser du style !
Les ingénieurs BMW ne sont pas des manches.
Et vive la Cooper S E pour les villes, bien qu’avec 4.29m de longueur, c’est moins pratique qu’une Smart.

miké
Invité

Attention, Panama va avoir un orgasme dans 3, 2, 1…

panama
Invité

Désolé il m’en faut plus 😉 et tant qu’à faire c’est bien mieux qu’être un peine à jouir, n’est-ce pas ?

miké
Invité

Désolé d’avoir besoin de plus qu’un peu de marketing sur un logo.

panama
Invité

La marché n’a jamais tord : première règle du marketing.
Après bien sûr il faut avoir les moyens.

SGL
Invité

Une logique purement comptable ! 🙂
Bon nombre de bonnes autos sont des bides mémorables.

wpDiscuz