Accueil Fun Le Rally RAV4 de TRD

Le Rally RAV4 de TRD

130
0
PARTAGER

Au Blog Auto, on adore les « wacky racers« ; les voitures de course improbables. Toyota parle beaucoup de son retour en WRC avec la Yaris. Mais depuis cette année, Toyota USA est présent officiellement en Rally America. Son arme ? Un Rav4 !

Le Rally America National Championship est à l’origine un championnat amateur, comme toutes les compétitions de la SCCA. Depuis 2005, il a évolué avec un nouveau promoteur et il s’est professionnalisé. Il a ainsi révélé des pilotes de talent comme Travis Pastrana, Tanner Foust ou Ken Block.

TRD décide d’y engager un Rav4 2RM, équipé d’un 2,5l essence 176ch avec boite automatique à 6 rapports. Le règlement lui impose de conserver le moteur et la boite d’origine. Il reçoit bien sûr un arceau-cage, deux baquets Sparco avec harnais et un extincteur, ainsi qu’une boite à outils. Les vitres latérales sont désormais en plexiglas. Le dessous est renforcé avec une plaque de tôle. Les jantes sont des Method de 15 pouces et les amortisseurs des TEIN.

Au volant, Ryan Millen (fils de Rod Millen, neveu de Steve Millen et petit-frère de Rhys Millen), navigué par Christina Fate. Ils se sont fiancés lors de la course de cote de Pikes Peak 2015 (où Rhys et Ryan courraient sur des protos électriques.) TRD a souvent fait appel au couple pour des Baja. Mais pour 2016, il leur a proposé une nouvelle voiture et une nouvelle discipline.

En guise de mise en jambe, l’équipage est engagé au Sand Blast Rally, organisé par le NASA (un autre club amateur.) Le Rav4 repart avec la victoire en 2RM, avec trois minutes d’avance sur le second. Galvanisé par ce résultat, l’équipe débute en Rally America, lors du 100 Acre Wood. L’aventure s’achève par un abandon. Mais ensuite, Millen remporte l’Oregon Trail, l’Olympus (qui fut une manche du WRC il y a très, très longtemps…) et l’Ojibwe Rallye. La finale à lieu au lac Supérieur. TRD a manqué la toute première manche de la saison, le Sno’Drift, mais Millen reste en course pour le titre. Le Néo-zélandais donne tout et il est dans les temps de Cameron Steely (Ford Fiesta.) Lors d’une spéciale en forêt, il arrive trop vite dans une courbe et finit au milieu des pins. Pas de bobos, mais le Rav4 n’ira pas plus loin. Steely est titré en 2RM et Millen termine vice-champion.

Source :
Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz