Accueil Actualités Entreprise Audi et Mercedes manquent de bras en Hongrie

Audi et Mercedes manquent de bras en Hongrie

111
2
PARTAGER

Les deux marques premium allemandes qui disposent d’usines en Hongrie sont confrontées à un problème.

Comme le rapporte un titre de la presse, Audi et Mercedes, qui continuent à batailler pour garder ou prendre la tête dans leur lutte intestine premium, se retrouvent actuellement en face d’un problème sur le sol hongrois.

En résumé, chez les deux constructeurs qui disposent de complexes industriels notamment à Györ et Kecskemét on manque tout simplement de main d’œuvre.

Des responsables locaux des deux constructeurs reconnaissent que résoudre cette question va représenter un grand challenge.

Plus encore quand on connait les ambitions industrielles pour ces marques en Hongrie. Du côté de Daimler on a déjà acté l’ouverture d’une nouvelle unité à Kecskemét quand par exemple chez Audi la production du Q3 sera transférée et délocalisée (horizon 2018) de l’usine Seat de Martorell au complexe de Györ.

Chez les décideurs on entend aussi faire pression sur les élus locaux et nationaux afin de pouvoir compter sur une main d’œuvre qualifiée afin de ne pas se pénaliser face à BMW si on ne prend en compte que la triplette premium allemande.

Sauf que la formation ne se fera pas du jour au lendemain et que tous les acteurs publics et privés devront actionner d’autres leviers à défaut voir le pays perdre son attractivité sur le plan industriel.

Selon les chiffres rapportés le secteur auto hongrois concentre environ 100 000 salariés et représente quelques 10 % des exportations du pays.

Source : Autonews Europe.

Crédit illustration : Daimler.

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Audi et Mercedes manquent de bras en Hongrie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CDA
Membre

Et comme la Hongrie n’est pas vraiment un pays d’accueil, c’est pas gagné.

zeboss
Invité

La politique hongroise est plutôt tournée vers l’exportation de main d’oeuvre, les jeunes vont en Autriche, et gagne 3 ou 4 fois plus pour un petit job, sans parler de certaines protections sociales… un gros effort sur les salaires sera nécessaire donc pas intéressant pour les employeurs. ..

wpDiscuz