Accueil Audi Audi A5 Sportback : un prix plancher de 44 300 euros

Audi A5 Sportback : un prix plancher de 44 300 euros

141
7
PARTAGER

Alors que les premières livraisons en France sont programmées au début de l’année prochaine en France, voici les tarifs de la dernière Audi A5 Sportback. Prix plancher : 44 300 euros.

Un moteur essence et deux moteurs diesel composent l’offre de lancement de la dernière A5 Sportback.

Soit une offre (laquelle sera élargie ultérieurement) moins riche que celle du coupé mais pour un ticket d’entrée identique celui-ci étant fixé à 44 300 euros en finition d’entrée de gamme et 2.0 TDI de 190 ch avec boîte S Tronic 7 rapports. A noter que la boîte manuelle à six rapports n’intègre pas cette offre de lancement.

Sans compter la traditionnelle finition réservée aux professionnels, la gamme s’articule entre les niveaux A5, Design, S Line, Design Luxe et Avus au sommet.

Et le prix d’attaque en motorisation essence, le 2.0 TFSI de 252 ch avec Quattro S Tronic 7 ? Comptez 49 000 euros. Dans sa finition la plus haute du panier et avec ce même moteur la facture grimpe à 63 140 euros.

Avec le plus puissant V6 3.0 TDI de 218 ch (Quattro S Tronic 7) les prix pratiqués oscillent entre 51 050 euros et 65 190 euros.

Tous ces montants pourront, selon la configuration et finition choisies, s’alourdir avec l’offre pléthorique au niveau des options et packs : pack extérieur S Line, pack Audi Design Selection, différents packs d’assistance à la conduite, etc, etc.

Quant à la plus puissante S5 Sportback animée par  le V6 3.0 TFSI fort de 354 ch et 500 Nm les tarifs ne tarderont pas à être annoncés.

Source : Audi.

Crédit illustration : Audi.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Audi A5 Sportback : un prix plancher de 44 300 euros"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Pas assez chère mon fils!

SGL
Invité

C’est une très bonne chose pour les constructeurs français !
4 cylindres diesel (avec la réputation) traction, cela donne une très bonne marge au haut de gamme française.
Talisman, Espace, etc. se vendent plus que correctement et cela risque de s’amplifier surtout si, enfin, des motorisations de 200 à 300 ch voient le jour sur ces deux excellentes bases.
Peugeot, Citroën, DS, eux risquent de payer très cher leur absent prolongé dans ce segment !
Et manque une 608, C6 II, DS6, etc.

Rowhider
Invité

J’espère pour eux que la fiabilité sera nettement supérieure à la génération actuelle: jeter 50k€ dans une voiture qui passe plus de temps en concession que sur la route…

Anonyme
Invité

faut pas trop rêver, cela fait partie du charme d’acheter Allemand 😉

Invité

Mais sérieusement, cette soit-disante mauvaise fiablitié sort d’où ? On empile les Volkswagen et Audi depuis des années, et le nombre de pannes au total reste toujours à 0.
Actuellement, Q3 2.0 TDI 177 ch Quattro Stronic 7. 120 000 km passés, et toujours rien à signaler.
Mauvaise foi ? Rage ? Jalousie ?

Rowhider
Invité

Va faire un tour sur les forum Audi, et vois par toi-même.
Audi et BMW sont à la traine depuis déjà plusieurs années sur le classement européen de la fiabilité.

Dcomdim
Invité

L’argument de la rage, de la jalousie… Il va falloir bien comprendre chers adorateurs des productions germaniques (et VWGroup en particulier) qu’il existe des gens qui se foutent royalement de ces autos, qui tombent en panne comme toutes les autres. Si si, j’vous jure! Ta Q3 a 120000 bornes et n’est jamais tombée en panne? Wouhou champagne!!

wpDiscuz