Accueil Sport auto WTCC Japon 2016 : Citroën et Lopez champions

WTCC Japon 2016 : Citroën et Lopez champions

188
2
PARTAGER

José-Maria Lopez a obtenu sa troisième couronne consécutive en WTCC après ses titres 2014 et 2015, après un doublé Citroën dans la course principale à Motegi où le pilote argentin a offert la victoire à son coéquipier Yvan Muller. La course d’ouverture a consacré un triplé pour Honda à domicile.

Contrairement aux prévisions diffusées la veille, la pluie a épargné le circuit de Motegi dimanche à l’exception d’une courte averse juste avant le début de la séance de dédicace. Les spectateurs ont brièvement sorti les parapluies avant d’être accueillis, comme l’année dernière, par les pilotes alignés, en rang à l’entrée de la voie des stands, qui se sont prêté avec enthousiasme à la séance de high five avant de signer d’innombrables photos et programmes. Cette proximité avec le public est un des charmes de cette série.

WTCC_Motegi_2016_LBA_R2-5431_small

Course d’ouverture

La grille de la course d’ouverture était constituée par le classement inversé des 10 premiers de la séance de qualification. Grâce à une habile stratégie durant cette qualification, les deux Honda Civic de Norbert Michelisz et Robb Huff occupaient donc la première ligne, devant la Volvo de Thed Bjork et Robb Huff. Les deux Citroën officielles de Muller et Lopez, loin au fond de la grille, se promettaient de ne pas y moisir bien longtemps…

Au départ, les deux Honda de Michelisz et Huff s’élançaient sans difficulté et se positionnaient devant la Volvo de Bjork après que ce dernier ait fermement mis un terme à l’assaut de Tom Chilton. Dans la mêlée, Tiago Monteiro se glissait derrière la Volvo, suivi de Nick Catsburg et, rapidement, Yvan Muller. Mehdi Bennani écopait d’une pénalité qui le laissait fermer la marche.

Bjork avait Huff en ligne de mire et tentait le tout pour le tout, ce qui en langage WTCC veut dire freiner dans la portière de la voiture de devant…  Mais Robb Huff réussissait à garder sa position et c’est au contraire Tiago Monteiro qui passait le pilote suédois. Derrière cette bagarre, une autre impliquait les deux Citroën et la Lada de Catsburg. José-Maria Lopez passait Muller puis Catsburg, y laissant toutefois un bon tiers du bouclier arrière.

Devant, les trois Honda en formation étaient trop loin même si les deux C-Elysée de Citroën Racing réussissaient à passer Bjork pour terminer quatrième et cinquième. Ce triplé des Civic officielles sur leurs terres ravissaient évidemment les pilotes comme le staff Honda et les spectateurs de Motegi…

CrfVhKJUEAQD502

WTCC_Motegi_2016_LBA_R2-5373_small

Course principale

Dans la course principale, pas de suspense, les deux Citroën officielles dominatrices partant de la pole position ne faillissaient pas et s’engouffraient dans le premier virage en formation, Lopez devant Muller avec Monteiro se plaçant en troisième position devant Bennani. Plus loin derrière, Tarquini et Thompson se battaient pour la 11ème place. Les Lada n’ont décidément pas été à la fête à Motegi.

Si Lopez, Muller, Monteiro et Bennani creusaient vite un trou, Tom Chilton se retrouvait sous la pression des Volvo du Cyan Racing. Girolami, la sensation de ce weekend, finissait par trouver l’ouverture sur le pilote britannique. Michelisz et Huff, moins en forme qu’en course d’ouverture sans la grille inversée, ne pouvaient passer Bjork sur la seconde Volvo.

Bennani poussait derrière Monteiro, et on se demanda un moment si on allait avoir un podium 100% Citroën, ce qui aurait été une petite claque sur les terres de Honda, surtout après la démonstration des Civic en course d’ouverture. Mais le pilote marocain, qui remportait le trophée des indépendants après Chilton en course 1, ne trouvait pas la faille. Surprise dans le dernier tour avec un tour de passe passe qui voyait Yvan Muller soudain devant Lopez, pourtant dominateur jusque là avec le meilleur tour en course, d’autant qu’Yves Maton avait avant la course exclu toute consigne d’équipe. La seconde place suffisant mathématiquement à Lopez pour être titré, avait-il cependant laissé passer Muller ? Le nouveau champion du monde confirmera après la course que oui, et que l’initiative venait de lui-même, en remerciement à Muller pour son aide durant les années passées.

Muller l’emportait donc mais Lopez, second, était titré provisoirement champion FIA WTCC 2016 et paradait un drapeau argentin dans son tour de décélération, un geste qu’on ne voit plus guère mais qui a pourtant de l’allure. Monteiro qui avait victorieusement contenu Bennani, terminait sur le podium, son second du week-end, alors que Girolami offrait une belle 5ème place à Volvo devant Chilton puis la deuxième Volvo de Bjork. Michelisz, Huff et Tarquini complètaient le top 10.

Crfu1VJUMAAcSCI

WTCC_Motegi_2016_LBA_R2-4460_small

José-Maria Lopez triple champion FIA WTCC

Au championnat, José-Maria Lopez ne peut plus mathématiquement être rejoint. Ses deux poursuivants sont Monteiro et Muller à 199 points chacun soit 120 points derrière l’Argentin. Contrairement au calendrier initial, il ne reste plus que 2 poles et 4 courses avec l’annulation de la Thaïlande qui n’est pas officielle mais que personne ne met plus en doute. Par conséquent, il n’y a plus que 110 points à distribuer au maximum. Pour respecter les formes il faudra attendre la dernière course et la validation par la FIA mais du côté de Citroën et Lopez on n’a pas attendu pour faire la fête.

Muller lui est replacé dans la course à la seconde place. C’est sans doute un peu frustrant que ce soit par un geste de son coéquipier qu’il marque 25 points et remporte la victoire, mais l’Alsacien sait que Citroën vise le doublé pilotes pour sa dernière année d’implication officielle en WTCC. D’ailleurs, Citroën Racing est assuré du titre constructeur. Honda ne peut plus les rejoindre, à plus de 208 points derrière.

La prochaine manche se déroulera en Chine les 24 et 25 septembre prochains. On devrait voir Citroën Racing et Lopez totalement derrière Muller pour aller chercher définitivement la seconde place.

Crédit illustration :  Yuji Shimizu/le blog auto

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WTCC Japon 2016 : Citroën et Lopez champions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Bravo!

Thomas
Invité

Ah…je me demandais pourquoi dans l’avant dernier tour de la course 2 de Motegi Pechito perdait soudainement le leadership 😉
Travail d’équipe, ça permet à Yvan Muller de passer 2ème du championnat(et chez Honda on aurait fait de même si la situation avait été identique) 😀

wpDiscuz