Accueil Général Paris 2016 live : Mercedes Classe E All-Terrain

Paris 2016 live : Mercedes Classe E All-Terrain

152
0
PARTAGER

Avant la mode des SUV, certains constructeurs ont lancé la niche des break baroudeurs. Mercedes arrive enfin sur ce créneau avec la Classe E All-Terrain présentée en première mondiale à Paris 2016.

Esthétiquement très Mercedes

Physiquement, cette Mercedes Classe E All-Terrain arbore la panoplie habituelle du segment. Passages de roue en plastique noir, bas de caisse et bas de bouclier subissant le même sort, inserts aluminium (ou façon aluminium) dans la calandre ou en faux sabots de protection, fausses barres de toit, etc. La voiture est rehaussée par rapport à la version normale (+29mm) et elle dispose même d’une version modifiée des suspensions Air Body Control qui permet d’augmenter la garde au sol de 35 mm depuis l’habitacle.

Pour le reste, Mercedes reprend ses codes stylistiques du moment. La calandre prolonge le capot, quitte à dépasser la ligne des feux. Feux qui intègrent des feux diurnes à LED, tant à l’avant qu’à l’arrière. A l’intérieur, la version exposée dispose d’un bi-ton noir et blanc crème avec un insert métallique qui court le long de la planche de bord. Cédant à la « mode », la Classe E affiche toutes les informations via un immense écran paramétrable.

All-Terrain jusqu’au bout des suspensions

La Mercedes Classe E All-Terrain peut évoluer à trois hauteur de caisse différentes, 121 mm, 141 mm ou au plus haut, 156 mm. Ces trois choix ne sont valables que jusqu’à 35 km/h, ensuite, la voiture reprend un mode de fonctionnement qui dépend du choix parmi 5 modes. A chaque mode correspond une hauteur de caisse, des réglages de suspensions mais aussi d’anti-patinage ASC, d’ESP ainsi que la répartition du couple sur les 4 roues motrices.

Pas de quoi en faire une « franchisseuse » à tout épreuve mais très certainement assurer des sorties hors des sentiers battus. De quoi rejoindre une partie de chasse à courre ou un golf à l’accès particulièrement retors, nécessitant du matériel que contiendra sans souci l’immense coffre de ce break. Pour emmener le tout, Mercede ne propose pour le moment que le 220d 4Matic de 194 ch et 400 Nm accouplé à la boîte automatique 9G-Tronic. Un 6 cylindres diesel le rejoindra mais pour le moment pas d’essence au programme.

Crédit photos : Aurélien Matysek/le blog auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz