Accueil Audi Paris 2016 : Audi A5 Sportback, sœur ennemie

Paris 2016 : Audi A5 Sportback, sœur ennemie

513
10
PARTAGER

L’arrivée de la nouvelle génération a permis aux ventes d’Audi A4 de sérieusement redécoller. Mais voici venir celle qui est au final sa plus redoutable rivale, l’Audi A5 Sportback.

La vedette Audi au prochain salon de Paris se nommera donc A5 Sportback, et ne manquera plus dans la phase de renouvellement de la famille que le cabriolet, et le Q5. Une A5 Sportback qui reprend bien entendu les codes du modèle sortant, auxquels sont appliqués les évolutions de style de la nouvelle génération. Soit une recette qui devrait continuer à concurrencer sérieusement les ventes d’A4 berline.

Le passage de 2 à 5 portes de l’A5 se traduit à l’avant par un nouveau bouclier, et une longueur portée à 4733 mm (+21), pour un empattement de 2824 mm (+14). Soit des dimensions quasiment identiques à celles de l’A4. L’A5 se réserve une hauteur plus faible, 1386 mm (-5) quand l’A4 en affiche 41 de plus. L’espace habitable progresse, de 17 mm en longueur totale, de 11 mm aux épaules et de 24 mm pour les genoux des passagers arrière. Quant au coffre il affiche une contenance correcte de 480 litres, avec la fonctionnalité de la banquette 40/20/40 en prime. Audi revendique un modèle plus léger de 85 kg que son prédécesseur, et un Cx de 0,26.

Le changement de carrosserie ne s’accompagne d’aucun nouvel équipement particulier, et l’on retrouve donc l’offre multimédia avec le système B&O, la Phonebox (femtocell et recharge sans fil), l’instrumentation disponible avec le grand écran 12,3 pouces, les aides à la conduite dont le régulateur de vitesse adaptatif et l’assistant de conduite en bouchons ou l’assistant de conduite économique interconnecté au GPS pour améliorer l’anticipation ou les phares à matrices de LED avec fonctionnement prédictif.

La gamme des motorisations est très large dès le lancement, selon l’habitude maison, dont une version g-tron au gaz naturel, et la sportive S5 :

  • 2.0 TFSI g-tron / 125 kW / 170 ch / 270 Nm
  • 2.0 TFSI / 140 kW / 190 ch / 320 Nm
  • 2.0 TFSI / 185 kW / 252 ch / 370 Nm
  • S5 V6 3.0 TFSI / 260 kW / 354 ch / 500 Nm
  • 2.0 TDI / 140 kW / 190 ch / 400 Nm
  • 2.0 TDI ultra / 140 kW / 190 ch / 400 Nm / CO2 : 108 g/km
  • V6 3.0 TDI / 160 kW / 218 ch / 400 Nm
  • V6 3.0 TDI / 210 kW / 286 ch / 620 Nm

S5 et V6 TDI 286 ch viennent en standard avec une boîte automatique 8 rapports et la transmission intégrale, avec en option le différentiel Sport. Les autres modèles sont livrés en standard avec une boîte manuelle 6 rapports, et en option avec la boîte double-embrayage S-Tronic à 7 rapports, et la transmission intégrale (sauf g-tron). Un Quattro en version ultra lors de son association avec la boîte manuelle, ou en version classique avec la S-Tronic.

A5 Sportback

S5 Sportback

Source : Audi

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Paris 2016 : Audi A5 Sportback, sœur ennemie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Je n’ai jamais aimé l’A5 avec sa ceinture de caisse ondulée, Sportback ou pas.

Mais ne laissez pas les clés sur votre A7 si je passe auprès.

Khan
Invité

Enfin une Audi qui se détache un peu en terme de style , cela faisait longtemps que je n’avais pas trouver une Audi sublime , chapeau ! renouveler le best seller de la marque en terme de design n’était pas chose facile mais la je dois avouer qu’elle a du caractère et je la préfère même en sportback contrairement au précédent modèle

aurel
Invité

Autant je n’aime pas la dernière A4 autant l’A5 semble plus abouti esthétiquement….
Mais Audi semble avoir du mal à se trouver un nouveau style pour sa nouvelle gamme.
Tant que l’effet de MODE audi sera là pas de soucis…

SGL
Invité

Et cela fait un quart de siècle que ça dure !
C’est l’avantage du style Audi, une Audi ayant environ 5 ans, difficile de connaitre sa génération : est-ce l’actuelle, l’ancienne, la future ?
Très bonne chose pour les anciens propriétaires d’Audi 😉

panama
Invité

Magnifique automobile, n’est-ce pas ? Le prix est celui des prestations fournies.

SGL
Invité

Oui, Magnifique automobile, par contre je ne suis pas si sûr que le prix soit réellement calqué sur les prestations.
C’est justement le talon d’Achille d’Audi qui vend et donc s’appuie beaucoup (trop !?) sur l’image de marque.
Je pense que récemment, beaucoup de marques peuvent concurrencer l’auto, et pas obligatoirement Mercedes ou BMW, mais les marques Infiniti, Lexus, Volvo, Jaguar, et bientôt Genesis.

G0M
Invité

Apparemment un bijou de technologie parfaitement exécuté mais qui me laisse de marbre tant il manque « d’âme ». Je préfère une berline anglaise bien que leur charme apporte aussi son lot de défaut. Une autre vision de l’automobile.

SGL
Invité

Ah c’est bien dit ! 🙂
Il est vrai que la perfection fait effectivement trop « clinique » on ne risque pas d’attraper un virus 😀
Une Maserati Ghibli avec beaucoup plus de défauts (des virus !?) est plus attachante, bon après, il ne faut pas non plus qu’elle passe tout son temps au garage 😉

wpDiscuz