Accueil Indycar Indycar 2017 : retraite forcée pour Montoya et déménagement pour Bourdais ?

Indycar 2017 : retraite forcée pour Montoya et déménagement pour Bourdais ?

298
4
PARTAGER

A peine le rideau tombé sur Sonoma, l’Indycar 2017 débute dans les coulisses. Le mercato pourrait débuter avec le retour de Sébastien Bourdais chez Dale Coyne. Josef Newgarden (Carpenter) est très demandé. Peut être chez Penske, où Juan Pablo Montoya est a priori licencié.

Sortie de route pour KV ?

KV serait en grande difficulté. En 2016, l’équipe n’a engagé qu’une voiture à temps plein. Après avoir vécu la déroute du Dragon Racing, Sébastien Bourdais n’a sans doute pas envie de revivre cela. Il est donc attendu chez Dale Coyne, où il avait roulé en 2011. Or, la « Manor » de l’Indycar a l’habitude de n’avoir qu’un pilote à temps plein et de louer son autre monoplace. Comme ça, l’un marque des points pendant que l’autre paye les factures. Faut-il en déduire que Bourdais va remplacer Conor Daly ?

indycar-4

L’Indycar possède un système de primes d’engagement ressemblant peu ou prou à la F1. Il est distribué aux voitures -et non aux pilotes- engagés l’année précédente. Carlin semble proche d’une absorption de KV. Néanmoins, pour bénéficier des primes, il faudrait la maquiller en fusion. Ed Jones, récent champion d’Indy Lights avec Carlin, pourrait être la clef de voute du deal. Jimmy Vasser (le « V » de KV) se consacrerait alors à son team en Global RX.

Le cimetière des éléphants ?

Juan Pablo Montoya a remporté la manche d’ouverture de l’Indycar 2016, puis il s’est liquéfié. Roger Penske pense qu’à 41 ans, le Colombien arrive en fin de carrière. Sonoma était a priori la dernière course chez Penske de l’ex-pilote de F1. Le problème, c’est qu’un pilote de cette stature ne pourrait se contenter d’un baquet de seconde zone, voir d’un baquet payant. La seule solution, ce serait un one shot à Indianapolis.

indycar-1

Pour les mêmes raisons, Tony Kanaan serait également sur un siège éjectable chez Ganassi. L’équipe vient d’effectuer une saison très moyenne et en prime, elle a perdu son sponsor historique, les supermarchés Target. Pour repartir du bon pied, il lui faut du neuf. A bientôt 42 ans, Kanaan n’est plus très « neuf ». Mais ne vous inquiétez pas pour lui… Le Brésilien est un vieux briscard. On l’a plusieurs fois cru perdu, mais il a toujours réussi à retrouver un bon baquet !

indycar-2

Place aux jeunes !

Deux pilotes très demandés, ce sont Alexander Rossi et Josef Newgarden. Vainqueur des 500 miles d’Indianapolis, l’ex-pilote de F1 a terminé 3e du clan Honda. Pour monter plus haut, il lui faut un Chevrolet dans le dos. Ganassi et Penske seraient intéressés par ses services. A moins que Honda ne mette la main à la poche pour conserver cette tête d’affiche.
Newgarden, lui, serait carrément à deux doigts d’une signature chez Penske. Chevrolet, qui motorise le team d’Ed Carpenter, jouerait les marieurs. A 26 ans, l’Américain semble avoir une tête très bien faite et il est très polyvalent. Un casting idéal pour remplacer Montoya…

indycar-3

Crédit photos : GM

Source :
Racer.com

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Indycar 2017 : retraite forcée pour Montoya et déménagement pour Bourdais ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gustave
Invité

et si Montoya et kanaan allaient en Rallycross US ?? Bien plus fun et bien plus porteur commercialement parlant !!

Membre
Membre

Kanaan serait sur un siege ejectable, cela ferait donc un potentiel baquet chez Ganassi………. Je fabule ou Bourdais qui a gagné les 24H avec cette meme écurie pourrait etre un bon prétendant…?

wpDiscuz