Accueil Concept car Hanovre 2016 : Mercedes Vision Van

Hanovre 2016 : Mercedes Vision Van

276
10
PARTAGER

Avant la grand messe du salon de Paris, se tiendra celle de Hanovre, dédiée au véhicule utilitaire. Avec un inhabituel concept-car, ou concept-van en provenance de chez Mercedes.

Avec son Vision Van, Mercedes souligne sa volonté d’être plus qu’un simple constructeur de fourgons. Car dans ce domaine comme dans celui de l’automobile, les changements technologiques imposeront des évolution de modèle économique. Ainsi, Mercedes Vans souhaite devenir un fournisseur de solutions de logistique. Ce Vision Van est donc surtout centré sur des idées en matière de services de livraison finale, plus que sur le style qui ne préfigure pas nécessairement le prochain Sprinter. Même si Mercedes indique qu’il peut préfigurer l’avenir du style des fourgons.

Propulsé électriquement (moteur de 75 kW et autonomie revendiquée de 270 km), ce fourgon s’intègre à une chaîne logistique complète qui débute par une sélection des colis à livrer, chargés dans un module de stockage qui sera chargé d’un bloc. L’ordre des colis dépendant du calcul de l’itinéraire optimal.

Lors de la livraison, un système de sélection automatique des colis remet le bon colis au livreur qui peut aller le porter au client final. La livraison pourra également se faire en utilisant l’un des deux drones autonomes embarqués, capable de transporter des colis de 2 kg sur 10 km de distance.

Au poste de conduite, malgré l’absence de volant, pas de conduite purement autonome. Les stylistes ont opté pour un grand retour du joystick.

Source : Mercedes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Hanovre 2016 : Mercedes Vision Van"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité
Esp2
Invité
j’allais reprendre la comparaison avec le papier à salade ! Mais SGL l’a fait a ma place !! Merci à toi !! Par contre l’histoire des drones sur le toit me donne l’idée que sur certains type de VE, si l’on positionnait un certains nombre de mini éoliennes sur le toit (voir aussi devant le radiateur ) ca pourrait être un « bon moyen » de prolonger l’autonomie des batteries pour un prix modeste !?? vous roulez en moyenne 90km/h sur 200 a 300 km on devrait pouvoir théoriquement avec un bon « générateur » gagner entre 50 voir 80 km d’autonomie supplémentaire !!?… Lire la suite >>
Esp2
Invité

« Panier » a salade !! pardon

wizz
Membre

le coup des éoliennes sur une voiture, ce n’est pas valable lorsque la voiture roule

Esp2
Invité

Salut wizz ! ravi de te revoir ! Quand je dis éoliennes enfaite je pense plus dans l’esprit des aérateurs pour les utilitaires !! ça pourrait être intéressant à ton avis !!?

Esp2
Invité

Parce que je ne sais pas trop quel est la capacité de recharge avec le système de freinage comme sur la Audi e-tron par exemple mais j’ai pas l’impression que ça soit énorme !! même si on freine régulièrement ! on peut gagner combien d’autonomie d’après toi !??

Esp2
Invité

Et quand tu me dis « ce n’est pas valable lorsque la voiture roule  » c’était parce que la force centrifuge s’annule avec des éoliennes classiques à plat ou bien c’est pour une autre raison !??

Thibaut Emme
Admin
Quand la voiture roule, @Esp2, l’énergie qui fait tourner l’éolienne est le vent induit par le déplacement de la voiture. L’énergie qui est prise par l’éolienne l’est par frottement (appui de l’air sur les pales). Action réaction, l’éolienne est « poussée en arrière ». Comme elle est solidaire de la voiture, ce frotteme’t se reporte à la voiture. L’énergie produite par l’éolienne est forcément inférieure ou égale à l’énergie supplémentaire demandée à la voiture pour maintenir sa vitesse. Avec les frottements, etc. On dira qu’elle est inférieure. On a donc une énergie perdue. Si la voiture est à l’arrêt, l’éolienne peut bouger… Lire la suite >>
Esp2
Invité
Bon merci pour cette explication ! je vais juste essayer d’être plus précis dans ma vision bien que mes connaissances dans l’électro sont basiques ! Pour un aspect pratique et modulaire, on va intégrer tout ce système dans un coffre de toit bien profilé et le monté sur une galerie ! Dans ce même coffre de toit sous son planché j’installe une bonne dizaine d’aérateurs (voir plus si possible ) avec le sens de rotation des pales symétrique entre les aérateurs de droite et ceux de gauche du toit pour un flux d’air concentré ! Ensuite je converti les aérateurs… Lire la suite >>
Rapier
Invité

Bizarre… l’avenir du transport je le vois plus en conduite autopilote avec un modèle de propulsion qui permet d’augmenter l’autonomie plutôt que de la réduire. De plus on sait désormais que les drones ne seront pas acceptés pour des livraisons dans de très nombreux pays. Donc je suis pas du tout convaincu par cette étude, seule l’idée du chargement hors-van me parait intéressante, mais aux vues des clichés ça me semble un peut trop calibré pour un certain format de colis et la couche d’électronique qui y est associée est plus une contrainte qu’un atout.

wpDiscuz