Accueil Actualités Entreprise Subaru et Suzuki coupent les liens

Subaru et Suzuki coupent les liens

117
0
PARTAGER

Fuji Heavy Industrie (FHI, la maison-mère de Subaru) est en pleine restructuration. Le conglomérat a racheté certaines de ses actions et revendus ses parts de Suzuki. La fin d’une discrète participation financière croisée.

Pour le grand public, Subaru et Suzuki, ce sont les Justy et G3X Justy, des Suzuki à peine rebadgées. Depuis l’entrée au capital de Toyota, c’est désormais chez Daihatsu que Subaru se fournit en citadine et en kei.

En fait, les liens entre les deux constructeurs sont plus profonds. Depuis 1999, chacun est présent au capital de l’autre. Mais ils viennent de couper les ponts. FHI a racheté les 1,5% que Suzuki possédait. Il a également repris 0,42% de capital flottant. Coût total : 58 milliards de yens, soit 510 millions d’euros. Grâce à cela, FHI possède désormais environ les deux tiers de son propre capital. Toyota en possède 16,5% et seul 1% du capital est mis en bourse.
La deuxième étape, c’est la revente des 1% que FHI détient dans Suzuki, pour 52,7 milliards de yens (466 millions d’euros.) Ainsi, Suzuki Motor Corp possède désormais un peu plus de 11% de son capital. 78% du capital du groupe est flottant, mais le Japonais reste son premier actionnaire.

D’après FHI, il s’agirait simplement de se mettre en conformité avec une nouvelle législation boursière, effective depuis novembre dernier.

Source :
Subaru

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz