Accueil Nissan Nissan pourrait céder son activité batteries à Panasonic

Nissan pourrait céder son activité batteries à Panasonic

118
0
PARTAGER

Selon le quotidien économique japonais Nikkei, Nissan serait en discussion avec la firme d’électronique Panasonic en vue de lui céder son activité de batteries. Le journal ajoute que le groupe, qui détient une co-entreprise dans ce domaine avec son compatriote NEC, souhaite vendre sa part de 51%.

Si certes, Nissan a démenti l’information, indiquant qu’il s’agissait de spéculations, le journal Nikkei a toutefois maintenu. Ajoutant que Nissan envisageait également de se désengager de ce secteur aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Pas de fumée sans feu ? le constructeur automobile a lui-même ajouté dans son communiqué : « Nissan s’engage à produire les meilleurs véhicules électriques. A cette fin, nous évaluons constamment notre stratégie« . Etant en surcapacité pour la production de batteries, le partenaire de Renault pourrait revoir sa position quant à la rentabilité de maintenir cette technologie à l’intérieur même de l’entreprise. Si ce point ne constitue pas au final un avantage déterminant, il serait peut-être plus rentable – et plus souple en terme de production – de les acheter à un fournisseur extérieur. LG Chem est sur les rangs pour la nouvelle Leaf, ce qui est loin de plaire aux industriels japonais du secteur.

Pour rappel, Nissan a fondé en 2007 avec NEC la compagnie Automotive Energy Supply Corporation (AESC), qui fabrique des batteries lithium-ion pour les Leaf assemblées au Japon, ainsi que pour certains modèles hybrides. L’entreprise compte un peu plus de 500 employés, pour un chiffre d’affaires de 36,6 milliards de yens (323 millions d’euros). A noter que ces informations voient le jour une semaine après la décision de Sony, présent dans ce domaine depuis 1975, de céder ses filiales dédiées aux batteries à son compatriote Murata.

Il y a quelques années, le rapprochement des activités de NEC, Nissan et Sony avait été évoqué, avec pour objectif de maintenir la puissance japonaise dans ce domaine industriel qui requiert une haute technicité et des investissements importants.

Sources : Nikkei, AFP, AESC

Crédit Photo : Nissan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz