Accueil F3 Indycar 2016 : Texas (suite et fin)

Indycar 2016 : Texas (suite et fin)

112
2
PARTAGER

Après deux mois et demi de pause (pour cause de pluie), l’épreuve d’Indycar du Texas est enfin achevée. Avec son finish haletant et son arrivée jugée à la photo (ci-dessus), elle démontre que cela valait le coup d’attendre…

F1600

Avant, l’Indycar, commençons par un détour dans le New Jersey. C’est l’avant-dernière manche de F1600. Pour l’occasion, il y a deux revenants : Will Harvey (Exclusive) et Max Mallinen (Swan.)

Meilleur temps des essais libres, Peter Portante (K-Hill) décroche la pole.

F1600 1

Au feu vert, Portante conserve l’avantage. Mais il a d’emblée Calvin Ming (Pelfrey) à ses trousses. Il échange plusieurs fois les commandes avec le Guyannais. Puis Neil Verhagen (K-Hill) se joint au duo. Philippe Denes (Pelfrey) rattrape ensuite le groupe. Verhagen, Denes et Ming se doublent à chaque virage, alors que Portante s’essouffle. Il s’installe derrière le peloton, espérant profiter d’un contact. Kaylen Frederick (Pelfrey) revient sur l’ex-pilote d’US F2000 et il attend lui aussi des erreurs des leaders.

Pour quelques centimètres, Ming remporte la course 1 devant Denes et Verhagen. Le peloton est si regroupé que Frederick, le 5e, est à 0″9 du 1er !

F1600 2

Frederick est le premier leader du dimanche matin, suivi par Ming et Denes. Portante s’invite dans le peloton de tête et il est imité par Verhagen, pourtant parti dernier. Les duettistes de K-Hill sèment la zizanie parmi les voitures jaunes. Cette fois, c’est Frederick qui manque de souffle pour rester parmi les leaders. En vue de l’arrivée, Verhagen prend les commandes, devant Portante.

On retrouve donc les deux pilotes K-Hill sur les plus hautes marches. De dernier à premier, c’est le bilan de Verhagen. Portante est 2e et Ming, 3e.

F1600 3

Portante est en pole pour la course 3. Cette fois-ci, Verhagen ne part par de loin : il est 2e sur la grille. Les deux pilotes K-Hill sont en lutte tout au long de la course, sous le nez de Denes. Ming, 4e, n’est jamais vraiment en lutte pour le podium. En tête, les deux pilotes se doublent et se dédoublent plusieurs fois. Verhagen prend l’avantage dans le dernier tour et il s’impose de peu.

C’est donc un doublé de Verhagen, devant Portante et Denes.

F1600 4

Indy Lights

Felix Rosenqvist ne possède pas le don d’ubiquité. Trop occupé par le DTM, il abandonne l’Indy Lights. Son baquet chez Sam Schmidt est attribué à Davey Hamilton Jr. Fils du copropriétaire de l’écurie, il écume le sprint car, sans y marquer les esprits. Outre ses débuts en Indy Lights, ce sera aussi ses débuts sur un « routier ».

Indy Lights

Indycar

Normalement, la course d’Indycar du Texas Speedway devait avoir lieu le 12 juin. Mais pour cause de pluie, elle est reportée au lundi 13 (NDLA : il est interdit de rouler sur ovale, sous la pluie.) Après quelques tours sous safety-car, c’est le drapeau rouge. 71 tours ont été couvert (et très peu sous drapeau vert…) et on ne peut pas décemment dire que c’est fini. L’épreuve est donc repoussée et à cause d’un planning tendu, ce n’est que deux mois et demi plus tard que les voitures reviennent pour l’achever. James Hinchcliffe (Sam Schmidt) peut donc se vanter d’être le pilote qui a mené une course pendant le plus de temps !

Le 27 août, au soir, la direction de course donne enfin l’ordre de redémarrer les moteurs. Takuma Sato (Foyt) est si impatient de taper qu’il s’est pris une boite durant le warm-up ! Le clan Honda est surmotivé : ses pilotes étaient aux avant-poste avant le drapeau rouge et sur ovale, le bloc americano-japonais à ses chances.
Effectivement, au drapeau vert, Hinchcliffe et Ryan Hunter-Reay (Andretti) sont d’emblée en lutte pour la tête. RHR prend même la tête pendant quelques tours, avant que Hinchcliffe ne se dédouble. Puis les experts des ovales, Helio Castroneves (Penske) et Ed Carpenter (Carpenter) s’insèrent entre les deux hommes. « Hinchtown » opte pour un arrêt tardif. Il ressort devant Castroneves et Will Power (Penske.) Puis Graham Rahal (Rahal) dépasse l’Australien pour le gain de la 3e place. A la faveur des ravitaillements, Carpenter passe 2e et il rattrape Hinchcliffe. Alors qu’on passe le cap des 200 tours, Scott Dixon (Ganassi) tente de revenir dans le tour des leaders. Il se dévente sous le nez de Carpenter et tape le mur. C’est la première neutralisation depuis la reprise.
Carpenter semble touché et peu après le « vert », il perd le contrôle et Castroneves ne peut l’éviter. Le Brésilien profite des drapeaux jaunes pour rentrer aux stands et réparer, mais ses espoirs de podiums sont ruinés.
Puis Mikhaïl Aleshin (Sam Schmidt) part en tête à queue. Jack Hawksworth (Foyt) préfère foncer sur le mur que de taper le Russe. Troisième neutralisation, alors qu’on attaque le dernier dixième de la course !
Rahal et Simon Pagenaud (Penske) héritent respectivement des 2e et 3e places. Tony Kanaan (Ganassi) a chaussé des pneus neufs et à la reprise, ils sont à quatre de front, avec Hinchcliffe ! Le Français lève le pied pour assurer. Rahal et Hinchcliffe serrent les fesses, notamment face au trafic. Malgré ses pneus neufs, le Brésilien n’arrive pas à les doubler. Dans l’ultime passage, Hinchcliffe tente une aspiration et d’un cheveu, il franchit la ligne en tête.

La photo finish confirme le résultat : Rahal s’impose devant Hinchcliffe et Kanaan. C’est la première victoire 2016 de Rahal et le premier doublé de l’année pour Honda.
Pagenaud est 4e et Sébastien Bourdais (KV), 10e.

Indycar 1

Au championnat, Pagenaud reste en tête, avec 529 points. Power reste aux aguets, à 501 points, laissant 8 points au tricolore. A deux épreuves du but, bien malin celui qui peut prédire le nom du champion 2016 d’Indycar. Kanaan est le nouveau 3e, à 416 points. Castroneves et Newgarden sont néanmoins en embuscade pour le bronze. Alors que Dixon est en train de décrocher.
Bourdais est toujours 14e, à 334 points.

Indycar 2

Crédits photos : Indycar (photo 1), Mathisen Media (photos 2 à 5), Honda (photo 6) et GM (photo 7.)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2016 : Texas (suite et fin)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Les deux dernières épreuves sont des routiers non ? Avec double points sur le dernier ? Est-ce que cela ne donne pas un léger avantage à Simon ?

wpDiscuz