Accueil Constructeurs chinois Brèves de Chine

Brèves de Chine

123
1
PARTAGER

Des nouveautés typiques du marché chinois cette semaine. Deux nouveaux SUV compacts, mais aussi deux restylages de véhicules aux origines très anciennes dont la carrière va donc être prolongée…

Soueast DX3 (Fujian-Mitsubishi)

Présenté au salon de Pékin sous la forme du concept DX-Concept, le nouveau petit SUV de Soueast est fin prêt. La présentation du DX3, au dessin signé Pininfarina, aura lieu dès le salon de Chengdu début septembre. Long de 4m35, il sera propulsé par un 4 cylindres 1.5 atmosphérique de 120 ch.

On comprend l’empressement de Soueast à vouloir lancer ce modèle clé. Grâce au plus gros DX7, les ventes de la marque ont doublé depuis le début de l’année 2016, lui laissant espérer des ventes annuelles au dessus de la barre des 100000 unités… D’après la mode actuelle des SUV, le DX3 ne peut que renforcer ce succès.

Source : autohome

Fengxing SX5 (Dongfeng)

DF-Fengxing-SX5

Dongfeng fait le forcing pour compléter sa gamme d’autant de SUV que possible, dans ses différentes marques. Fengshen ayant déjà les AX3, AX5 et AX7, Fengxing ne veut pas être en reste. Et après avoir dérivé son premier SUV, le SX6, d’un monospace (S500), le nouveau SX5 sera plus spécifique. Comme souvent chez Dongfeng, l’inspiration est très Volkswagen pour le dessin et les détails de ce SX5. A l’extérieur comme à l’intérieur : volant, planche de bord mimant les aérateurs de la Passat…

Source : autohome

Fengxing F500 (Dongfeng)

DF-Fengxing-F500

Tout en multipliant sa gamme de SUV, Dongfeng continue également à élargir, son offre de SUV, en particulier dans sa marque Fengxing. Après les S500, CM7 et F600, le vénérable Fengxing Futurer, qui reste une des meilleures ventes du segment, va être remplacé par le F500. Pas un véritable remplacement, car ce F500 est surtout une importante modernisation du modèle sortant (nouvelle face avant, planche de bord…). Rappelons que le Futurer, lancé en 2001, est basé sur un ancien Mitsubishi L400 / Delica / Space Gear lui même sorti en 1994.

De fait, ce F500 devrait au final se nommer Futurer F500 afin de maintenir le lien avec l’appellation connue, et ne remplacerait que les versions M3 et M5. La version V3 de base serait conservée, avec une restylage spécifique ultérieur.

Source : autohome

JAC Refine M6

JAC-Refine-M6

Concurrent directe du Dongfeng Futurer ci-dessus, le JAC Refine a par ailleurs les mêmes origines, le Mitsubishi Delica, devenu Hyundai Starex, lui même devenu sous licence le JAC Refine. Le nom est aujourd’hui devenu générique chez JAC, et désigne selon le suffixe des berlines (A60), des crossovers (S1, S2, S3, S5) ou des monospaces (M2, M3, M5). LE JAC Refine va finalement s’intégrer dans cette lignée et devenir Refine M6. Moyennant un restylage approfondi (face avant, et arrière, intérieur). Une évolution inspirée (arrière et intérieur en particulier) par deux modèles star du marché des gros SUV en Chine : Honda Odyssey et Buick GL8.

Source : autohome

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Brèves de Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Le Refine M6 n’est pas si nouveau. Il a été présenté au salon de Pékin en 2014, mais sa commercialisation n’a jamais été effective :https://commons.wikimedia.org/wiki/File:JAC_Refine_M6_01_Auto_China_2014-04-23.jpg.
Il semblerait donc que JAC se décide enfin à le lancer.

Après le Joylong IFly, le Refine M6 sera la seconde copie du Toyota Alphard AH20 venant de Chine, en attendant le Doda V8 de BAIC Ruili.

wpDiscuz